(Los Angeles) Max Scherzer est devenu le 19e lanceur du Baseball majeur à compléter 3000 retraits sur des prises et a conservé l’espoir d’un match parfait jusqu’en huitième manche, dimanche, lors d’une victoire sans équivoque de 8-0 des Dodgers de Los Angeles contre les Padres de San Diego.

Beth Harris Associated Press

Le droitier de 37 ans a retiré les 22 premiers frappeurs des Padres, puis il a atteint le plateau en passant Eric Hosmer dans la mitaine en cinquième manche au Dodger Stadium.

La foule a offert une longue ovation au gagnant de trois trophées Cy Young après le retrait, puis Scherzer a levé sa casquette pour saluer les partisans en retour. Mais comme si ce n’était pas assez, Scherzer a dû rapidement se replonger à l’action, puisqu’il avait toujours un match parfait à protéger.

« Vers la cinquième ou la sixième, j’ai senti que je pourrais accomplir quelque chose de spécial, a affirmé le lanceur. Quand la sixième s’est terminée, je me suis dit que j’avais une chance d’y arriver. »

Hosmer a toutefois pris sa revanche en huitième en frappant un double au champ droit avec un retrait, ce qui a mis fin aux espoirs de match parfait de Scherzer. Le vétéran de 14 saisons dans le Baseball majeur a déjà deux matchs sans point ni coup sûr à sa fiche, mais il est toujours en quête d’un premier match parfait.

Scherzer (14-4) n’a toutefois pas concédé d’autre coup sûr. Il a forcé Tommy Pham à être retiré sur un roulant, puis il n’a eu besoin que de quatre lancers pour retirer Wil Myers sur des prises pour mettre fin à la huitième.

Le droitier a complété neuf retraits sur des prises avec 92 lancers avant de quitter la rencontre.

Justin Bruihl n’a rien donné en relève à Scherzer pour mettre fin à la partie, tout en récoltant son deuxième sauvetage.

Les Dodgers sont demeurés à deux matchs et demi des Giants de San Francisco, qui détiennent le premier rang de la section Ouest de la Nationale.

À partir du moment où Scherzer n’avait besoin que d’un retrait au bâton pour atteindre le plateau des 3000, la foule encourageait le lanceur chaque fois qu’il obtenait deux prises contre un frappeur. Certains partisans avaient leur téléphone à la main, prêts à capter le moment tant attendu.

Scherzer a eu besoin de 404 matchs pour atteindre les 3000 retraits sur des prises. Seul le membre du Temple de la renommée Randy Johnson l’a fait plus rapidement que lui, en 362 matchs. Scherzer est aussi le premier lanceur de l’histoire des Dodgers à réussir l’exploit.

« Pour moi, c’est la preuve que je peux continuer à bien performer malgré mon âge, a expliqué Scherzer. Je fais 30 départs ou plus par année, donc c’est très plaisant de voir que tout mon travail est récompensé par ce moment. »

En attaque, les Dodgers ont filé vers la victoire grâce à des circuits solos de Corey Seager et Mookie Betts, en plus d’une claque de trois points de Justin Turner en septième.

Le partant des Padres Blake Snell a quitté la rencontre après seulement 11 lancers en raison d’une blessure à l’adducteur gauche. La formation de San Diego a utilisé six autres lanceurs pour compléter la rencontre.