Malgré les orages des derniers jours, tout est prêt à Blainville pour accueillir le premier Championnat de Montréal, l'une des trois nouvelles épreuves sur le Circuit des champions cette saison.

Michel Marois LA PRESSE

Les dirigeants du circuit sont de toute évidence ravis de revenir au Québec. «La situation économique n'est pas facile et le golf professionnel doit redoubler d'effort pour continuer sa croissance, a expliqué hier Bill Oakley, coordonnateur du Championnat pour la PGA. Avec trois nouveaux tournois, dont un à Montréal et un autre en Corée du Sud, nous sommes sans doute le circuit qui s'en sort le mieux.

«Et je crois que cela est dû à la qualité du produit que nous offrons, a poursuivi Oakley. Les amateurs sont visiblement heureux de revoir les grands champions et ceux-ci leur rendent bien. Pour les golfeurs professionnels, le Circuit des champions est le plus beau «mulligan» qui soit.

«Ils ont la chance de recommencer une carrière, à 50 ans. Et comme ils ont déjà fait leurs preuves, ils ne subissent plus la même pression et sont beaucoup plus accessibles pour les amateurs.»

L'ambiance était d'ailleurs très détendue, hier au Club Le Fontainebleau, où les joueurs tentaient de se glisser entre les averses pour découvrir le parcours et soigner leur élan au champ d'entraînement.

En matinée, Loren Roberts, Larry Mize et Andy Bean s'entraînaient côte à côte et il était impressionnant de les voir frapper des coups d'une parfaite régularité alors qu'ils ne cessaient de se tirer la pipe.

La maîtrise des vétérans

Un peu plus tard, Fred Funk et Tommy Armour III ont donné une démonstration de leur talent en prenant part à un «Défi des circuits», avec Johan Benson et Stewart Anderson, du circuit canadien, ainsi que Stéphane Quintal et Vincent Lecavalier.

Armour a atteint le vert du 16e trou - d'un tertre avancé, mais quand même à près de 300 verges - et il a réussi plusieurs longs coups roulés, tandis que Funk a multiplié les coups d'approche parfaits. Certes, Benson et Anderson frappaient avec plus de force, mais ils étaient loin de la classe de leurs aînés.

«C'est incroyable de jouer avec des joueurs comme ceux-là», a reconnu Lecavalier, pourtant un excellent golfeur avec une marge d'erreur de six. «Ils ont une telle maîtrise de leurs coups. J'ai appris beaucoup juste à les regarder.»

Funk, qui est incidemment un fan des Capitals de Washington, était heureux d'avoir rencontré des hockeyeurs. À 5'8, il ne regrette toutefois pas d'avoir choisi le golf. «Je regardais Vinnie et Stéphane aujourd'hui et j'imaginais à quel point ça doit cogner dur dans les coins de patinoire. Moi, la seule personne qui me bouscule, c'est ma femme!»

Vainqueur de l'Omnium senior des États-Unis l'été dernier, Funk est un des joueurs les plus populaires du circuit. «Nous avons la chance d'évoluer sur un circuit en bonne santé, avec de nouveaux tournois, et c'est un plaisir de contribuer à amasser des fonds pour des oeuvres de charité, comme nous l'avons fait aujourd'hui», a-t-il expliqué.

Interrogé sur la compétition, Funk a noté: «Le parcours est en excellente condition et il offre des trous spectaculaires qui devraient rendre les choses intéressantes ce week-end. Freddie (Couples) a attiré beaucoup de monde cette saison avec ses longs coups et son sens du spectacle. Plusieurs autres joueurs jouent de façon exceptionnelle.»

Les spectateurs seront admis à compter d'aujourd'hui au club Le Fontainebleau. Des pro-am sont prévus aujourd'hui et demain, tandis que le tournoi commencera vendredi. Un peloton de 78 joueurs s'élancera alors à compter de 10h30.

Deux Québécois seront du lot: Yvan Beauchemin et Daniel Talbot, sûrement deux des meilleurs golfeurs jamais produits dans la province. Hier, ils s'entraînaient au milieu des vedettes du Circuit des Champions et semblaient parfaitement à leur place.

Des forfaits

Avec l'âge, la santé n'est plus ce qu'elle était et quelques joueurs ont informé les organisateurs de leur forfait au cours des dernières heures.

Il s'agit de Larry Nelson, John Jacobs, Don Pooley, Tom Pernice fils, Bobby Wadkins et Ken Green. Ce dernier, qui doit porter une prothèse depuis son tragique accident, n'a pu compléter le tournoi d'Endicott, le week-end dernier, en raison de la douleur.

***

Parcours: Le Fontainebleau, Blainville

Date: 2 au 4 juillet 2010

Sanction: PGA Champions Tour

Bourse: 1 800 000 $ US

Format: Championnat de 54 trous, en formule partie par coups, sur 3 jours; épreuve sans coupure.

***

HORAIRE

Aujourd'hui: Pro-Am, 8h et 13h30

Demain: Pro-Am, 8h et 13h30

Vendredi: Première ronde, 10h30

Samedi: Deuxième ronde, 10h30

Dimanche: Ronde finale, 10h30

* le terrain ouvre au public tous les jours dès 8h

***

DES JOUEURS À SURVEILLER

Fred Couples

50 ans, un titre majeur (Tournoi des Maîtres, 1992) 15 victoires sur le circuit de la PGA

Déjà vainqueur de trois tournois cette saison, avec des fiches records, c'est à la fois le favori et le joueur le plus populaire du Championnat.

Corey Pavin

50 ans, un titre majeur (Omnium des États-Unis, Masters, 1995) 15 victoires sur le circuit de la PGA

Capitaine de l'équipe américaine de la Coupe Ryder en 2008, il est réputé pour sa précision, un atout au Fontainebleau.

Mark Calcavecchia

50 ans, un titre majeur (Omnium britannique, 1989) 13 victoires sur le circuit de la PGA

Il n'est admissible que depuis deux semaines sur le Circuit des Champions, mais devrait être redoutable. Il a déjà gagné deux fois au Canada sur le circuit de la PGA.

Tom Lehman

50 ans, un titre majeur (Omnium britannique, 1996) 5 victoires sur le circuit de la PGA

Vainqueur d'un tournoi cette saison, très régulier, il joue encore à l'occasion sur le circuit de la PGA, comme Couples.

Loren Roberts

55 ans, 8 victoires sur le circuit de la PGA, 12 victoires sur le Circuit des Champions

Très actif, il est l'un de ces joueurs qui ont encore plus de succès chez les seniors que lors de leur «première» carrière.

Dan Forsman

51 ans, cinq victoires sur le circuit de la PGA, deux victoires sur le Circuit des Champions.

Il a pris part aux 12 tournois cette saison (une victoire) et mène les statistiques dans plusieurs catégories.