(Toronto) Jose Berrios a fait bonne figure à sa première apparition avec les Blue Jays, au Rogers Centre, à Toronto.

Tim Wharnsby La Presse Canadienne

Berrios a aidé les Blue Jays à balayer les Royals de Kansas City en privant ses rivaux de marquer pendant six manches, alors que l’équipe torontoise l’a emporté 5-1 devant 14 427 partisans. Les Blue Jays (54-48) ont inscrit 15 points contre cinq dans cette série de trois matchs.

Le droitier Berrios (8-5) a été acquis des Twins du Minnesota avant la date limite des transactions, vendredi. En retour, les Blue Jays ont cédé les espoirs Austin Martin et Simeon Woods-Richards. Il avait passé l’entièreté de sa carrière dans l’organisation des Twins avant la transaction.

« C’était quelque chose de nouveau pour moi, ne pas être avec les Twins, a-t-il expliqué. On s’est donné confiance mutuellement. »

Le premier match de Berrios à Toronto n’a pas égalé ses grandes performances de 2018 et 2019. Il a toutefois trouvé une façon d’effectuer des retraits sur des prises à des moments clés du match.

« J’ai été impressionné parce qu’il a changé d’équipe et de pays en pleine pandémie et a géré [tous ces défis] », a louangé le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo.

Berrios a passé sept frappeurs dans la mitaine, a atteint trois joueurs des Royals et a accordé cinq coups sûrs dans sa journée de travail de 95 lancers.

« On m’a offert un accueil très chaleureux, a affirmé Berrios. Je suis confortable ici. »

Ses nouveaux coéquipiers lui ont fourni le soutien dont il avait besoin en troisième manche. George Springer a permis au receveur Reese McGuire de marquer avec un double à droite du champ centre. Le joueur d’avant-champ Marcus Semien a ensuite cogné sa 25e longue balle de la saison, un circuit de deux points.

Le lanceur partant des Royals Brad Keller (7-10) a quitté le match après trois manches, alors qu’il ressentait de la tension dans le bas du dos.

Le joueur de troisième but Santiago Espinal a frappé un circuit en solo en quatrième. Les Blue Jays ont ajouté un point en cinquième grâce à des buts sur balles consécutifs de Lourdes Gurriel fils, Cavan Biggio, Randal Grichuk et Espinal.

Trevor Richards a occupé le monticule des Blue Jays en septième, lançant une manche parfaite. Le releveur Tim Mayza a pris sa place après un retrait en huitième.

Le joueur de champ des Royals Edward Olivares a frappé un circuit en solo aux dépens de Mayza pour priver les Blue Jays d’un blanchissage.

La formation torontoise avait octroyé une journée de congé à Vladimir Guerrero fils.