(Philadelphie) Pete Rose a évité les questions au sujet de sa première présence sur le terrain à Philadelphie depuis que les Phillies ont annulé une cérémonie en son honneur en 2017 après qu’une femme eut affirmé qu’elle avait eu des relations sexuelles avec le roi des coups sûrs quand elle était mineure.

Mis à jour le 7 août
Dan Gelston Associated Press

« C’était il y a 55 ans, chérie », a rétorqué Rose lorsqu’une journaliste du Philadelphia Inquirer a voulu l’interroger à ce sujet.

Par contre, Rose n’a pas eu de problème à se rappeler de l’équipe de 1980 des Phillies — il y a 42 ans — qui a remporté la Série mondiale.

Rose, qui est âgé de 81 ans, a reçu une ovation de la part des partisans des Phillies — dont plusieurs qui n’étaient pas nés ou qui sont trop jeunes pour avoir des souvenirs de l’époque où il jouait. Il a foulé le terrain du Citizens Bank Park pour une première fois depuis qu’il a été banni à vie du Baseball majeur en 1989.

« Ça m’a fait chaud au cœur, a dit Rose au sujet de l’accueil qu’il a reçu. Je ne veux pas dire que je m’y attendais, mais peut-être que je m’y attendais de la part des partisans des Phillies. Ils sont comme ça. Ils adorent leurs héros sportifs. »

La réputation déjà ternie de Rose a encaissé un autre coup en 2017 quand les Phillies avaient prévu l’honorer sur leur Mur de la renommée. Une femme avait alors accusé Rose d’inconduite sexuelle. Rose a répondu de manière brusque à la question d’une journaliste à ce sujet avant le match. Il s’est excusé personnellement après la cérémonie après lui avoir d’abord demandé s’il la pardonnerait s’il lui offrait « 1000 balles signées ».

Rose a toutefois été aussi combatif quand le sujet est revenu sur la table après la cérémonie d’avant-match.

« Je vais vous le dire une autre fois : je suis ici pour les partisans des Phillies, je suis ici pour mes coéquipiers. OK ? Je suis ici pour l’organisation des Phillies et qui s’intéresse vraiment à ce qui s’est produit il y a 50 ans ? », a dit Rose.

La femme, identifiée en 2017 comme Jane Doe, a affirmé que Rose l’avait contactée en 1973, quand elle était âgée de 14 ou 15 ans. Ils ont commencé à avoir des relations sexuelles à Cincinnati et ont gardé contact pendant plusieurs années. Elle a aussi dit que Rose l’avait rencontrée ailleurs qu’en Ohio pour avoir des rapports sexuels avec elle.

L’avocat de Rose a affirmé que les allégations de la femme n’étaient pas vérifiées.

PHOTO ERIC HARTLINE, USA TODAY SPORTS

Greg Luzinski et Pete Rose

Rose a admis en 2017 avoir eu une relation avec la femme, mais a prétendu qu’elle était âgée de 16 ans quand elle a commencé. Il a aussi affirmé qu’ils n’ont jamais eu de rapports sexuels ailleurs qu’en Ohio.

À l’époque, Rose était dans la mi-trentaine, était marié et avait deux enfants.

Rose a été l’un des nombreux anciens membres des Phillies à être honoré dimanche, incluant aussi Steve Carlton, Bob Boone, Greg Luzinski et Larry Bowa. Mike Schmidt avait envoyé un message vidéo, lui qui a raté les célébrations en raison d’un contrôle positif à la COVID-19.

« Ça fait plusieurs fois que nous nous revoyons chaque année. C’était spécial de revoir Pete avec nous, a dit Boone. Quand je vais à Cooperstown (au Temple de la renommée du baseball), je me dis tout le temps qu’il devrait être là. Vous pouvez écrire ce que vous voulez, mais il est le plus grand frappeur de l’histoire de la ligue. Ajoutez son nom et vous pouvez aussi écrire ce qu’il a fait, qu’il a été puni, etc. »

Le mois dernier, les Phillies ont défendu la décision d’inviter Rose à la cérémonie.

« En planifiant la réunion de 1980, nous avons consulté les coéquipiers de Pete au sujet de son inclusion, avait dit l’équipe dans un communiqué. Tout le monde souhaite que Pete fasse partie des célébrations puisqu’ils n’auraient pas gagné le trophée sans lui. De plus, l’équipe a reçu la permission du bureau du commissaire pour inviter Pete en tant que membre de l’équipe championne. »

Les Phillies avaient originalement prévu honorer l’équipe de 1980 il y a deux ans, mais l’évènement avait été remis en raison de la pandémie de coronavirus.

Rose a cogné 826 de ses 4256 coups sûrs lors de ses cinq saisons avec les Phillies, de 1979 à 1983. Les Phillies ont indiqué ne pas avoir l’intention à court terme de l’ajouter à leur Mur de la renommée.

« Tout le monde aimerait être sur ce Mur de la renommée, a dit Rose. Je ne sais pas qui a pris la décision, mais Dieu le bénisse. Il doit y avoir une raison. Je suis quand même ici pour le plus gros évènement depuis longtemps à Philadelphie. Je suis ici à vous parler. Tout s’équilibre en fin de compte. »

Rose a accepté une suspension à vie du Baseball majeur après qu’une enquête eut déterminé qu’il avait parié pour des victoires des Reds de Cincinnati entre 1985 et 1987 quand il était joueur et gérant de l’équipe.

Rose a demandé au Baseball majeur de mettre fin à sa suspension à vie.

« Il a aussi commis des erreurs et s’est retrouvé dans le trouble, mais il est ici », a souligné Boone.