(Oudenaarde) Le Néerlandais Mathieu van der Poel a devancé le Belge Wout van Aert au photo-finish et a remporté le Tour des Flandres pour une première fois, dimanche, tandis que le Français Julian Alaphilippe a été victime d’un accident à la suite d’un contact avec une motocyclette.

Publié le 18 oct. 2020
The Associated Press

Van der Poel et Van Aert ont lutté au sprint sur les 200 derniers mètres et Van der Poel a défait son ancien rival de cyclo-cross par moins d’une demi-longueur de roue.

Après avoir appris qu’il avait réussi à imiter son père Adrie van der Poel, qui a remporté la course en 1986, il a levé son vélo par-dessus sa tête et crié de joie. Son grand-père maternel est le regretté Raymond Poulidor, qui a terminé sur le podium du Tour de France à huit reprises sans jamais l’emporter.

Le Norvégien Alexander Kristoff a terminé en troisième position, comme l’an dernier.

Alaphilippe était parmi les meneurs jusqu’à ce qu’il percute une motocyclette à 35 kilomètres de l’arrivée. Le cycliste français était derrière Van Aert et Van der Poel quand il a semblé ne pas voir une motocyclette ralentir sur sa droite.

PHOTO DIRK WAEM, AGENCE FRANCE-PRESSE

Julian Alaphilippe est resté longuement à terre, soigné par une équipe médicale, et paraissait souffrir du bras droit.

Son bras a heurté le véhicule et il a chuté de son vélo. Il est resté étendu au sol en se tenant le bras droit. Les médecins sont venus à son secours et il s’est vite relevé.

Dans une déclaration, l’équipe Quick-Step a indiqué qu’Alaphilippe avait subi deux fractures à la main droite et qu’il sera opéré en Belgique lundi.

Présenté pour une première fois en 1913, le Tour des Flandres a lieu dans les Ardennes flamandes et est aussi connu sous le nom « De Ronde ». Il s’agit de l’un des cinq « Monuments du cyclisme » avec le Milan-San Remo, le Paris-Roubaix, le Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie.

La course de 244 km était ponctuée de 19 courtes, mais difficiles montées, ainsi que d’une section sur des pavés.

Quelques spectateurs ont assisté à l’épreuve, même si les organisateurs n’avaient pas dévoilé les informations sur la course dans l’espoir d’éviter les foules en raison de la pandémie de la COVID-19.