(Baltimore) Lourdes Gurriel fils et Teoscar Hernández ont tous les deux cogné un grand chelem et les Blue Jays de Toronto ont servi une correction de 22-7 aux Orioles de Baltimore, dimanche.

Todd Karpovich La Presse Canadienne

Gurriel a égalé un record d’équipe avec son quatrième grand chelem de la saison et il a aussi claqué une longue balle de deux points en cinquième manche, terminant la rencontre avec sept points produits.

Vladimir Guerrero fils a joint la fête avec son 44e circuit de la campagne, ce qui lui a permis de rejoindre Shohei Ohtani au sommet des Majeures.

Jake Lamb a également réussi un coup de quatre buts lors d’une troisième manche de 10 points des Blue Jays, qui ont remporté trois des quatre duels de cette série.

Les Torontois ont marqué 44 points lors de ces trois victoires et ils ont passé près d’égaler leur plus grand nombre de points dans un match (24), réussi contre les Orioles le 26 juin 1978.

« Je fais partie du baseball depuis 35 ans et je n’ai jamais rien vu comme les trois derniers jours, a mentionné le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Je ne savais pas que nous allions inscrire autant de points, mais à la fin du mois d’août, j’ai dit que nous aurions notre élan parce que nous possédons trop de bons frappeurs. »

Danny Jansen a placé quatre balles en lieu sûr dans la victoire, dont trois doubles, et il a récolté quatre points produits.

Les Blue Jays ont obtenu 19 coups sûrs et ils ont amélioré leur fiche à 80-63 pour rejoindre les Red Sox de Boston au premier rang des équipes repêchées de l’Américaine. Les Yankees de New York, qui jouent en soirée, pour causer une triple égalité en l’emportant.

Ryan Mountcastle a cogné un 28e circuit cette saison, égalant le record de Cal Ripken fils, établi en 1982, pour une recrue des Orioles.

Anthony Santander a aussi cogné une longue balle pour l’équipe de Baltimore, tout comme Austin Wynns.

« Nous avons bien frappé la balle, a déclaré le gérant des Orioles, Brandon Hyde. Nous n’avons simplement pas bien lancé. »

Le gaucher des Blue Jays Steven Matz (12-7) a alloué cinq points, six coups sûrs et deux buts sur balles en six manches de travail.

« Nous appliquons de la pression aux autres équipes, a souligné Matz. Nous voulons qu’elles soient adossées au mur. En une manche, nous sommes capables de marquer 10 points alors c’est quelque chose de spécial. »

Le lanceur recru des Orioles Zac Lowther (0-2) a été rappelé du niveau AAA pour prendre place dans la rotation de partants. Il a rempli les sentiers en première manche et il a ensuite atteint Hernández. Gurriel a suivi avec un grand chelem pour procurer une avance de 5-0 aux Blue Jays.

« Ce sont de bons frappeurs et je ne les attaquais pas, a affirmé Lowther. Avec une formation de la sorte, tu dois prendre les devants dans le compte et attaquer. Je ne le faisais pas. »

Guerrero a accentué l’avance à 6-0 grâce à sa longue balle, en deuxième manche, mais les Orioles ont réduit l’écart à 6-3 à la suite d’un optionnel de Kelvin Gutierrez et un simple de deux points de Wynns.

Les Blue Jays se sont distancés en troisième manche, contre Spenser Watkins. Jansen a produit deux points grâce à un double. Breyvic Valera l’a poussé au marbre après avoir frappé un simple, mais il a été retiré au deuxième coussin.

Lamb a porté le pointage à 10-3 en vertu de son circuit et Hernández a claqué son grand chelem. C’était la première fois de l’histoire des Blue Jays que deux de leurs joueurs cognaient un grand chelem lors d’un même match.