(Champagnole) À 24 heures du rendez-vous de La Planche des Belles Filles, le Danois Soeren Kragh Andersen a enlevé la 19e étape du Tour de France, vendredi à Champagnole (dans le Jura), sans aucune conséquence pour le classement général mené par Primož Roglič.

Agence France-Presse

L’écart entre Roglič et son dauphin Tadej Pogačar est resté identique (57 secondes). Dans ce duel entre Slovènes, il laisse à peine un zeste d’incertitude sur un hypothétique renversement de situation avant l’arrivée dimanche à Paris.

Pour la victoire d’étape, Kragh Andersen a précédé de près d’une minute le Slovène Luka Mezgec qui a réglé devant le Belge Jasper Stuyven le premier groupe de poursuite. Bien avant l’arrivée du peloton, à quelque sept minutes et demie du lauréat du jour.

Kragh Andersen (26 ans), vainqueur de Paris-Tours en 2018, a signé son deuxième succès en une semaine après avoir gagné samedi dernier la 14e étape à Lyon, également en solitaire. Et aussi le troisième de l’équipe Sunweb, venu sur le Tour dans le seul objectif de la chasse aux étapes.

Hugo Houle 57e à l’étape, 46e au cumulatif

Hugo Houle, de l’équipe Astana, a terminé l’étape au 57e rang et amélioré d’un rang sa position au classement cumulatif, passant en 46e position. Le leader d’Astana, Miguel Ángel López, a terminé au 29e rang et conserve sa 3e position à 1:27 de Roglič, ainsi que son avance de 1:39 sur l’Australien Richie Porte.

« Après le sprint intermédiaire, nous nous sommes retrouvés groupés et il y avait des attaques et beaucoup de mouvement dans le peloton. Il fallait protéger Miguel dans les petites routes et le final très technique », a relaté Houle, 57e du jour (+7 minutes 38 secondes) et dans le peloton principal.

« Une fois que le groupe de 12 est sorti, les Jumbo-Visma ont bloqué la route avec les Barain-McLaren, ce qui a eu pour effet de calmer la course. On sentait très bien que la course était finie et que tout le monde voulait rentrer relax dans ce final qui était dangereux », a poursuivi le Québécois qui est 46e (+2 heures 30 minutes 59 secondes) au classement général.

GRAPHIQUE FOURNI PAR LE TOUR DE FRANCE

La 19e étape du Tour de France s’est terminée à Champagnole, après un passage sur les contreforts du massif du Jura, à l’est des Alpes.

L’étape de transition à la sortie des Alpes, en direction de la Franche-Comté, a donné matière, sous la chaleur, à une longue échappée solitaire du Français Rémi Cavagna, un coéquipier du maillot vert Sam Bennett.

Sagan muselé

Parti dès les premières minutes, comme s’il voulait justifier son surnom de « TGV de Clermont-Ferrand », l’Auvergnat a livré un contre-la-montre, avec vent favorable, sur les routes souvent rectilignes de la première partie de l’étape. Il a été contrôlé à distance par l’équipe Bora de Peter Sagan, qui lui a laissé un avantage maximal de 3 minutes, et a été rejoint 115 kilomètres plus loin par un trio de contre-attaquants (Rolland, Cosnefroy, Rowe).

À 40 kilomètres de l’arrivée, la course s’est débridée malgré un regroupement général opéré par la formation de Sagan. Un groupe (Naesen, Rowe, Bauer, Mezgec, Van Avermaet, Trentin, Sagan, Bennett, Devenyns, Kragh Andersen, Arndt, Stuyven) s’est formé en deux temps à l’approche des 30 derniers kilomètres.

Le peloton n’a pas insisté dans la mesure où nombre d’équipes étaient représentées à l’avant par leurs sprinteurs. Après un premier essai de l’Italien Matteo Trentin, Kragh Andersen a attaqué à 16 kilomètres de la ligne et a creusé l’écart sur ses anciens compagnons, emmêlés dans leurs calculs tactiques.

Sagan n’a rien pu faire. Privé de coéquipier dans le final et surveillé étroitement par Sam Bennett, qui a exclusivement couru pour la défense de son maillot vert, le Slovaque a fini par se résigner.

« C’est un coureur qui est très fort, a commenté Houle à propos de Kragh Andersen. Des fois, c’est juste une question de timing : les autres se regardent derrière, ne veulent pas se donner à 100 % et jouent au chat et à la souris. Ce n’est pas juste d’avoir une bonne lecture de la course, il faut avoir la force pour être capable de le faire. Il a été opportuniste. La course a roulé vite aujourd’hui et tout le monde était fatigué. Chapeau à lui ! »

Samedi, l’unique contre-la-montre du Tour se dispute sur 36,2 kilomètres entre Lure et La Planche des Belles Filles. Le parcours, plat ou en faux plat montant, se conclut par une ascension classée en première catégorie pour rejoindre la station de la Haute-Saône, à la veille des Champs-Élysées.

La journée en images

  • Le Danois Soren Kragh Andersen, qui avait déjà remporté la 14e étape, a doublé la mise et levé les bras en signe de victoire lors de la 19e étape du Tour de France, vendredi, grâce à une nouvelle attaque minutieusement orchestrée.

    PHOTO BENOIT TESSIER, ASSOCIATED PRESS

    Le Danois Soren Kragh Andersen, qui avait déjà remporté la 14e étape, a doublé la mise et levé les bras en signe de victoire lors de la 19e étape du Tour de France, vendredi, grâce à une nouvelle attaque minutieusement orchestrée.

  • Derrière le vainqueur et le petit groupe de poursuivants, Primož Roglič, détenteur du maillot jaune du meneur au classement général, s’est assuré de garder ses rivaux derrière lui à deux jours de l’arrivée à Paris.

    PHOTO CHRISTOPHE ENA, ASSOCIATED PRESS

    Derrière le vainqueur et le petit groupe de poursuivants, Primož Roglič, détenteur du maillot jaune du meneur au classement général, s’est assuré de garder ses rivaux derrière lui à deux jours de l’arrivée à Paris.

  • Pour souligner le passage de la caravane dans sa région natale, le Français Rémi Cavagna, originaire de Clermont-Ferrand, s’est offert une longue échappée solitaire, ce qui lui a valu le prix de la combativité pour la journée.

    PHOTO ANNE-CHRISTINE POUJOULAT, AGENCE FRANCE-PRESSE

    Pour souligner le passage de la caravane dans sa région natale, le Français Rémi Cavagna, originaire de Clermont-Ferrand, s’est offert une longue échappée solitaire, ce qui lui a valu le prix de la combativité pour la journée.

  • Même si la course s’est activée à environ 40 kilomètres de l’arrivée avec le détachement des quelques prétendants à la victoire, le peloton n’a pas cherché à briser le regroupement général jusqu’à l’arrivée à Champagnole.

    PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AGENCE FRANCE-PRESSE

    Même si la course s’est activée à environ 40 kilomètres de l’arrivée avec le détachement des quelques prétendants à la victoire, le peloton n’a pas cherché à briser le regroupement général jusqu’à l’arrivée à Champagnole.

  • La lutte pour le maillot vert – meilleur au classement par points – est toujours vive entre Sam Bennett, l’actuel détenteur, et Peter Sagan, sept fois vainqueur au cours des dernières années. Le Slovaque a toutefois dû se résigner à gruger quelques points au champion d’Irlande, vendredi.

    PHOTO BENOIT TESSIER, ASSOCIATED PRESS

    La lutte pour le maillot vert – meilleur au classement par points – est toujours vive entre Sam Bennett, l’actuel détenteur, et Peter Sagan, sept fois vainqueur au cours des dernières années. Le Slovaque a toutefois dû se résigner à gruger quelques points au champion d’Irlande, vendredi.

  • La 19e étape, longue de 166,5 kilomètres et reliant la Bresse aux contreforts du massif du Jura, s’est déroulé sous une chaleur particulièrement intense pour la mi-septembre.

    PHOTO CHRISTOPHE ENA, ASSOCIATED PRESS

    La 19e étape, longue de 166,5 kilomètres et reliant la Bresse aux contreforts du massif du Jura, s’est déroulé sous une chaleur particulièrement intense pour la mi-septembre.

  • Pour l’avant-dernière étape de cette Grande Boucle, les coureurs se disputeront l’unique contre-la-montre du Tour sur 36,2 kilomètres entre Lure et La Planche des Belles Filles.

    PHOTO STÉPHANE MAHÉ, REUTERS

    Pour l’avant-dernière étape de cette Grande Boucle, les coureurs se disputeront l’unique contre-la-montre du Tour sur 36,2 kilomètres entre Lure et La Planche des Belles Filles.

1/7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

— Avec Sportcom

Classement de la 19étape du Tour de France

1. Soren Kragh Andersen (DEN/SUN) les 166,5 km en 3 h 36 : 33.

(moyenne : 46,3 km/h)

2. Luka Mezgec (SLO/MIT) à 53.

3. Jasper Stuyven (BEL/TRE) 53.

4. Greg Van Avermaet (BEL/CCC) 53.

5. Oliver Naesen (BEL/ALM) 53.

6. Nikias Arndt (GER/SUN) 53.

7. Luke Rowe (GBR/INE) 59.

8. Sam Bennett (IRL/DEC) 1 : 02.

9. Peter Sagan (SVK/BOR) 1 : 02.

10. Matteo Trentin (ITA/CCC) 1 : 02.

11. Jack Bauer (NZL/MIT) 1 : 07.

12. Dries Devenyns (BEL/DEC) 1 : 15.

13. Edvald Boasson Hagen (NOR/DDT) 3 : 53.

14. Hugo Hofstetter (FRA/ICA) 3 : 53.

15. Bryan Coquard (FRA/VCC) 3 : 53.

16. Robert Gesink (NED/JUM) 7 : 38.

17. Nils Politt (GER/ICA) 7 : 38.

18. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 7 : 38.

19. Sonny Colbrelli (ITA/BAH) 7 : 38.

20. Marco Haller (AUT/BAH) 7 : 38.

21. Max Walscheid (GER/DDT) 7 : 38.

22. Geoffrey Soupe (FRA/TDE) 7 : 38.

23. Luis Leon Sanchez (ESP/AST) 7 : 38.

24. Tim Declercq (BEL/DEC) 7 : 38.

25. Quentin Pacher (FRA/VCC) 7 : 38.

26. Edward Theuns (BEL/TRE) 7 : 38.

27. Tom Van Asbroeck (BEL/ICA) 7 : 38.

28. Tony Martin (GER/JUM) 7 : 38.

29. Miguel Ángel López (COL/AST) 7 : 38.

30. Anthony Turgis (FRA/TDE) 7 : 38.

31. Tadej Pogačar (SLO/UAE) 7 : 38.

32. Wout van Aert (BEL/JUM) 7 : 38.

33. Richie Porte (AUS/TRE) 7 : 38.

34. Christopher Juul-Jensen (DEN/MIT) 7 : 38.

35. Nelson Oliveira (POR/MOV) 7 : 38.

36. Kasper Asgreen (DEN/DEC) 7 : 38.

37. Daryl Impey (RSA/MIT) 7 : 38.

38. Ryan Gibbons (RSA/DDT) 7 : 38.

39. Mads Pedersen (DEN/TRE) 7 : 38.

40. Amund Jansen (NOR/JUM) 7 : 38.

41. Tom Dumoulin (NED/JUM) 7 : 38.

42. George Bennett (NZL/JUM) 7 : 38.

43. Krists Neilands (LAT/ICA) 7 : 38.

44. Toms Skujinš (LAT/TRE) 7 : 38.

45. Primož Roglič (SLO/JUM) 7 : 38.

46. Vegard Laengen (NOR/UAE) 7 : 38.

47. Niklas Eg (DEN/TRE) 7 : 38.

48. Elia Viviani (ITA/COF) 7 : 38.

49. Damiano Caruso (ITA/BAH) 7 : 38.

50. Cyril Barthe (FRA/VCC) 7 : 38.

51. Alexis Vuillermoz (FRA/ALM) 7 : 38.

52. Pierre Rolland (FRA/VCC) 7 : 38.

53. Kenny Elissonde (FRA/TRE) 7 : 38.

54. Maxime Chevalier (FRA/VCC) 7 : 38.

55. Sepp Kuss (USA/JUM) 7 : 38.

56. Adam Yates (GBR/MIT) 7 : 38.

57. Hugo Houle (CAN/AST) 7 : 38.

58. Roman Kreuziger (CZE/DDT) 7 : 38.

59. Rudy Molard (FRA/FDJ) 7 : 38.

60. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 7 : 38.

61. Imanol Erviti (ESP/MOV) 7 : 38.

62. Clément Russo (FRA/ARK) 7 : 38.

63. Matej Mohoric (SLO/BAH) 7 : 38.

64. Sébastien Reichenbach (SUI/FDJ) 7 : 38.

65. Guy Niv (ISR/ICA) 7 : 38.

66. Jan Polanc (SLO/UAE) 7 : 38.

67. Michael Schär (SUI/CCC) 7 : 38.

68. Pavel Sivakov (RUS/INE) 7 : 38.

69. Valentin Madouas (FRA/FDJ) 7 : 38.

70. Felix Großschartner (AUT/BOR) 7 : 38.

71. Guillaume Martin (FRA/COF) 7 : 38.

72. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 7 : 38.

73. Nairo Quintana (COL/ARK) 7 : 38.

74. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 7 : 38.

75. Connor Swift (GBR/ARK) 7 : 38.

76. Harold Tejada (COL/AST) 7 : 38.

77. Clément Venturini (FRA/ALM) 7 : 38.

78. Neilson Powless (USA/EF1) 7 : 38.

79. Omar Fraile (ESP/AST) 7 : 38.

80. Enric Mas (ESP/MOV) 7 : 38.

81. Esteban Chaves (COL/MIT) 7 : 38.

82. Matthieu Ladagnous (FRA/FDJ) 7 : 38.

83. Warren Barguil (FRA/ARK) 7 : 38.

84. Nicolas Edet (FRA/COF) 7 : 38.

85. Mikaël Chérel (FRA/ALM) 7 : 38.

86. Christophe Laporte (FRA/COF) 7 : 38.

87. Carlos Verona (ESP/MOV) 7 : 38.

88. Mikel Landa (ESP/BAH) 7 : 38.

89. Alberto Bettiol (ITA/EF1) 7 : 38.

90. Rigoberto Uran (COL/EF1) 7 : 38.

91. Pierre-Luc Périchon (FRA/COF) 7 : 38.

92. Jens Keukeleire (BEL/EF1) 7 : 38.

93. David De la Cruz (ESP/UAE) 7 : 38.

94. Alexander Kristoff (NOR/UAE) 7 : 38.

95. Wouter Poels (NED/BAH) 7 : 38.

96. Peio Bilbao (ESP/BAH) 7 : 38.

97. Michael Valgren (DEN/DDT) 7 : 38.

98. Mathieu Burgaudeau (FRA/TDE) 7 : 38.

99. Dario Cataldo (ITA/MOV) 7 : 38.

100. Gorka Izagirre (ESP/AST) 7 : 38.

101. Marc Soler (ESP/MOV) 7 : 38.

102. Kévin Ledanois (FRA/ARK) 7 : 38.

103. Nans Peters (FRA/ALM) 7 : 38.

104. Alessandro De Marchi (ITA/CCC) 7 : 38.

105. Jesus Herrada (ESP/COF) 7 : 38.

106. Dáyer Quintana (COL/ARK) 7 : 38.

107. Romain Sicard (FRA/TDE) 7 : 38.

108. Winner Anacona (COL/ARK) 7 : 38.

109. Richard Carapaz (ECU/INE) 7 : 38.

110. Andrey Amador (CRC/INE) 7 : 38.

111. Jasper De Buyst (BEL/LOT) 7 : 38.

112. Bob Jungels (LUX/DEC) 7 : 38.

113. Thomas De Gendt (BEL/LOT) 7 : 38.

114. Ben Hermans (BEL/ICA) 7 : 38.

115. Cyril Gautier (FRA/VCC) 7 : 38.

116. Michal Kwiatkowski (POL/INE) 7 : 38.

117. Daniel Martin (IRL/ICA) 7 : 38.

118. Emanuel Buchmann (GER/BOR) 7 : 38.

119. Jan Hirt (CZE/CCC) 7 : 38.

120. Hugh Carthy (GBR/EF1) 7 : 38.

121. Daniel Martínez (COL/EF1) 7 : 38.

122. Marc Hirschi (SUI/SUN) 7 : 38.

123. Nicolas Roche (IRL/SUN) 7 : 38.

124. Tejay Van Garderen (USA/EF1) 7 : 38.

125. Tiesj Benoot (BEL/SUN) 7 : 38.

126. Joris Nieuwenhuis (NED/SUN) 7 : 38.

127. Niccolò Bonifazio (ITA/TDE) 7 : 38.

128. Casper Pedersen (DEN/SUN) 7 : 38.

129. Daniel Oss (ITA/BOR) 7 : 38.

130. Maximilian Schachmann (GER/BOR) 7 : 38.

131. Cees Bol (NED/SUN) 7 : 38.

132. Michael Morkov (DEN/DEC) 7 : 38.

133. Dylan van Baarle (NED/INE) 7 : 38.

134. Lennard Kämna (GER/BOR) 7 : 38.

135. Jonas Koch (GER/CCC) 7 : 38.

136. Simon Geschke (GER/CCC) 7 : 38.

137. Fabien Grellier (FRA/TDE) 7 : 38.

138. Simone Consonni (ITA/COF) 7 : 38.

139. Marco Marcato (ITA/UAE) 7 : 38.

140. Kévin Reza (FRA/VCC) 7 : 38.

141. Benoît Cosnefroy (FRA/ALM) 7 : 38.

142. Julian Alaphilippe (FRA/DEC) 7 : 38.

143. Rémi Cavagna (FRA/DEC) 7 : 38.

144. Caleb Ewan (AUS/LOT) 8 : 17.

145. Frederik Frison (BEL/LOT) 8 : 41.

146. Roger Kluge (GER/LOT) 9 : 59.

Abandon

147. Lukas Pöstlberger (AUT/BOR)

Non-partants

148. Jonathan Castroviejo (ESP/INE)

149. Michael Gogl (AUT/DDT)

Classement général du Tour de France après la 19e étape

1. Primož Roglic (SLO/Jumbo) 83 h 29 : 41.

2. Tadej Pogacar (SLO/UAE) à 57.

3. Miguel Ángel López (COL/AST) 1 : 27.

4. Richie Porte (AUS/TRE) 3 : 06.

5. Mikel Landa (ESP/BAH) 3 : 28.

6. Enric Mas (ESP/MOV) 4 : 19.

7. Adam Yates (GBR/MIT) 5 : 55.

8. Rigoberto Uran (COL/EF1) 6 : 05.

9. Tom Dumoulin (NED/JUM) 7 : 24.

10. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 12 : 12.

11. Damiano Caruso (ITA/BAH) 12 : 31.

12. Guillaume Martin (FRA/COF) 13 : 16.

13. Richard Carapaz (ECU/INE) 17 : 48.

14. Warren Barguil (FRA/ARK) 28 : 03.

15. Sepp Kuss (USA/JUM) 35 : 54.

16. Peio Bilbao (ESP/BAH) 53 : 33.

17. Nairo Quintana (COL/ARK) 57 : 49.

18. Pierre Rolland (FRA/VCC) 1 h : 13.

19. Carlos Verona (ESP/MOV) 1 h 11 : 30.

20. Wout van Aert (BEL/JUM) 1 h 19 : 57.

21. Marc Soler (ESP/MOV) 1 h 26 : 54.

22. Gorka Izagirre (ESP/AST) 1 h 27 : 52.

23. Sébastien Reichenbach (SUI/FDJ) 1 h 30 : 51.

24. Kenny Elissonde (FRA/TRE) 1 h 31 : 32.

25. Mikaël Chérel (FRA/ALM) 1 h 32 : 24.

26. Esteban Chaves (COL/MIT) 1 h 33 : 35.

27. Valentin Madouas (FRA/FDJ) 1 h 36 : 32.

28. Daniel Martínez (COL/EF1) 1 h 52 : 29.

29. Michal Kwiatkowski (POL/INE) 1 h 55 : 35.

30. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 1 h 56 : 21.

31. George Bennett (NZL/JUM) 2 h 01 : 53.

32. Romain Sicard (FRA/TDE) 2 h 04 : 56.

33. Luis Leon Sanchez (ESP/AST) 2 h 07 : 02.

34. Alexis Vuillermoz (FRA/ALM) 2 h 09 : 01.

35. Lennard Kämna (GER/BOR) 2 h 11 : 18.

36. Julian Alaphilippe (FRA/DEC) 2 h 11 : 36.

37. Hugh Carthy (GBR/EF1) 2 h 11 : 54.

38. Emanuel Buchmann (GER/BOR) 2 h 13 : 24.

39. Rudy Molard (FRA/FDJ) 2 h 19 : 58.

40. Robert Gesink (NED/JUM) 2 h 23 : 53.

41. Daniel Martin (IRL/ICA) 2 h 25 : 17.

42. Jan Polanc (SLO/UAE) 2 h 26 : 38.

43. Bob Jungels (LUX/DEC) 2 h 27 : 50.

44. Jesus Herrada (ESP/COF) 2 h 29 : 05.

45. Harold Tejada (COL/AST) 2 h 30 : 10.

46. Hugo Houle (CAN/AST) 2 h 30 : 59.

47. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 2 h 34 : 27.

48. Nicolas Edet (FRA/COF) 2 h 38 : 58.

49. Greg Van Avermaet (BEL/CCC) 2 h 39 : 20.

50. Simon Geschke (GER/CCC) 2 h 39 : 40.

51. Niklas Eg (DEN/TRE) 2 h 42 : 58.

52. Marc Hirschi (SUI/SUN) 2 h 43 : 57.

53. Quentin Pacher (FRA/VCC) 2 h 47 : 00.

54. Thomas De Gendt (BEL/LOT) 2 h 47 : 29.

55. Maximilian Schachmann (GER/BOR) 2 h 57 : 48.

56. Neilson Powless (USA/EF1) 2 h 57 : 49.

57. Nelson Oliveira (POR/MOV) 2 h 57 : 56.

58. Dylan van Baarle (NED/INE) 3 h : 50.

59. Soren Kragh Andersen (DEN/SUN) 3 h 01 : 56.

60. Omar Fraile (ESP/AST) 3 h 08 : 31.

61. Oliver Naesen (BEL/ALM) 3 h 15 : 16.

62. Nicolas Roche (IRL/SUN) 3 h 15 : 49.

63. Alberto Bettiol (ITA/EF1) 3 h 18 : 13.

64. Felix Großschartner (AUT/BOR) 3 h 19 : 37.

65. Nans Peters (FRA/ALM) 3 h 19 : 45.

66. Winner Anacona (COL/ARK) 3 h 23 : 44.

67. Jan Hirt (CZE/CCC) 3 h 24 : 20.

68. Ben Hermans (BEL/ICA) 3 h 30 : 46.

69. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 3 h 30 : 56.

70. Michael Valgren (DEN/DDT) 3 h 31 : 17.

71. Jasper Stuyven (BEL/TRE) 3 h 31 : 48.

72. Michael Schär (SUI/CCC) 3 h 33 : 35.

73. David De la Cruz (ESP/UAE) 3 h 37 : 07.

74. Andrey Amador (CRC/INE) 3 h 40 : 01.

75. Imanol Erviti (ESP/MOV) 3 h 40 : 25.

76. Tiesj Benoot (BEL/SUN) 3 h 41 : 06.

77. Matej Mohoric (SLO/BAH) 3 h 41 : 25.

78. Cyril Gautier (FRA/VCC) 3 h 43 : 00.

79. Matteo Trentin (ITA/CCC) 3 h 43 : 32.

80. Toms Skujinš (LAT/TRE) 3 h 44 : 05.

81. Dario Cataldo (ITA/MOV) 3 h 44 : 33.

82. Vegard Laengen (NOR/UAE) 3 h 47 : 02.

83. Jack Bauer (NZL/MIT) 3 h 49 : 33.

84. Peter Sagan (SVK/BOR) 3 h 56 : 16.

85. Krists Neilands (LAT/ICA) 4 h 04 : 33.

86. Pierre-Luc Périchon (FRA/COF) 4 h 07 : 01.

87. Luka Mezgec (SLO/MIT) 4 h 07 : 05.

88. Pavel Sivakov (RUS/INE) 4 h 07 : 14.

89. Jens Keukeleire (BEL/EF1) 4 h 09 : 46.

90. Tejay Van Garderen (USA/EF1) 4 h 11 : 09.

91. Dries Devenyns (BEL/DEC) 4 h 12 : 49.

92. Dáyer Quintana (COL/ARK) 4 h 15 : 11.

93. Casper Pedersen (DEN/SUN) 4 h 16 : 17.

94. Matthieu Ladagnous (FRA/FDJ) 4 h 16 : 22.

95. Sonny Colbrelli (ITA/BAH) 4 h 17 : 58.

96. Daryl Impey (RSA/MIT) 4 h 18 : 21.

97. Cyril Barthe (FRA/VCC) 4 h 20 : 17.

98. Tom Van Asbroeck (BEL/ICA) 4 h 24 : 07.

99. Edvald Boasson Hagen (NOR/DDT) 4 h 26 : 54.

100. Alessandro De Marchi (ITA/CCC) 4 h 27 : 34.

101. Christopher Juul-Jensen (DEN/MIT) 4 h 28 : 23.

102. Kévin Ledanois (FRA/ARK) 4 h 28 : 52.

103. Clément Venturini (FRA/ALM) 4 h 30 : 45.

104. Joris Nieuwenhuis (NED/SUN) 4 h 32 : 30.

105. Daniel Oss (ITA/BOR) 4 h 32 : 38.

106. Roman Kreuziger (CZE/DDT) 4 h 34 : 22.

107. Connor Swift (GBR/ARK) 4 h 34 : 26.

108. Anthony Turgis (FRA/TDE) 4 h 38 : 19.

109. Christophe Laporte (FRA/COF) 4 h 39 : 11.

110. Marco Marcato (ITA/UAE) 4 h 39 : 37.

111. Wouter Poels (NED/BAH) 4 h 42 : 45.

112. Simone Consonni (ITA/COF) 4 h 47 : 47.

113. Benoît Cosnefroy (FRA/ALM) 4 h 51 : 52.

114. Hugo Hofstetter (FRA/ICA) 4 h 52 : 14.

115. Fabien Grellier (FRA/TDE) 4 h 52 : 15.

116. Kasper Asgreen (DEN/DEC) 4 h 56 : 13.

117. Rémi Cavagna (FRA/DEC) 4 h 56 : 14.

118. Edward Theuns (BEL/TRE) 4 h 56 : 34.

119. Tony Martin (GER/JUM) 4 h 56 : 48.

120. Bryan Coquard (FRA/VCC) 5 h 02 : 19.

121. Nikias Arndt (GER/SUN) 5 h 02 : 43.

122. Mads Pedersen (DEN/TRE) 5 h 02 : 57.

123. Ryan Gibbons (RSA/DDT) 5 h 03 : 11.

124. Jonas Koch (GER/CCC) 5 h 03 : 30.

125. Nils Politt (GER/ICA) 5 h 03 : 46.

126. Geoffrey Soupe (FRA/TDE) 5 h 04 : 14.

127. Tim Declercq (BEL/DEC) 5 h 05 : 17.

128. Luke Rowe (GBR/INE) 5 h 08 : 49.

129. Amund Jansen (NOR/JUM) 5 h 09 : 10.

130. Mathieu Burgaudeau (FRA/TDE) 5 h 14 : 55.

131. Michael Morkov (DEN/DEC) 5 h 17 : 16.

132. Alexander Kristoff (NOR/UAE) 5 h 20 : 16.

133. Clément Russo (FRA/ARK) 5 h 21 : 06.

134. Kévin Reza (FRA/VCC) 5 h 21 : 07.

135. Elia Viviani (ITA/COF) 5 h 21 : 56.

136. Max Walscheid (GER/DDT) 5 h 22 : 43.

137. Sam Bennett (IRL/DEC) 5 h 23 : 40.

138. Guy Niv (ISR/ICA) 5 h 24 : 08.

139. Maxime Chevalier (FRA/VCC) 5 h 25 : 46.

140. Cees Bol (NED/SUN) 5 h 29 : 50.

141. Niccolò Bonifazio (ITA/TDE) 5 h 32 : 25.

142. Jasper De Buyst (BEL/LOT) 5 h 34 : 26.

143. Marco Haller (AUT/BAH) 5 h 36 : 39.

144. Caleb Ewan (AUS/LOT) 5 h 41 : 38.

145. Frederik Frison (BEL/LOT) 5 h 52 : 13.

146. Roger Kluge (GER/LOT) 5 h 58 : 09.