(Anaheim) Le puissant cogneur Albert Pujols a frappé deux circuits pour devancer Willie Mays au cinquième rang de l’histoire des Majeures à ce chapitre et les Angels de Los Angeles en ont profité pour battre les Rangers du Texas 6-2, vendredi.

Joe Reedy
Associated Press

Pujols a claqué sa 661e longue balle en cinquième manche, brisant l’égalité avec Mays. Il a réussi son 662e coup de quatre buts dès sa présence au marbre suivante.

Âgé de 40 ans, Pujols n’est maintenant devancé que par Barry Bonds (762), Hank Aaron (755), Babe Ruth (714) et Alex Rodriguez (696).

Pujols n’avait frappé que quatre circuits cette saison avant de réussir un 60e match de plus d’une longue balle en carrière et un premier depuis le 11 mai 2019, contre les Orioles de Baltimore.

Après avoir égalé la marque de Mays, dimanche soir face aux Rockies du Colorado, Pujols a dépassé l’illustre membre du Temple de la renommée du baseball grâce à un circuit en solo dans la gauche. Il a expédié une balle rapide de Wes Benjamin dans l’enclos des releveurs des Rangers.

Après que la formation texane eut réduit l’écart à 3-2, Pujols a amorcé la septième manche avec son 662e coup de quatre buts, aux dépens de Demarcus Evans.

Pujols, qui doit encore écouler une autre année de contrat avec les Angels, a cogné 108 longues balles au Angel Stadium, trois de moins qu’au Busch Stadium, où il a joué régulièrement en tant que membre des Cardinals de St. Louis.

Taylor Ward a placé deux balles en lieu sûr et il a produit un point alors qu’Anthony Rendon a réussi un double de deux points en huitième manche pour les Angels, qui ont vaincu les Rangers pour seulement une deuxième fois en sept duels cette saison.

Jaime Barria (1-0) a égalé un sommet en carrière avec huit retraits sur des prises.

Willie Calhoun a produit les deux points des Rangers, qui ont perdu trois de leurs quatre dernières sorties.