(Paris) La présentation du Tour de France 2021, qui était prévue jeudi dans une grande salle parisienne, a été reportée en raison de la situation sanitaire liée au coronavirus, a annoncé mardi ASO, la société organisatrice de l’épreuve.  

Agence France-Presse

La carte du parcours sera plutôt présentée à la télévision dimanche lors d’une édition spéciale de l’émission Stade 2, à la chaîne de télévision France 3.

« Le parcours est bouclé, il sera simplement dévoilé trois jours plus tard », a résumé à l’AFP le directeur du Tour Christian Prudhomme.  

Dans son communiqué publié mardi en fin d’après-midi, ASO a ajouté avoir pris la décision de ne pas organiser la cérémonie prévue jeudi « compte tenu de la situation sanitaire appelant le gouvernement à prendre de nouvelles décisions afin de renforcer la lutte contre la COVID-19 ».

« La sagesse nous indique d’annuler la présentation », a ajouté Christian Prudhomme. « Il y avait une inquiétude générale depuis hier (lundi) matin après les chiffres du week-end. Plusieurs élus de villes présentes sur le parcours 2021 nous ont fait part de leur positivité, d’autres sont cas contacts et certaines délégations étaient décimées ».

« Quand nous leur avons annoncé l’annulation, l’ensemble des élus nous ont dit qu’ils comprenaient. J’ai même senti du soulagement chez certains d’entre eux », a conclu le directeur du Tour, qui avait dû lui-même s’isoler pendant une semaine durant le dernier Tour après un contrôle positif à la COVID-19.

La prochaine édition du Tour partira de Brest le samedi 26 juin et restera pendant quatre jours en Bretagne.  

Les organisateurs n’ont officialisé jusqu’à présent que le Grand départ en Bretagne, la région-hôte du coup d’envoi de la 108e édition de plus grande course du monde.

La Grande Boucle 2021 devait partir initialement de Copenhague pour la première des trois étapes danoises. Mais l’impossibilité de concilier le calendrier avec un autre grand évènement sportif dans la capitale du Danemark, l’Euro de football, a amené le changement de lieu, dès lors que le programme inchangé des compétitions des JO de Tokyo ne permettait pas de glissement de dates.