(Washington) Maintenant qu’ils se retrouvent tous les deux avec les Nationals de Washington, Kyle Schwarber se souvient des blagues qu’il faisait avec Dave Martinez lorsqu’ils portaient les couleurs des Cubs de Chicago.

Howard Fendrich
Associated Press

« Il me disait que quand il obtiendrait un poste de gérant, il viendrait me chercher, s’est rappelé Schwarber. C’est maintenant le cas. »

Le voltigeur, qui a connu une très bonne saison 2019, mais une année 2020 plus difficile, a signé un contrat d’un an d’une valeur de 10 millions US avec les Nationals. Le puissant cogneur a d’ailleurs mentionné samedi que sa relation avec Martinez a eu une grande influence dans sa décision.

« Dave a eu une immense influence sur moi dans le baseball, a indiqué Schwarber, notant que Martinez l’a aidé à faire la transition de receveur à voltigeur. Je l’adore. Je suis excité de jouer pour lui. Il aime gagner et il se soucie de ses joueurs. »

Schwarber empochera sept millions cette saison et les deux parties détiennent une option d’une valeur de 11,5 millions pour 2022 si elle est exercée. Si ce n’est pas le cas, le contrat lui garantit une somme supplémentaire de trois millions.

Schwarber était disponible sur le marché des joueurs autonomes depuis le mois dernier, lorsque les Cubs de Chicago ne lui ont pas fait d’offre de contrat. Il a contribué à leur conquête de la Série mondiale en 2016, après avoir manqué l’essentiel de la saison en raison d’une blessure au genou gauche.

Il a été sélectionné par les Cubs au quatrième rang du repêchage de 2014 et il a prouvé qu’il pouvait offrir beaucoup de circuits et beaucoup de retraits sur des prises.

Le voltigeur âgé de 27 ans a éprouvé des ennuis au bâton la saison dernière, frappant pour une moyenne de seulement ,188 et une moyenne de présence plus puissance de ,701 avec les Cubs.

Lors de la saison 2019, Schwarber avait claqué 38 longues balles et produit 92 points. Il avait maintenu une moyenne au bâton de ,250 et une moyenne de présence plus puissance de ,871. Ce sont tous des sommets en carrière pour lui.

« Je ne m’en fais pas trop avec 2020 parce que je sais que ça ne me représente pas. Je dois quand même prendre du recul et regarder ce qui n’a pas fonctionné et apporter les ajustements, a-t-il exprimé. Après 2019, qui avait été une bonne année pour moi, 2020 a été plus difficile. Je vais apprendre de ça. »

Schwarber pourrait combler deux besoins pour les Nationals, soit d’être un voltigeur de coin en plus d’être un frappeur de puissance qui pourra protéger la jeune vedette de 22 ans Juan Soto.

« Quand tu regardes Soto, malgré son âge, je crois qu’il est probablement le meilleur frappeur de la ligue », a insisté Schwarber.

À moins que la règle du frappeur désigné dans la Nationale revienne pour la saison 2021, il semble que Schwarber amorcera la campagne au champ gauche. Soto glisserait du champ gauche au champ droit.

Les Nationals ont montré un dossier de 26-34 en 2020 et ils ont terminé à égalité au dernier rang de la section Est de la Nationale, un an après avoir remporté un premier titre de la Série mondiale.