(Milwaukee) Rowdy Tellez a gâché la belle performance de Charlie Morton en claquant un circuit de deux points et les Brewers de Milwaukee ont battu les Braves d’Atlanta 2-1, vendredi.

Steve Megargee Associated Press

Tellez a frappé son circuit en septième manche et il a également retiré un coureur au marbre pour aider les Brewers à prendre les devants 1-0 dans cette série de sections de la Nationale.

« Je cherche encore mon souffle. C’était un moment complètement fou », a déclaré Tellez.

Corbin Burnes, Adrian Houser et Josh Hader ont conjugué leurs efforts pour ne donner que quatre coups sûrs aux Braves. Le deuxième duel de cette série trois de cinq aura lieu samedi.

L’ancien des Brewers Orlando Arcia a mis fin au match en se faisant retirer sur un roulant au deuxième coussin alors qu’il y avait des coureurs aux extrémités du losange.

Ce dernier retrait est survenu après que le receveur des Brewers Omar Narváez eut bloqué un lancer au sol de Hader pour laisser Freddie Freeman au troisième but.

Les deux équipes n’ont pas été très menaçantes en attaque jusqu’à ce que les Brewers prennent les devants.

Après que Morton (0-1) eut atteint Avisaíl García pour amorcer la septième manche, Tellez a catapulté un tir très loin au champ centre. L’imposant frappeur gaucher n’avait obtenu qu’un coup sûr en 13 présences contre les Braves cette saison.

« Je me suis dit de garder mon pied au sol, de bien lire le lancer et de frapper la balle solidement. C’est tout ce que je voulais faire », a relaté Tellez.

Tellez a quitté la liste des blessés samedi, après avoir raté trois semaines d’activités en raison d’une blessure à la rotule droite.

PHOTO AARON GASH, ASSOCIATED PRESS

Charlie Morton

« L’échéancier était serré, a indiqué le gérant des Brewers, Craig Counsell, à propos du retour au jeu de Tellez. Nous avons été chanceux qu’il revienne en santé. Les soigneurs ont fait tout un travail. »

Joc Pederson a permis aux Braves de réduire l’écart grâce à un circuit aux dépens de Houser (1-0) après deux retraits en huitième manche.

Le 85e et dernier tir de Morton fut une de ses rares erreurs de la journée. Il a retiré neuf adversaires au bâton et il a continué ses récents succès en séries.

« Lors des présences de García et Tellez, je les avais là où je voulais, a affirmé Morton. Je n’ai pas été en mesure de les achever. »

Burnes a été tout aussi efficace à son premier départ en carrière en séries.

Un des aspirants au trophée Cy-Young de la Nationale, Burnes a amorcé la rencontre en accordant deux buts sur balles et il a effectué 40 lancers lors des deux premières manches. Il s’est toutefois ressaisi pour ne permettre que deux coups sûrs et trois buts sur balles en six manches.

« C’est une attaque agressive, a souligné Burnes concernant les Braves. C’était la clé de jouer avec ça. J’ai simplement tenté d’en faire trop en début de match. »

Aucune équipe n’avait réussi un coup sûr avant que le voltigeur des Brewers Lorenzo Cain cogne un simple en troisième manche. Le premier coup sûr des Braves est survenu en cinquième, quand Eddie Rosario a obtenu un simple au centre.

La meilleure occasion de marquer des Braves est arrivée dès le début de la partie.

Jorge Soler et Freeman ont soutiré un but sur balles et Soler a avancé jusqu’au troisième coussin à la suite d’une balle passée.

Ozzie Albies a suivi avec un solide roulant au premier but. Tellez a saisi la balle et quand il a vu que Soler tentait de venir marquer, il l’a épinglé au marbre.