Quatre fois vainqueur du Tour de France, Chris Froome se joindra à une nouvelle équipe dont la croissance est fulgurante.

Steve Douglas
Associated Press

Après avoir perdu son statut de leader chez Ineos, Froome, dont le contrat vient à échéance en décembre, se joindra à la nouvelle formation Israel Start-Up Nation pour la saison 2021.

Ineos avait déjà décidé de ne pas renouveler le contrat de Froome, mettant fin à une association de 10 ans. Le départ de Froome confirme toutefois que Thomas Geraint et Egan Bernal — vainqueurs des deux dernières éditions de la Grande Boucle — sont passés devant Froome dans l’organigramme de l’écurie.

Le Britannique a signé un contrat de plusieurs saisons avec sa nouvelle équipe. Il a déclaré qu’il souhaite porter son maillot bleu et blanc jusqu’à la fin de sa carrière.

Israel Start-Up Nation a crû rapidement depuis sa mise sur pied, en 2014. Elle a accédé au World Tour après une fusion avec Katusha-Alpecin en octobre. Elle participera à son premier Tour de France cette année. Reportée, la Grande Boucle sera lancée à Nice le 29 août.

Âgé de 35 ans, Froome a surmonté une chute à haute vitesse qui aurait pu mettre fin à sa carrière l’an dernier. Les tensions au sein de l’écurie pour le poste de leader ont toutefois mené à des semaines de spéculations concernant son avenir chez Ineos. Certaines rumeurs laissaient même entendre qu’il aurait pu quitter en pleine saison.

Froome s’est joint à Ineos en 2010, alors qu’elle s’appelait Sky, pour leur saison inaugurale. Il a gagné les Tours de France de 2013, 2015, 2016 et 2017, en plus de la Vuelta (2011 et 2017) et le Giro (2018).

Il signera son contrat chez Israel Start-Up Nation le 1er août.