(Boston) Chris Sale se remet d’une opération au coude. David Price a été échangé. Rick Porcello est parti en tant que joueur autonome. Eduardo Rodriguez a été testé positif à la COVID-19.

Jimmy Golen
Associated Press

Les Red Sox de Boston se démènent pour reconstituer leur rotation, en vue d’une saison écourtée à 60 matchs.

« Perdre quelques gars fait une grande différence, a dit le gérant Ron Roenicke. Eddie, nous savons qu’il reviendra, reste à voir quand. Mais chaque fois que vous perdez autant de lanceurs partants, il est difficile de les remplacer. »

PHOTO ROSS D. FRANKLIN, AP

Échangé contre Mookie Betts, David Price porte maintenant l’uniforme des Dodgers de Los Angeles. Mais il ne jouera pas cette saison, ayant décidé de ne pas participer à la saison en raison de la pandémie.

Le haut dirigeant Chaim Bloom songeait déjà à utiliser un releveur en début de match, avant même d’échanger Price et de perdre Sale en raison d’une opération à l’épaule « Tommy John » (coiffe du rotateur), ce printemps.

PHOTO D’ARCHIVES DAVID RICHARD, USA TODAY SPORTS

Le gaucher Chris Sale (41) se remet d’une chirurgie à l’épaule.

Mais maintenant, ce sera essentiellement une nécessité.

Les Red Sox peuvent espérer que lors d’une saison raccourcie -et avec la possibilité d’un test positif à la COVID-19, qu’il y ait moins d’accent mis sur une rotation fixe. Ou peut-être que cela deviendra encore plus important.

« Le baseball, de sa nature, devrait nous amener à se méfier de penser tout savoir, a déclaré Bloom aux journalistes, le mois dernier. Des choses seront différentes. Étant donné que c’est du jamais-vu, je ne pense pas que nous ayons toutes les données. »

PHOTO ADAM HUNGER, AP

Joueur autonome à la fin de 2019, Rick Porcello a signé un contrat avec les Mets. On le voit ci-haut la semaine dernière au camp d’entraînement des New-Yorkais.

Avec Rodríguez peu susceptible d’être prêt pour le match inaugural, vendredi au Fenway Park, contre Baltimore, la rotation ressemble à Nathan Eovaldi, Martin Perez, Ryan Weber et Brian Johnson, suivis d’un releveur.

Rodriguez, 27 ans, a été l’un des plus gros points positifs de l’équipe la saison dernière, bien que les Red Sox aient raté les séries pour la première fois en quatre ans.

Il a offert un rendement de 19-6 et une moyenne de 3,81. En 203 manches et un tiers, il a retiré 213 frappeurs au bâton.

Price étant passé à Los Angeles dans la transaction impliquant Mookie Betts et Sale ayant subi l’opération Tommy John, Rodriguez était le favori pour être sur la butte en lever de rideau. Mais il a déjà manqué la moitié du récent camp, et on s’attend à ce qu’il manque au moins un tour dans la rotation.

Eovaldi n’a effectué que 12 départs l’année dernière, en raison d’une opération au coude en milieu de saison. Il est passé du statut de n° 4 projeté à l’as de l’équipe.

Perez, engagé comme joueur autonome, a montré une fiche de 10-7 et une moyenne de 5,12 avec le Minnesota en 2019, après avoir passé les sept premières années de sa carrière avec les Rangers.

Weber a eu un dossier de 2-4 et moyenne de 5,09 en 18 apparitions avec Boston, l’année dernière.

Après une saison 2018 prometteuse (4-5, moyenne de 4,17), Johnson n’a pu faire mieux qu’une fiche de 1-3 et une moyenne de 6,02, l’an dernier. On l’a cédé au AAA, après qu’il n’ait pas été réclamé au ballottage.

Dimanche, il a lancé pendant trois manches sans donner de point, dans un match intraéquipe. Il a dit avoir été motivé par le séjour dans les ligues mineures.