En selle sur les routes de l’Italie depuis le 8 mai, Antoine Duchesne s’est rendu jusqu’au bout ! Dimanche, le représentant de Groupama-FDJ a franchi l’arrivée de la 21e et dernière étape sur la Piazza del Duomo de Milan et a du même coup terminé son tout premier Giro.

Sportcom

Également sur son vélo au Tour de France en 2016 et à la Vuelta en 2015 et en 2018, il devient ainsi le deuxième Québécois à avoir terminé les trois grands tours nationaux, après Hugo Houle.

« Je suis très content. C’était un gros Tour ! De revenir à ce niveau, ça fait plaisir, car ça n’a pas été facile », a indiqué le Québécois, fiévreux à ses premiers coups de pédale il y a trois semaines.

« J’étais parti avec un peu de craintes, mais j’ai réussi à me battre pour passer par-dessus. » Duchesne a également éprouvé des problèmes gastriques lors de la deuxième semaine, mais a finalement retrouvé la forme.

Au bout des 3410,9 kilomètres parcourus, le cycliste de Saguenay termine au 115rang du classement général. Son coéquipier Attila Valter, en rose pendant trois jours dans la première moitié du Tour, est le porte-couleur le mieux classé des Groupama-FDJ grâce à sa 14place. Le Hongrois termine à 45 minutes 30 secondes de celui qui lui a pris le maillot de meneur au terme de la neuvième étape et qui l’a conservé jusqu’à la toute fin, Egan Bernal (INEOS-Grenadiers).

Nous avons été représentés dans beaucoup d’échappées et l’équipe a fait un super boulot. Nous n’étions pas venus ici avec les plus gros leaders de notre équipe alors d’avoir pu être représentés, faire un top 15 au général et passer trois jours en rose, ce n’est que du positif.

Antoine Duchesne

Vainqueur du Tour de France en 2019, Egan Bernal devient le deuxième Colombien à remporter le Tour d’Italie, après Nairo Quintana en 2014. Il devance au classement général par 1 minute 29 secondes l’Italien Damiano Caruso (Bahrain Victorious) et 4 minutes 15 secondes le Britannique Simon Yates (BikeExchange), qui complètent le podium.

PHOTO LUCA BETTINI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Egan Bernal, gagnant du Tour d’Italie

C’est son coéquipier chez Ineos Grenadier, l’Italien Filippo Ganna, qui s’est imposé lors de cette dernière étape, un contre-la-montre de 30,3 kilomètres.

En santé

Privé de son deuxième Tour de France l’automne dernier après avoir été diagnostiqué d’une mononucléose quelques jours avant le départ, Antoine Duchesne réalise qu’il a bien retrouvé son niveau de forme.

« Je suis content. J’ai réussi à bien finir en faisant mon travail jusqu’à la fin, sans trop de bobos. Je suis de retour à mon niveau et je pourrai plus progresser afin d’être meilleur sur la fin de la saison et les prochaines courses », a-t-il affirmé.

Duchesne reprendra l’action le 8 juin au mont Ventoux.

Boucles de la Mayenne

Après avoir remporté la deuxième et la troisième étape, le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s’est à nouveau illustré à l’étape finale des Boucles de la Mayenne, en France. Il a devancé à l’arrivée le Britannique Daniel Mc Lay (Arkea – Samsic) et le Français Bryan Coquard (B & B Hotels p/b KTM) pour terminer du même coup en tête du classement général.

Pier-André Côté (Rally) a quant à lui fini 46e de la course de 181 kilomètres, à 5 secondes de Démare. Le cycliste de Saint-Henri-de-Lévis termine 27e au général.