(San Diego) Carlos Correa a frappé un circuit en neuvième manche et les Astros de Houston ont arraché une victoire de 4-3 aux Rays de Tampa Bay, jeudi soir, lors du cinquième match de la série de championnat de la Ligue américaine.

Bernie Wilson
Associated Press

Ce gain permet aux Astros de signer un deuxième gain consécutif après trois défaites de suite pour amorcer la série. Le sixième match sera présenté vendredi, à 18 h.

Correa a retroussé une offrande du releveur Nick Anderson par-dessus la clôture du champ centre après un retrait pour mettre fin à la rencontre.

Les Rays avaient effacé un déficit de 3-1 après trois manches grâce à des circuits en solo de la recrue Randy Arozarena, en cinquième manche, et de Ji-Man Choi, en huitième.

Le circuit d’Arozarena était son sixième en 12 matchs. Il totalise 20 coups sûrs depuis le début des séries éliminatoires, deux de moins que Derek Jeter, détenteur du record pour une recrue depuis 1996.

L’autre point des Rays a été le résultat d’un autre circuit en solo, par Brandon Lowe en troisième manche.

Les Rays demeurent à une victoire d’une deuxième participation à la Série mondiale depuis leur arrivée au Baseball majeur.

George Springer avait donné l’avance aux Astros grâce à un circuit sur le premier lancer du match de John Curtiss. Il s’agissait de sa quatrième longue balle depuis le début des séries, et du 19e circuit de sa carrière en matchs éliminatoires.

Michael Brantley a produit les deux autres points des Astros grâce à un simple après deux retraits.

La victoire est allée au dossier de Ryan Pressly, le septième lanceur employé par le gérant Dusty Baker.

Les Astros ont réduit l’avance des Rays à 3-2 dans la série grâce aux efforts de cinq lanceurs recrue, dont le partant Luis Garcia.

Ceux-ci ont limité les Rays à deux points et quatre coups sûrs en six manches et deux tiers avant que Baker ne se tourne enfin vers un vétéran, Josh James.

Garcia n’a donné aucun coup sûr en deux manches, Blake Taylor a accordé un point et un coup sûr en deux tiers de manche et Enoli Paredes a alloué un point et un coup sûr en une manche et deux tiers.

Andre Scrubb a cédé deux coups sûrs en une manche et un tiers et Brooks Raley a blanchi les Rays en une manche.

Eux qui participent à la série de championnat de la Ligue américaine pour une quatrième saison consécutive, les Astros tentent de devenir la deuxième équipe dans l’histoire du Baseball majeur à gagner une série au meilleur de sept matchs après avoir fait face à un déficit de 0-3.

En 2004, les Red Sox de Boston avaient réalisé le tour de force contre les Yankees de New York, en route vers leur première conquête de la Série mondiale en 86 ans.

Pour le reste, les équipes ayant pris une avance de 3-0 dans une série quatre de sept affichent un dossier cumulatif de 37-1.

Les Astros sont devenus la première équipe du Baseball majeur à cogner des circuits pour amorcer et mettre fin au même match.

« Nous avons tenu une réunion après notre défaite lors du troisième match. Nous avons dit ‘Hey, nous ne sommes pas prêts à rentrer à la maison. Il nous faut faire quelque chose’ », a raconté Correa.

« Mais nous avons encore beaucoup de travail à faire. Il faut continuer de prendre les choses en main. »

Baker a déclaré que Correa avait prédit qu’il frapperait ce circuit. Les deux hommes ont fait l’étreinte pendant la célébration de la victoire.

Les Astros, qui se sont qualifiés dans les séries éliminatoires malgré une fiche de 29-31 en saison régulière, tentent de participer à la Série mondiale pour la troisième fois en quatre ans.

Ils tentent de réussir l’exploit au fil d’une saison durant laquelle ils ont été critiqués pour leur rôle dans le scandale des vols de signaux, chemin faisant vers leur triomphe en 2017, mis à jour après la saison 2019.