(Valdobbiadene) Le Portugais Joao Almeida a augmenté son emprise sur le maillot rose lors de la 14e étape du Giro d’Italia, un contre-la-montre présenté samedi, tandis que l’Italien Filippo Ganna a remporté une troisième étape depuis le début du tour.

Associated Press

Almeida, qui est âgé de 22 ans, participe à un premier Grand Tour en carrière et mène depuis la troisième étape.

Il reste seulement une semaine à faire avant la fin de l’évènement le week-end prochain avec un autre contre-la-montre individuel à Milan. Cependant, la semaine sera ponctuée de plusieurs montées difficiles dans le nord de l’Italie et Almeida a admis ne pas savoir comment son corps réagira lors de la troisième semaine du tour.

« Je n’ai pas peur. Je vais continuer de me concentrer sur chaque course et nous verrons comment vont les choses d’un jour à l’autre, a dit Almeida. Ça va bien depuis le début. Je me sentais bien encore aujourd’hui. »

Pour sa part, Ganna, récemment couronné champion du montre au contre-la-montre, a filé à une vitesse moyenne de 48 kilomètres à l’heure, samedi, le long du parcours de 34,1 km entre Conegliano et Valdobbiadene. Il a arrêté le chrono après 42 minutes et 40 secondes.

Le parcours était marqué par une brève montée très abrupte peu de temps après le départ — le « Muro di Ca’del Poggio ». Le « mur » de 1,1 km est d’une inclinaison moyenne de 12,3 %, incluant une section à 19 %.

Des spectateurs, la plupart portant des couvres-visages, s’étaient installés de chaque côté de la route le long de la montée.

Rohan Dennis, un coéquipier de Ganna chez Ineos Grenadiers, a terminé en deuxième position, à 26 secondes. L’Américain Brandon McNulty a pris le troisième rang, à 1 : 09.

Almeida — le dernier cycliste à prendre le départ — a conclu en sixième position, à 1 : 31 de Ganna. Le meneur de Deceuninck-Quick Step possède maintenant une avance de 56 secondes sur Wilco Kelderman en tête du classement général.

Pello Bilbao est toujours troisième, à 2 : 11. McNulty est passé du 11e au quatrième rang, mais accuse un retard de 2 : 23 sur Almeida.

« J’ai gagné plus de temps que ce que j’anticipais, a mentionné Almeida. Je m’attendais même à perdre du temps sur Kelderman, qui est très bon au contre-la-montre. C’est très positif tout ça. »

Ganna avait également remporté la première étape à Palerme, également un contre-la-montre, et la cinquième étape à la suite d’une échappée en solitaire.

Avant le début de l’étape, les organisateurs du tour ont annoncé que les 512 tests de dépistage au coronavirus effectués auprès des cyclistes et des membres des équipes s’étaient tous révélés négatifs. La prochaine série de tests sera effectuée lundi, lors du deuxième jour de repos de l’évènement.

Deux équipes entières, Mitchelton-Scott et Jumbo-Visma, se sont retirées mardi à la suite d’une série de contrôles positifs lors du premier jour de congé.

Lors de la 15e étape, dimanche, les cyclistes vont franchir 185 km entre Codroipo et Piancavallo. Le parcours prend fin avec un col de première catégorie.

Le Giro a habituellement lieu en mai, mais a été repoussé en raison de la pandémie de coronavirus.