(Rome) La Néerlandaise Annemiek van Vleuten, championne du monde en titre de cyclisme sur route, a déclaré forfait pour les Mondiaux-2020 d’Imola (Italie) après s’être fracturé le poignet gauche dans une chute lors du Tour d’Italie féminin jeudi.

Agence France-Presse

« Je suis super triste, ce n’est plus possible pour moi de défendre mon maillot rose (de leader du Giro Rosa et de lauréate en 2018 et 2019, NDLR). Plus triste encore, je ne serai pas aux Mondiaux sur un parcours qui m’aurait si bien convenu. Je suis déçue de ne pas pouvoir défendre mon maillot arc-en-ciel », a déclaré Van Vleuten dans un communiqué de son équipe Mitchelton-Scott.

« J’ai tout de suite compris que c’était grave, mon poignet n’était plus droit, je vais maintenant rentrer chez moi (aux Pays-Bas) et me faire opérer samedi », a-t-elle ajouté.

Van Vleuten a été prise dans une chute collective dans le final de la 7e étape qui menait les coureuses à Maddanoli, près de Naples.

Elle avait pu rallier la ligne d’arrivée, avant d’être conduite à l’hôpital, tout comme sa coéquipière australienne Amanda Spratt qui a abandonné elle aussi et souffre d’une commotion cérébrale.

Van Vleuten, 37 ans, est championne du monde et d’Europe en titre de cyclisme sur toute. Elle avait également décroché lors des Mondiaux-2019 la médaille de bronze du contre-la-montre, spécialité dont elle a été championne du monde en 2017 et 2018.

Les Mondiaux-2020, initialement programmés en Suisse, auront lieu sur le circuit automobile d’Imola du 24 au 27 septembre.