Prendre position dans le débat sur l'origine du golf est délicat, surtout en Grande-Bretagne, où ce sport a statut de religion. On raconte que ce sont des bergers écossais qui l'auraient inventé, au XIIe siècle dans la région de St. Andrews, en frappant des pierres de leurs gourdins dans les trous de lapins.

Michel Marois LA PRESSE

Des documents confirment l'existence de plusieurs «links» en Écosse au XVIe siècle et la reine Marie elle-même aurait joué en 1567 au Musselburgh Old Links, le plus vieux parcours encore en activité de nos jours.

C'est deux siècles plus tard, en 1754, qu'a été formé le Royal and Ancient Golf Club de St. Andrews, non seulement un link, mais aussi une organisation qui a codifié, réglementé et structuré le développement du golf pendant 250 ans.

À l'occasion de ce quart de millénaire, en 2004, l'organisme s'est scindé. On retrouve aujourd'hui d'une part le R&A, regroupement des sociétés qui gèrent le sport et ses règles, en plus des championnats comme l'Omnium Britannique; et d'autre part le Royal and Ancient Golf Club de St. Andrews, un club privé regroupant environ 2500 membres du monde entier, avec ses cinq parcours dont le célébrissime «Old Course», qui accueille cette année l'Omnium pour la 28e fois.

C'est le parcours le plus célèbre du monde, chargé d'histoire et de légendes. Il y a quelques années, nous avions parcouru quelques trous à la nuit tombante, guidé par un petit plan, mais surtout par le souvenir des coups qui y ont été réussis. Le premier, où nous avions failli tomber dans le ruisseau. Le deuxième avec ce vert double et immense (il sert aussi au 16e trou). Le 17e ensuite avec une route et un mur en angle à droite et la terrible «Road Bunker», à gauche du vert. Le 18e enfin, large et dégagé du tertre de départ, mais avec une allée si ondulée qu'on n'y a jamais les pieds au même niveau...

St. Andrews est ainsi devenu un lieu de pèlerinage où tous les golfeurs rêvent d'aller, au moins une fois dans leur vie.

Cela dit, il existe d'autres très vieux clubs à travers le monde. En voici quelques-uns.

1- The Prestwick Golf Club

Fondé en 1850, c'est là qu'a été disputé le premier Omnium professionnel britannique, en 1860, puis le premier «Open», en 1861. Le célèbre Old Tom Morris en a été le premier professionnel avant de s'en aller à St.Andrews.

2- Club de golf de Pau

Ce club du sud-ouest de la France, fondé en 1856, a été le premier à l'extérieur des îles britanniques.

3- Royal Adelaide Golf Club (Australie) et Otago Golf Club (Nouvelle-Zélande)

Ce sont les deux premiers clubs de golf hors d'Europe, fondés par des colons écossais, respectivement en 1870 et 1871.

4- Royal Montreal Golf Club

Créé en 1873, par huit hommes d'affaires dans un bureau du Vieux-Montréal, le premier parcours comptait six trous aménagés dans le parc Fletcher, l'actuel parc Jeanne-Mance, au pied du mont Royal. On peut encore visualiser mentalement ce parcours de nos jours de part et d'autre de l'avenue du Parc. Déménagé une première fois à Dorval, en 1890, le club s'est finalement installé à l'Île-Bizard en 1959 et compte aujourd'hui 45 trous. Le parcours Bleu, dessiné par Dick Wilson et rénové par Rees Jones, est considéré comme l'un des plus beaux parcours traditionnels du monde.

5- Oakhurst Golf Club

Ce club de White Sulphur Springs, aux États-Unis, créé en 1884, est le plus ancien de ce pays dont au moins une partie est toujours en usage. Le Vesper Country Club (1875) avait été fondé plus tôt au Massachusetts, mais le club original a cessé ses activités au début du XXe siècle.

6- Augusta National

Ce club, le seul au monde qui accueille chaque année un tournoi majeur - le Tournoi des Maîtres - n'a été fondé qu'en 1934, par le grand champion Bobby Jones et son associé Clifford Roberts.

7- Cratère de Fra Mauro

Le six février 1971, l'Astronaute Alan Shepard frappe une balle à la surface de la lune - «miles and miles and miles away», selon ses dires - créant ainsi à sa façon le premier parcours de golf ailleurs que sur la terre...