(Miami) Avec six clubs en congé forcé, vendredi, à cause de la pandémie de la COVID-19, le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a parlé avec le directeur exécutif de l’Association des joueurs, Tony Clark, au sujet de l’importance de respecter les protocoles mis en place pour combattre le coronavirus.

Steven Wine
Associated Press

Selon une personne au courant de la discussion, Manfred et Clark ont parlé de ce qui doit être fait pour compléter la saison. Cette personne s’est confiée à l’Associated Press sous le sceau de l’anonymat en raison du caractère confidentiel de la situation.

« Chaque joueur dans cette ligue a intérêt à regarder attentivement ce que vous faites à l’extérieur du terrain, parce que ce que vous faites influence bien plus que simplement vous et votre équipe », a écrit sur Twitter le voltigeur Steven Souza fils, des Cubs de Chicago, quelques heures après que le match entre les Cardinals de St. Louis et les Brewers de Milwaukee eut été reporté.

« Vos décisions à l’extérieur du terrain vont mettre nos saisons en danger cette année. »

La conversation entre Manfred et Clark, d’abord rapportée par le réseau ESPN, survient au moment où il apparaît de plus en plus évident que la propagation de l’infection menace de supplanter les efforts pour jouer au baseball.

Certains ont manifesté de l’inquiétude vis-à-vis certains comportements laxistes de la part de joueurs sur le terrain — comme le fait de cracher ou de se taper dans les mains — et à l’extérieur.

Le plus récent match reporté, celui qui devait coïncider avec l’ouverture locale à Milwaukee, l’a été quelques heures avant le premier lancer après que deux joueurs des Cardinals eurent subi un test positif à la COVID-19.

Dans un communiqué, les Cardinals ont expliqué avoir été informés jeudi soir de tests positifs à partir d’échantillons prélevés mercredi. Les joueurs et le personnel ont reçu l’ordre de demeurer isolés dans leurs chambres d’hôtel.

« L’équipe mène actuellement des tests de dépistage rapide sur tous les membres de son contingent, a implanté le suivi des contacts et continuera de demeurer en isolement », a précisé la direction des Cardinals.

Les Cardinals et les Brewers espéraient toujours s’affronter samedi soir, et reprendre le match de vendredi dans le cadre d’un programme double dimanche. Dans un tel cas, les deux matchs seraient limités à sept manches en vertu d’un nouveau plan du Baseball majeur pour les programmes doubles.

Le propriétaire principal des Brewers, Mark Attanasio, ne semblait pas trop ébranlé par ce contretemps et a déclaré que le baseball est prêt pour des situations inattendues, surtout cette année.

« Nous sommes tous engagés, je crois — et j’ai parlé à un certain nombre de joueurs aujourd’hui — à finir la saison », a déclaré Attanasio.

« Dans la mesure où nous pouvons continuer d’apporter un peu de plaisir à nos amateurs, je pense que c’est quelque chose que nous voulons tous faire. […] Si nous ne sommes pas intelligents et prudents, alors, nous allons échouer. Mais nous faisons tout en notre pouvoir pour ne pas échouer. »

Deux autres séries devant commencer vendredi, impliquant les Marlins de Miami, les Nationals de Washington, les Blue Jays de Toronto et les Phillies de Philadelphie, ont été repoussées en raison d’une éclosion de cas parmi les joueurs des Marlins et deux cas positifs au sein du personnel des Phillies.

Les calendriers des Yankees de New York et des Orioles de Baltimore ont également été chamboulés, une semaine après le début d’une saison déjà retardée et réduite à cause de la pandémie et qui pourrait maintenant être menacée.

« Ça m’inquiète », a déclaré le voltigeur Charlie Blackmon, des Rockies du Colorado, lui-même tenu à l’écart du jeu, précédemment, à cause du virus.

« Je parle au nom de toute l’équipe des Rockies — nous voulons aller sur le terrain et jouer. […] Tout développement négatif, en ce qui a trait à la situation du virus, pourrait empêcher cela. Alors oui, je suis inquiet. Je préférerais ne plus voir de cas positifs. »

Les six clubs en congé vendredi représentaient 20 % du Baseball majeur.

« Je ne crois pas qu’il existe une personne qui pensait que ça se passerait sans heurt », a fait remarquer le directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross Atkins.

« Nous essayons d’être aussi prudents que possible, mais nous comprenons aussi que ce virus est très fort et qu’il n’a pas de frontières. »

Pour la semaine qui s’est terminée jeudi, les autorités du Baseball majeur ont déclaré avoir reçu 29 tests positifs, un taux de 0,2 %.

Si l’on exclut les Marlins, on a compté huit tests positifs parmi les 29 autres clubs, et seulement deux touchant des joueurs des Ligues majeures.

Les Marlins ont été informés d’un autre résultat positif, selon ce qu’a confié une source au fait de la situation, et au moins 18 de leurs joueurs ont été infectés.

La source, qui s’est exprimée à l’Associated Press à condition que l’on protège son identité parce qu’aucune annonce n’avait été faite, a affirmé qu’aucun joueur des Marlins a affiché de graves symptômes.

Toutefois, les responsables étaient inquiets du fait que le plus récent résultat positif est arrivé cinq jours après que les membres de l’équipe eurent été ensemble pour la dernière fois et joué leur plus récente partie.