(Piancavallo) Le Britannique Tao Geoghegan Hart a remporté la 15e étape du Giro d’Italia au sprint, dimanche, tandis que le Portugais Joao Almeida a conservé le maillot rose de meneur au classement général.

The Associated Press

Geoghegan Hart (Ineos Grenadiers) faisait partie d’un trio de cyclistes à avoir atteint le sommet final en tête et il a tout juste devancé Wilco Kelderman et Jai Hindley, tous deux de Team Sunweb, au sprint.

En franchissant la ligne d’arrivée, Geoghegan Hart a pointé au ciel et a crié « Nico », en hommage à Nico Portal, directeur sportif d’Ineos décédé en mars.

« Je n’arrive pas à y croire… cette équipe est extraordinaire et nous démontrons étape après étape ce qu’elle est en mesure d’accomplir », a dit Geoghegan Hart après la cinquième victoire d’étape d’Ineos depuis le début du tour.

« Tout le monde connaît l’influence de Nico Portal sur cette équipe et en particulier sur moi. Nous nous souvenons de lui lors de chaque course. »

Almeida s’est effondré au sol après avoir rallié l’arrivée de l’étape éreintante de 185 kilomètres en montagnes entre Codroipo et Piancavallo.

Le cycliste portugais a lancé une échappée en solitaire lors du col de première catégorie menant à l’arrivée, dans l’espoir de conserver le maillot rose.

Almeida, qui est âgé de 22 ans et porte les couleurs de l’équipe Deceuninck-Quick Step, a été largué à 7 km de l’arrivée, lors d’une montée à 14 % d’inclinaison. Il a néanmoins réussi à terminer en quatrième position. Son avance sur Kelderman a toutefois été réduite à 15 secondes.

PHOTO LUCA BETTINI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le meneur du Tour, Joao Almeida

« C’était une étape très difficile et les trois cyclistes devant moi lors de la dernière montée étaient trop rapides pour moi, a reconnu Almeida. Je connais mon corps et mes limites et j’ai dû lâcher prise.

« Je suis content d’avoir réussi à garder le maillot rose. Je remercie encore une fois mon équipe. »

Hindley a grimpé au troisième rang du classement général, à 2 : 46 d’Almeida.

Les cyclistes profiteront lundi d’une deuxième journée de repos depuis le début du Giro. La 16e étape sera présentée mardi, un parcours vallonné de 229 km reliant Udine à San Daniele del Friuli.

Le tour d’Italie a habituellement lieu en mai, mais a été déplacé à l’automne en raison de la pandémie de la COVID-19. Il prendra fin le 25 octobre avec la présentation d’un contre-la-montre individuel à Milan.