(Méribel) Trois classiques alpestres et une montée rare, au Plateau des Glières : la 18e étape du Tour est la dernière occasion offerte aux grimpeurs, jeudi, entre Méribel et La Roche-sur-Foron, sur 175 kilomètres.

Agence France-Presse

Le Cormet de Roselend (km 46), les cols des Saisies (km 91) et des Aravis (km 117,5) se présentent avant la dernière ascension classée hors catégorie de ce Tour, la montée du Plateau des Glières.

Cette route étroite et très raide tout au long des 6 kilomètres (à 11,2 %) est prolongée sur le plateau par un secteur de 1800 mètres empierrés jusqu’à proximité du monument rappelant les combats de la Résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale. Au sommet du col des Glières, à 1390 mètres d’altitude, il restera 31,5 kilomètres, le plus souvent en descente, entrecoupés par une petite montée (col des Fleuries).

GRAPHIQUE TOUR DE FRANCE

La 18e étape

Le Tour n’est passé qu’une seule fois au Plateau des Glières, en 2018. Mais la montée était située sensiblement plus loin de l’arrivée dans l’étape gagnée par Julian Alaphilippe au Grand-Bornand.

La Roche-sur-Foron (12 000 habitants), la ville de Jérôme Coppel médaillé en 2015 au contre-la-montre des Mondiaux, accueille le Tour pour la première fois.

Départ lancé de Méribel à 6 h 30 (heure du Québec), arrivée à La Roche-sur-Foron vers 11 h 28 (moyenne calculée à 35 km/h).