Source ID:69965b605e7f3b5ca9ebea35b42aa5d8; App Source:StoryBuilder

Tiger Woods peut-il encore arrêter le temps ?

Tiger Woods observe l'allée du 14e trou avant de... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Tiger Woods observe l'allée du 14e trou avant de s'élancer au Championnat de la PGA tenu en août dernier au Bellerive Country Club de St. Louis

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Nouveauté cette saison, c'est le Championnat de la PGA qui suit le Tournoi des Maîtres au calendrier des tournois majeurs. Et même s'il n'a plus joué depuis son triomphe à Augusta, Tiger Woods sera encore parmi les favoris, qui devront partager la vedette avec le célèbre Parcours noir de Bethpage Park, un club public où l'ambiance est toujours survoltée.

Des nouveautés... en terrain connu

Tiger Woods à l'entraînement cette semaine sur le... (PHOTO USA TODAY SPORTS) - image 2.0

Agrandir

Tiger Woods à l'entraînement cette semaine sur le difficile Parcours noir du club Bethpage State Park, dans l'État de New York

PHOTO USA TODAY SPORTS

Le 101e Championnat de la PGA est disputé cette semaine à une nouvelle date et sur un parcours inédit, mais les golfeurs seront néanmoins en terrain connu.

Après avoir été le dernier tournoi majeur de la saison, en août, pendant plusieurs décennies, il a été devancé cette année en mai, entre le Tournoi des Maîtres (mi-avril) et l'Omnium des États-Unis (mi-juin), de façon à laisser la place aux tournois éliminatoires du circuit de la PGA en fin de saison.

Et le Championnat sera disputé pour la première fois sur le redoutable Parcours noir de Bethpage Park, à Farmingdale près de New York, un club public qui a toutefois déjà accueilli deux fois l'Omnium des États-Unis (2002 et 2009).

Plusieurs amateurs se souviendront que c'est là, en 2002, que Tiger Woods a signé l'une de ses victoires les plus dominantes. Le golfeur de 43 ans avait été cette année-là l'un des rares joueurs à remporter les deux premiers tournois majeurs de la saison (ils ne sont que cinq à l'avoir fait depuis 70 ans : Jordan Spieth en 2015, Woods en 2002, Jack Nicklaus en 1972, Arnold Palmer en 1960, Ben Hogan en 1953 et 1951).

Tiger Woods avec sa mère Kultida lors de... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS) - image 3.0

Agrandir

Tiger Woods avec sa mère Kultida lors de sa victoire en 2002 au Championnat de la PGA, disputé sur le Parcours noir du Bethpage State Park

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Après avoir remporté le Tournoi des Maîtres, Woods, qui avait 26 ans en 2002, avait décroché son septième titre dans les 11 derniers tournois majeurs en étant le seul à jouer sous la normale avec un total de 277 (-3) et une priorité de trois coups sur Phil Mickelson. Le parcours de 7214 verges était alors le plus long de l'histoire de l'Omnium des États-Unis et la coupure s'était effectuée à +10 après la deuxième ronde !

« C'était le plus long, mais aussi le plus étroit, a rappelé Woods récemment en point de presse. L'allée la plus large faisait 28 verges et il y avait plusieurs normales 4 de près de 500 verges. Cela ne nous laissait pas beaucoup de place pour travailler et toute la semaine s'est avérée un test très difficile ; impossible de simplement frapper de toutes ses forces et d'espérer être dans la lutte, il fallait vraiment être au sommet de sa forme. »

De retour justement en bonne forme, Woods pourrait répéter cette semaine le prestigieux doublé Augusta-Bethpage Park, et même s'il n'est plus le super-athlète qu'il était à l'époque, il a montré il y a un mois au Tournoi des Maîtres qu'il savait encore gérer la pression des grands tournois.

Le Parcours noir mesure maintenant 7468 verges, il est toujours très étroit et ses fosses de sable sont encore plus vastes et nombreuses. Mais les joueurs d'aujourd'hui sont habitués à de telles conditions, et si peu de golfeurs étaient là en 2002 ou même en 2009, plusieurs des plus jeunes champions du circuit ont eu l'occasion d'y jouer lors de la présentation du Championnat Barclays (un tournoi des éliminatoires de la PGA), en 2012 et 2016.

Brooks Koepka... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS) - image 4.0

Agrandir

Brooks Koepka

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Et même si Woods attirera encore beaucoup l'attention, plusieurs autres joueurs seront dans la lutte, à commencer par Brooks Koepka, qui tentera de devenir le premier champion à défendre son titre depuis... Woods, en 2007.

Ouvert à tous

Ouvert en 1936 dans le cadre des grands projets de travaux publics lancés par l'administration Roosevelt lors de la grande crise économique, le Parcours noir est l'un des cinq de Bethpage Park et il a toujours été considéré comme l'un des plus difficiles aux États-Unis. Les golfeurs sont d'ailleurs accueillis par un avertissement près du premier tertre : « Attention. Le Parcours noir est un parcours extrêmement difficile que nous ne recommandons qu'aux meilleurs golfeurs. »

Aperçu du Parcours noir. Ici, Sergio Garcia en... (PHOTO ARCHIVES REUTERS) - image 5.0

Agrandir

Aperçu du Parcours noir. Ici, Sergio Garcia en 2009.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Tous les golfeurs peuvent quand même y jouer pour un coût raisonnable (65 $ la semaine, 75 $ le week-end, le double pour les résidants de l'extérieur de l'État de New York).

Bethpage State Park est devenu, en 2002, le premier club détenu par le public à accueillir l'Omnium des États-Unis et l'événement a été l'un des plus populaires de l'histoire du tournoi. Chaque jour, des foules de près de 50 000 spectateurs ont envahi le parc, et la victoire de Woods a évidemment été saluée bruyamment par les New-Yorkais.

Ils seront, bien sûr, encore nombreux au rendez-vous cette semaine et le tournoi s'annonce très disputé avec une longue liste de favoris et la possibilité bien réelle de voir des joueurs moins connus tirer leur épingle du jeu, comme cela s'est souvent produit au Championnat de la PGA.

Cinq prétendants, cinq histoires

TIGER WOODS

États-Unis, 43 ans, 6e mondial

15 titres majeurs (Tournoi des Maîtres, 1997, 2001, 2002, 2005, 2019) ; Championnat de la PGA, 1999, 2000, 2006, 2007, Omnium des États-Unis, 2000, 2002, 2008, Omnium britannique, 2000, 2005, 2006), 92 titres professionnels

Meilleur résultat à Bethpage Park : Champion de l'Omnium des États-Unis en 2002

Tiger Woods à l'entraînement cette semaine avec son... (PHOTO USA TODAY SPORTS) - image 6.0

Agrandir

Tiger Woods à l'entraînement cette semaine avec son caddie Joe LaCava

PHOTO USA TODAY SPORTS

C'est à Bethpage Park que Woods a remporté l'une de ses victoires les plus mémorables, devant des hordes de spectateurs en 2002. C'est malheureusement aussi là, en 2012, qu'il a montré les premiers signes des maux de dos qui ont perturbé ses dernières saisons. Il n'a d'ailleurs plus joué depuis sa victoire à Augusta et préfère maintenant se concentrer sur les grands rendez-vous. Ce sera sa première chance d'égaler la marque de 82 victoires en carrière sur le circuit de la PGA détenue par Sam Snead. Et une victoire l'approcherait à seulement deux titres majeurs du record de Jack Nicklaus (18).

DUSTIN JOHNSON

États-Unis, 34 ans, 1er mondial

1 titre majeur (Omnium des États-Unis, 2016), 21 titres professionnels

Meilleur résultat à Bethpage Park  : 3e au Championnat Barclays en 2012

Dustin Johnson... (PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE) - image 7.0

Agrandir

Dustin Johnson

PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Deuxième au Tournoi des Maîtres, de retour au premier rang mondial, Johnson est l'un des grands favoris. Il garde quelques mauvais souvenirs du Championnat de la PGA, de celui de 2010 notamment, à Whistling Straits, quand il a écopé d'une pénalité de deux coups pour avoir déposé son bâton dans ce qui était considéré comme une fosse de sable, ratant ainsi la prolongation et une chance de victoire. Près de neuf ans plus tard, à 34 ans, il n'a encore qu'un seul titre majeur et continue de collectionner les occasions ratées. Sa puissance devrait toutefois l'avantager cette semaine à Bethpage Park.

RORY McILROY

Irlande du Nord, 30 ans, 4e mondial

4 titres majeurs (Championnat de la PGA, 2012, 2014 ; Omnium des États-Unis, 2011 ; Omnium britannique, 2014), 23 titres professionnels

Meilleur résultat à Bethpage Park  : 10e à sa première participation à l'Omnium des États-Unis en 2009

Rory McIlroy... (PHOTO ARCHIVES USA TODAY SPORTS) - image 8.0

Agrandir

Rory McIlroy

PHOTO ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Vainqueur du Championnat des joueurs, toujours dans le top 10 cette saison à l'exception du Tournoi des Maîtres, McIlroy vise surtout une victoire à l'Omnium britannique, en juillet, chez lui en Irlande du Nord. Il est toutefois toujours à l'aise au Championnat de la PGA, où il a remporté deux de ses quatre titres majeurs, et le Parcours noir de Bethpage Park convient parfaitement à son jeu.

BROOKS KOEPKA

Américain, 29 ans, 3e mondial

Trois titres majeurs (Championnat de la PGA, 2018, Omnium des États-Unis, 2017, 2018)

Meilleur résultat à Bethpage Park  : 70e au Championnat Barclays de 2016, sa seule compétition sur le Parcours noir

Brooks Koepka... (PHOTO ARCHIVES USA TODAY SPORTS) - image 9.0

Agrandir

Brooks Koepka

PHOTO ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Il présente une fiche cumulative de -47 à ses cinq dernières participations au tournoi. Déjà double champion en titre de l'Omnium des États-Unis, il tentera de devenir le deuxième joueur seulement à défendre son titre au Championnat de la PGA après Woods, qui l'a fait à deux reprises (2002 et 2006).

PHIL MICKELSON

Américain, 48 ans, 23e mondial

5 titres majeurs (Tournoi des Maîtres, 2004, 2006, 2010 ; Championnat de la PGA, 2005 ; Omnium britannique, 2013)

Meilleur résultat à Bethpage Park  : Deux fois deuxième de l'Omnium des États-Unis, en 2002 derrière Woods et en 2009 derrière Lucas Glover

Phil Mickelson... (PHOTO ARCHIVES REUTERS) - image 10.0

Agrandir

Phil Mickelson

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Malgré son âge, Mickelson continue d'être compétitif et il a toujours été à l'aise à Bethpage Park, même s'il y a subi deux des nombreuses désillusions qui l'ont privé de son Grand Chelem en carrière. Celui qui cherche toujours une victoire à l'Omnium des États-Unis pourrait prendre sa revanche sur le Parcours noir cette semaine, mais ironie du sort, ce ne serait pas dans son championnat national.

En bref

Un champion inédit ?

Trois des quatre derniers vainqueurs du Championnat de la PGA n'avaient encore remporté aucun titre majeur et le tournoi a souvent été propice aux joueurs moins connus. Le nom de Rickie Fowler revient évidemment quand on parle de ceux qui recherchent toujours une première consécration, mais il ne faudrait pas oublier Jon Rahm, Xander Schauffele, Bryson DeChambeau, Tony Finau ou Tommy Fleetwood, entre autres prétendants au titre.

Deux Canadiens

Deux joueurs canadiens sont du groupe de 156 golfeurs qui s'élanceront aujourd'hui en première ronde du 101e Championnat de la PGA. Corey Conners, qui a remporté il y a quelques semaines son premier titre sur le circuit de la PGA, tentera de faire mieux qu'à Augusta, où il avait terminé à égalité en 46e place. Ce sera sa première participation au tournoi. Adam Hadwin disputera pour sa part un troisième Championnat de la PGA, mais il n'a pas encore réussi à se qualifier pour les rondes finales. Rappelons que Mike Weir avait pris la sixième place en 2006.

Des conditions plus clémentes

En 2009, lors de la présentation de l'Omnium des États-Unis à Bethpage Park, la pluie avait littéralement saboté la compétition, entraînant plusieurs suspensions du jeu et la conclusion du tournoi le lundi. Les dirigeants de la PGA tentaient un peu le sort en disputant leur Championnat près de New York à la mi-mai et on a vu plusieurs joueurs s'entraîner avec tuque et plusieurs couches de vêtements au début de la semaine. La météo s'annonce toutefois relativement clémente cette année, avec quand même un peu de pluie demain, mais un week-end ensoleillé.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer