(Buffalo) George Springer a frappé un circuit dans un deuxième match de suite et les Blue Jays de Toronto ont défait les Rays de Tampa Bay 6-3, samedi.

La Presse Canadienne

Les Torontois ont gagné pour une 10e fois à leurs 13 dernières parties. De l’autre côté, les Rays ont perdu un cinquième match de suite et pour une 10e fois consécutive à l’étranger.

Santiago Espinal, qui a amorcé la journée avec une moyenne au bâton de ,283 en 71 matchs en carrière dans les Majeures, a cogné sa première longue balle en carrière. La claque de deux points est survenue aux dépens du releveur Matt Wisler et elle a couronné une sixième manche de cinq points des Blue Jays.

Les deux équipes étaient à égalité 1-1 en sixième manche quand Vladimir Guerrero fils a frappé un double. Il a ensuite croisé le marbre à la suite d’un mauvais relais du joueur de troisième but des Rays Joey Wendle.

Cavan Biggio a réussi un simple de deux points pour porter la marque à 4-1 et Espinal a cogné son circuit pour accentuer l’avance à 6-1. L’abri des Blue Jays a alors explosé de joie.

« Je vais me souvenir toute ma vie de ce circuit », a déclaré Espinal.

Espinal a mentionné qu’il ne pouvait même pas se souvenir de son dernier circuit chez les professionnels. En fait, il était survenu le 27 août 2019 dans le niveau AAA, au Sahlen Field, qui est actuellement le stade temporaire des Blue Jays.

« J’étais excité de voir que mes coéquipiers étaient survoltés. C’était un moment formidable. D’être dans cette formation remplie de joueurs talentueux, c’est un match spécial », a-t-il ajouté.

Le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo, était d’accord.

« C’était un de nos meilleurs moments de l’année, a dit Montoyo. Tout le monde aide “Espy”. Il travaille chaque jour et il a eu une grosse influence sur cette victoire. »

Le gérant des Rays, Kevin Cash, a qualifié la poussée offensive des Blue Jays d’une malencontreuse tournure des évènements.

« J’ai trouvé que Wisler lançait très bien la balle, a-t-il observé. Il a obtenu de faibles roulants, mais malheureusement, nous n’avons pas pu les convertir en retraits. Ensuite, Espinal arrive et claque un gros circuit. Nous étions à l’aise avec les confrontations. Ça n’a pas tourné en notre faveur. »

Adam Cimber (2-2) a obtenu la victoire après être venu en relève à Ross Stripling, qui a alloué un point, deux coups sûrs et trois buts sur balles en cinq manches et deux tiers.

Manuel Margot a claqué un coup de quatre buts et Kevin Kiermaier a frappé un simple de deux points pour les Rays en neuvième manche.

Il s’agit de la sixième séquence de 10 revers ou plus à l’étranger de l’histoire des Rays et une première depuis 2016.

« Nous sommes tous frustrés, a insisté Cash. C’est un groupe de gagnants qui se tiennent ensemble et en ce moment, nous vivons un passage à vide. »

Springer a amorcé la deuxième manche avec son cinquième circuit de la campagne, catapultant une balle rapide de Shane McClanahan (3-3) par-dessus la clôture. Le voltigeur de centre des Blue Jays a raté la majorité de la saison en raison de quelques blessures.

« Ça fait une grande différence d’avoir Springer dans la formation, a affirmé Montoyo. Tout le monde s’attendait à ce genre de performance en début de saison, mais il a raté deux mois et demi. »

McClanahan a permis trois points, dont deux mérités, trois coups sûrs et deux buts sur balles en cinq manches et un tiers.