(Détroit) Victor Reyes a brisé l’impasse avec un circuit à l’intérieur du terrain et les Tigers de Detroit ont battu les Blue Jays de Toronto 2-1, vendredi.

La Presse Canadienne

Face à Tim Mayza (4-2) en huitième, Reyes, frappeur suppléant, a cogné la balle dans l’allée du champ centre droit.

Le voltigeur de centre Josh Palacios a fait le pari risqué de plonger pour essayer de capter la balle. Un mauvais choix, car la balle s’est rendue loin à la piste d’avertissement.

« C’est un jeune joueur et il a essayé de réaliser un beau jeu. C’était une erreur, a observé le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. La clôture est à 420 pieds du marbre au champ centre alors si la balle va derrière toi, le frappeur va venir marquer. Nous allons en parler demain, mais il sait que ce n’était pas le bon jeu à faire. »

Corey Dickerson a remis à l’intercepteur Marcus Semien, dont le relais au marbre a été beaucoup trop haut. Reyes serait probablement arrivé à temps, de toute façon.

« Je suis heureux parce que c’est le premier (circuit intérieur) de ma carrière et en plus, nous avons gagné, a mentionné Reyes. (L’instructeur au troisième coussin) Santiago mérite tout le crédit. Quand j’ai touché le deuxième coussin, je l’ai vu me faire signe d’aller au marbre. »

Reyes est devenu le premier joueur des Majeures depuis 1961 à donner les devants à son équipe grâce à un circuit intérieur en tant que frappeur suppléant. Ben Oglivie était le seul autre joueur des Tigers à avoir réussi un circuit intérieur, le 2 juin 1976.

Solide club à domicile, les Tigers ont porté leur fiche au Comerica Park à 34-30. Leur rendement global est 62-67.

Vladimir Guerrero fils a produit le point des Jays avec un 21e double, en troisième.

Dès la manche suivante, Miguel Cabrera a nivelé le score en poussant Jeimer Candelario à la plaque avec un simple.

Une demi-manche plus tôt, Derek Hill a sauté à la clôture et a privé Kevin Smith d’un double ou d’un circuit, au champ centre.

Steven Matz des Blue Jays a bien fait en six manches, allouant un point et quatre coups sûrs.

Son vis-à-vis Matt Manning a bien lancé également : six manches, un point et six coups sûrs, avec cinq retraits sur des prises.

Le gain est allé à Jose Cisnero (3-4) et le sauvetage à Gregory Soto, un 16e.

Samedi, Alek Manoah sera confronté à Jose Urena.