Les ennuis s’accumulent au sein de la rotation des Braves d’Atlanta, qui ont perdu un autre partant en Max Fried, mardi.

Associated Press

Fried, seul membre de la rotation projetée du club avant le début de la saison encore en santé, a vu son nom être inscrit sur la liste des blessés pour 10 jours.

Ce dernier coup dur pourrait obliger les Braves à précipiter le retour au jeu de Cole Hamels.

Spasmes au dos

Le directeur général des Braves, Alex Anthopoulos, a déclaré que Fried souffre de spasmes au dos. Il espère qu’il pourra reprendre sa place au sein de la rotation dès le 16 septembre.

Fried a dit éprouver des problèmes de vélocité après avoir cédé trois points en cinq manches aux Nationals de Washington, dans un revers de 10-4 qui n’a toutefois pas été porté à sa fiche, toujours vierge à 6-0 pour une moyenne de points mérités de 1,98.

Il est devenu le partant no 1 du club à la suite de la déchirure du tendon d’Achille subie par Mike Soroka le 3 août, mettant ainsi fin à sa saison.

Les ennuis de Soroka se sont ajoutés à ceux de l’ex-No 1 des Braves Mike Foltynewicz, soumis au ballottage puis cédé au club d’entraînement après une première sortie désastreuse dans un revers de 14-5 face aux Rays de Tampa Bay en début de saison.

Le gaucher Hamels, embauché pour ajouter de l’expérience à la rotation, n’a pas lancé de la saison après s’être blessé à l’épaule au camp d’entraînement, en plus de souffrir d’une tendinite au triceps. Il a lancé son premier entraînement au bâton dimanche.

Un autre vétéran, Felix Hernandez, a décidé de ne pas disputer la saison 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Malgré tous leurs ennuis au monticule, les Braves occupaient toujours le premier rang dans l’Est de la Nationale avant les matchs de mardi, deux matchs devant les Phillies de Philadelphie.

Ils pourraient toutefois précipiter le retour de Hamels, qui lancera à nouveau jeudi. Il pourrait être inséré dans la formation quand les Braves affronteront les Orioles de Baltimore, la semaine prochaine.