La Vuelta avait mal commencé pour Michael Woods. Le cycliste d’Ottawa-Gatineau avait été victime d’une chute lors de la première étape, mardi dernier, en Espagne. Il s’était retrouvé à la queue du classement, prenant le 157e rang à plus de 18 minutes du gagnant. Surtout, on s’inquiétait pour sa santé, lui qui s’était cassé le fémur droit en mars.

Le Droit

Cinq jours plus tard, Woods a rassuré un peu tout le monde. Autant chez EF Pro Cycling que les mordus de vélo qui le suivent en Outaouais et ailleurs dans le monde.

> Lisez la suite de l’article sur le site du Droit