Will Power a remporté la course sur le même circuit qu'il avait quitté en hélicoptère l'an dernier et a augmenté son avance en tête du classement de la série IndyCar grâce à une performance dominante, dimanche, sur le circuit de Sonoma.

ASSOCIATED PRESS

Power n'avait pu prendre part à la course en 2009 puisque sa saison avait pris fin suite à un accident lors de la séance d'essais libres. Il s'était alors fracturé deux vertèbres.

Le pilote de l'équipe Penske n'a pas semblé avoir peur à son retour sur le circuit de Sonoma. Il a établi un record de la série en décrochant une huitième pôle en 2010, samedi, et a mené 73 des 75 tours du difficile circuit de 3,7 kilomètres, dimanche.

Power a maintenant 59 points d'avance sur Dario Franchitti, qui a terminé troisième derrière Scott Dixon. Ryan Briscoe a pris le quatrième rang.

Alex Tagliani de Lachenaie débutait la course au quatrième rang, mais a fini 14e.

«Nous avons connu une journée difficile, a admis Tagliani. Au départ, mes pneus se sont dégradés beaucoup plus rapidement que je l'avais anticipé, et j'ai perdu plusieurs positions. Au 18e tour, l'aileron d'une voiture a crevé un pneu et à partir de ce moment, nous voulions seulement récolter le plus de points possible. L'incident avec Mutoh (Hideki) m'a encore fait perdre des positions. Malgré tout, nous n'avons jamais baissé les bras et cette 14e place en course nous a tout de même fait progresser au championnat. Cependant, trois incidents dans une même course, c'est un peu excessif.»

Power voulait vraiment gagner à Sonoma, en partie en raison de l'accident de l'an dernier, mais aussi afin de creuser l'écart au classement général puisqu'il ne reste que quatre courses à la saison et qu'elles auront toutes lieux sur des ovales.

Ce n'est pas que Power n'est pas un bon pilote sur des circuits ovales, lui qui a terminé huitième aux 500 milles d'Indianapolis et cinquième en Iowa. C'est plutôt que Franchitti est un vétéran des circuits qui tournent en rond. Il a remporté l'Indy 500 à deux reprises. Pour Power, plus son avance est grande avant les quatre dernières courses, mieux c'est.