(Asti) Le Tchèque Josef Cerny (CCC) a remporté vendredi à Asti la 19e étape du Tour d’Italie, raccourcie de quelque 130 kilomètres après un mouvement de protestation du peloton avant le départ.

Agence France-Presse

Le Néerlandais Wilco Kelderman a gardé le maillot rose de leader à la veille de la dernière étape de montagne et à deux jours de l’arrivée à Milan.

Cerny s’est imposé en solitaire avec une vingtaine de secondes d’avance sur le Belge Victor Campenaerts au terme de cette étape ramenée à 124 kilomètres, avec un départ reporté de Morbegno à Abbiategrasso.

Mutinerie sous la pluie

Peu avant le départ initialement prévu, une majorité du peloton a refusé de s’élancer pour les 258 kilomètres, une très longue distance dans la troisième semaine de course, alors que deux équipes (Androni, Bardiani) étaient prêtes à pédaler.

Dans le désordre et sous la pluie battante, les coureurs ont fini par monter dans les bus des différentes équipes pour rejoindre le nouveau site de départ.

Dans la course, une échappée de 14 coureurs a pris forme durant la première heure. L’équipe Bora du Slovaque Peter Sagan, intéressé par le maillot cyclamen du classement par points, a assuré la poursuite avant de se relever à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée.

L’écart a grandi très vite entre la tête de la course et le peloton qui a rallié l’arrivée, en roue libre, avec un retard approchant les 12 minutes.

Pour le gain de l’étape, Cerny a distancé un petit groupe (Armée, Campenaerts, Clarke, Mosca, Pellaud) à 23 kilomètres d’Asti et a livré un contre-la-montre jusqu’à l’arrivée.

Cinquième du « chrono » de Valdobbiadene samedi dernier dans le Giro, le Tchèque qui est âgé de 27 ans a enlevé la plus importante victoire de sa carrière, à plus de 49 km/h de moyenne.

Samedi, la 20e étape, qui a dû renoncer aux principaux cols prévus (Agnel et Izoard surtout) en raison du refus de l’autorité préfectorale française à cause de la COVID-19, sera longue de 198 kilomètres entre Alba et Sestriere. Avec la montée de Sestriere à escalader à trois reprises pour départager les trois premiers du classement (Kelderman, Hindley, Geoghegan Hart) qui se tiennent en 15 secondes.