Demi Vollering (SD Worx) n’aura laissé que des miettes à ses adversaires à la course par étapes de l’Itzulia, en Espagne. Dimanche, la cycliste néerlandaise a fait main basse la troisième et dernière étape, comme elle l’avait fait aux deux premières. Olivia Baril (Valcar – Travel & Service) a tenté de conserver son cinquième rang au classement général, sauf que sa 14e place (+1 min 23 s) du jour l’a fait glisser au classement final où elle a conclu au 11e rang (+2 min 34 s).

Publié le 15 mai
Sportcom

L’athlète de Rouyn-Noranda était déçue de ne pas avoir relevé le défi lancé par son directeur sportif la veille, avant l’étape où elle avait décroché une brillante deuxième place.

« Aujourd’hui (dimanche), c’était vraiment difficile ! J’ai fait de mon mieux, mon équipe aussi, mais ce n’était pas assez pour conserver ma place au classement général. Je n’ai pas de regret parce que j’ai essayé du mieux que je pouvais. Je n’étais tout simplement pas assez forte », a expliqué Baril après avoir parcouru les 140 kilomètres dans la région de San Sebastian, où elle s’entraîne.

« Je ne suis pas du tout acclimatée à la chaleur », a ajouté la jeune femme, encore fatiguée de son effort et qui gardait l’œil sur la course masculine du Tro-Bro Léon au moment de l’entrevue, car son copain Charles-Étienne Chrétien (Premier Tech U23) était membre de l’échappée du jour.

Magdeleine Vallières-Mill (EF Education-TIBCO-SVB), de Sherbrooke, s’est classée 40e dans un groupe de six coureuses qui a franchi l’arrivée avec un retard de 3 minutes 38 secondes. Au classement final, elle grimpe de deux places et termine ainsi au 31e rang (+12 min 17 s).

Vollering remporte le tour avec une avance de 47 secondes du sa compatriote Pauliena Rooijakkers (Canyon/SRAM Racing). L’Américaine Kristen Faulkner (Team BikeExchange – Jayco) complète le podium à 1 min 7 s.

Le Tro-Bro Léon sous la pluie

Au Tro-Bro Léon, l’épreuve considérée comme le Paris-Roubaix breton, Charles-Étienne Chrétien (Premier Tech U23) a fait belle impression en étant membre de l’échappée du jour qui comptait quatre coureurs. L’athlète de 22 ans a tenu le coup pendant 120 kilomètres et s’est fait décrocher à 40 kilomètres de l’arrivée qu’il a ralliée en 49e place (+4 min 30 s), un rang devant son compatriote Pier-André Côté (+3 min 34 s, Human Powered Health).

Le jeune Matisse Julien (Premier Tech U23), âgé de seulement 19 ans, a été le meilleur Canadien du jour avec sa 42e place (+3 minutes 21 secondes) sur le parcours qui a été rendu boueux par endroits en raison de la pluie. Le Français Hugo Hofstetter (Arkéa Samsic) s’est imposé au sprint.

Autres résultats québécois : 74-Nickolas Zukowsky (+15 min 19 s, Human Powered Health)Abandon-Francis Juneau (Premier Tech U23)Abandon-Robin Plamondon (Premier Tech U23)Abandon-Nicolas Rivard (Premier Tech U23)