Les grimpeurs ont une fois de plus été en vedette, dimanche, lors de la 15e étape du Tour de France disputée sur 191,3 kilomètres entre Céret et Andorre-la-Vieille. Au terme de l’épreuve remportée par l’Américain Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Michael Woods (Israel Start-Up Nation) a dû céder le maillot à pois au Néerlandais Wout Poels (Bahrain-Victorious).

mathieu fontaine Sportcom

Un groupe de 32 coureurs a pris l’échappée dès les premiers kilomètres de la course, après quoi les grimpeurs des différentes formations se sont livré une bataille de tous les instants dans les quatre ascensions du parcours.

Troisième du jour, Poels (+1 minute 15 secondes) a récolté un total de 25 points au classement de la montagne, ce qui lui a permis de devancer Woods. Le Canadien pointe maintenant en deuxième place, à 8 points de son opposant.

PHOTO CHRISTOPHE ENA, ASSOCIATED PRESS

Wouter Poels

Également de l’échappée, Sepp Kuss a lancé une attaque dans la montée du col de Beixalis et n’a jamais été rattrapé. L’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) a tenté de suivre la cadence imposée par l’Américain, mais n’a jamais pu combler l’écart. Il a finalement pris le deuxième rang, à 23 secondes du vainqueur.

De son côté, le Slovène Tadej Pogacar (UEA-Emirates) n’a jamais été inquiété lors de cette course. Le détenteur du maillot jaune s’est classé 22e, franchissant l’arrivée en compagnie de ses principaux rivaux dans la lutte pour la victoire finale.

PHOTO DANIEL COLE, ASSOCIATED PRESS

Tadej Pogacar

Le Colombien Rigoberto Uran (EF Education-Nippo, +5 minutes 18 secondes) et le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma, +5 minutes 32 secondes) occupent les deuxième et troisième échelons au classement général provisoire à l’issue de cette étape.

Le Français Guillaume Martin (Cofidis, Solutions Crédits) passe de la deuxième à la neuvième place (+7 minutes 58 secondes).

Le coéquipier d’Hugo Houle chez Astana-Premier Tech, le Kazakh Alexey Lutsenko, a eu du mal à s’accrocher au groupe des meneurs, mais a tout de même été en mesure de conclure au 27e échelon (+5 minutes 22 secondes). Le tout lui a permis de grimper au septième rang du classement général provisoire (+7 minutes 1 seconde).

Houle, de Sainte-Perpétue, a quant à lui été le 85e coureur à compléter la distance, dimanche.

Pour sa part, Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation) a connu une sortie plus agréable que samedi, alors qu’il avait éprouvé des difficultés tout au long de la course. Après avoir aidé ses coéquipiers Dan Martin et Michael Woods à intégrer l’échappée, le Montréalais a poursuivi à son rythme pour finalement terminer 122e.

« Ç’a vraiment mieux été aujourd’hui [dimanche]. Je me suis concentré à bien me réhydrater et je suis soulagé de voir que ce n’était qu’une mauvaise journée [hier]. Ç’a été un départ assez difficile, mais j’ai pu aider les gars à prendre la fuite. Une fois que c’était fait, j’ai roulé avec le même groupe jusqu’à 30 kilomètres de l’arrivée. Rendu là, j’ai roulé seul pour apprécier la foule et me reposer un peu. C’était un bon moment », a-t-il indiqué.

Les participants profiteront d’une journée de congé lundi avant de reprendre l’action à Le Pas de la Case, 24 heures plus tard.