(Troon) L’Allemande Sophia Popov a ramené une carte de 67, quatre coups sous la normale samedi, et elle détient une avance de trois coups à l’issue de la troisième ronde de l’Omnium de golf féminin britannique.

Associated Press

Avec une fiche cumulative de 209, quatre coups sous la normale sur le parcours écossais de Troon, Popov est l’une des trois joueuses à présenter un score inférieur à la normale à la veille de la ronde finale.

Les deux autres sont l’Australienne Minjee Lee et la Thaïlandaise Jasmine Suwannapura, qui ont toutes deux joué 69 samedi. Elles se partagent le deuxième rang.

Seule Canadienne toujours en lice, Alena Sharp a inscrit un score de 73 pour une fiche cumulative de 218, neuf coups derrière la meneuse. Elle partage le 19e rang avec six autres rivales.

Popov a réussi à se qualifier en vue de l’Omnium britannique grâce à un top 10 lors de la Classique Marathon il y a deux semaines. Elle avait pu prendre part à ce tournoi parce que plusieurs joueuses mieux classées ne pouvaient y participer à cause de restrictions liées à la COVID-19.

La semaine dernière à Phoenix, elle a participé à un tournoi sur le circuit Symetra et a terminé en deuxième place, dans sa quête pour récupérer son statut au sein de la LPGA qu’elle a perdu — par un coup — au tournoi de qualification la saison dernière.

Par une journée moins venteuse sur Troon samedi, ce qui a mené aux meilleurs scores depuis le début de la semaine, Popov a été le symbole de la régularité. Elle a évité les embûches en route vers la première sans boguey depuis le début du tournoi.

Popov a réussi un aigle au quatrième trou, une normale-5, après avoir logé sa balle à huit pieds de la cible à l’aide de son bois-1 frappé de l’allée. Elle a ajouté des oiselets sur les 12e et 17e verts et a calé un long roulé pour une normale au 11e trou qui lui a permis de garder son élan.

Si elle conserve son calme dimanche, elle deviendra la première golfeuse de l’Allemagne à gagner un tournoi du Grand Chelem.

« Ce sera seulement moi contre la pression et les bons coups aux bons moments », a résumé Popov, qui participe à l’Omnium britannique pour la première fois depuis 2011 et qui occupe le 304e rang du classement mondial.