(New York) Pete Alonso a frappé un autre circuit, Jeff McNeil a brisé l’égalité avec un double de deux points et les Mets de New York ont vaincu les Blue Jays de Toronto 5-4, dimanche.

Mike Fitzpatrick Associated Press

Les Mets ont ainsi couronné de belle façon le premier départ de leur nouveau venu Rich Hill. Acquis vendredi par les Mets en raison de leurs nombreux joueurs blessés, le lanceur de 41 ans a donné aux meneurs du classement de l’Est de la Nationale exactement ce qu’ils avaient besoin.

« C’était une très belle victoire aujourd’hui [dimanche] et je suis content d’avoir pu y participer », a mentionné Hill.

Cinq releveurs se sont succédé au monticule après Hill et ils ont limité les Blue Jays à un point en quatre manches. Edwin Díaz n’a accordé aucun coup sûr et a retiré trois frappeurs sur des prises en neuvième manche pour réussir son 21e sauvetage en 26 occasions.

Díaz a mis fin au débat en passant dans la mitaine Bo Bichette avec une glissante sur un compte complet.

Hill a effectué seulement 49 lancers au cours des cinq premières manches. Il n’a permis aucun point au cours de cette séquence, même s’il a accordé un double pour amorcer trois des cinq manches.

Le gaucher a toutefois éprouvé des ennuis en sixième contre les gros canons des Blue Jays. Il a d’abord atteint George Springer, puis Vladimir Guerrero fils a frappé un simple.

Hill, qui s’aligne avec une 11e équipe en 17 saisons dans le baseball majeur, a rempli les buts en accordant un but sur balles à Marcus Semien. Il a toutefois été retiré de la rencontre à ce moment. Le lanceur a reçu une ovation de la foule du Citi Field en quittant le terrain.

Seth Lugo (3-1) a permis à trois coureurs de croiser le marbre, dont deux lors d’un simple de Bichette, et les Blue Jays ont pris les commandes 3-1.

Le lanceur s’est ensuite ressaisi, puis Alonso a créé l’égalité en fin de manche avec une longue balle de deux points contre le releveur Ryan Borucki.

Alonso a frappé trois circuits au cours de cette série de trois matchs, où les Mets ont décroché deux victoires.

« Je ne sais pas si sa performance au concours de circuits [qu’il a remporté pour une deuxième année de suite] y est pour quelque chose, mais il joue avec beaucoup de confiance en ce moment », a souligné le gérant des Mets, Luis Rojas.

McNeil a offert une avance de 5-3 aux Mets plus tard en sixième avec son double de deux points contre Jacob Barnes (1-2), qui avait été échangé aux Mets par les Blue Jays en juin.

Teoscar Hernández a réduit l’écart à un point en huitième avec un simple d’un point, mais Trevor Mat et Aaron Loup ont réussi à mettre fin à la manche malgré des buts remplis.

« C’est étrange parce que lorsqu’on regarde un gars comme Rich Hill, on pourrait s’attendre à ce qu’on puisse frapper [des coups sûrs] contre lui », a affirmé le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo.

« Mais c’est ce qu’il fait. C’est un bon lanceur et il réussit à déstabiliser les frappeurs adverses. Il effectue de bons lancers aux bons moments. »