(New York) Le Baseball majeur tiendra à compter de mercredi son repêchage annuel. Tenue depuis 1965, la séance aura une toute nouvelle formule en 2020, puisque seulement 160 joueurs sur cinq rondes seront repêchés.

Mike Fitzpatrick
Associated Press

Voici quelques-uns des bons et moins bons coups effectués depuis 1965, alors que Rick Monday est devenu le tout premier choix de l’histoire du repêchage.

À repenser

Les Athletics de Kansas City ne se sont pas trompés en repêchant Monday avec la première sélection. Il a participé à deux matchs des étoiles en 19 saisons et frappé 241 circuits, plus un autre qui a propulsé les Dodgers de Los Angeles à la Série mondiale de 1981, aux dépens des Expos de Montréal. Mais avec la première sélection de 1966, les Mets de New York se sont élancés dans le vide.

Ils se sont tournés vers le receveur issu du secondaire Steve Chilcott, qui n’a jamais joué dans les Majeures. Au deuxième rang, les A’s ont récupéré le membre du Temple de la renommée Reggie Jackson, de l’Université Arizona State.

PHOTO D’ARCHIVES KELLEY L COX, USA TODAY SPORTS

Reggie Jackson –« Monsieur Octobre »– lors d’une cérémonie célébrant son intronisation au Temple de la Renommée du Baseball majeur au Colisée d’Oakland, le 5 septembre 2018. Il avait été le 2e choix des A's au repêchage de 1966, année où les Mets de New York avaient le premier choix.

Non seulement Monsieur Octobre a été le joueur par excellence de la Série mondiale de 1973, remportée en sept matchs par les A’s aux dépens des Mets, il a aussi participé à trois finales avec leurs rivaux des Yankees, les aidant à en remporter deux.

D’autres premiers choix regrettables par rapport aux deuxièmes : Matt Anderson (Tigers) au lieu de J. D. Drew (Phillies) en 1997 ; Matt Bush (Padres) à la place de Justin Verlander (Tigers) en 2004 ; ainsi que Mark Appel (Astros) avant Kris Bryant (Cubs) en 2013.

Circuits consécutifs

Deux troisième-but membres du Temple de la renommée ont été sélectionnés de façon consécutive au deuxième tour en 1971. Avec la 29e sélection, les Royals de Kansas City ont choisi George Brett d’une école secondaire de la Californie. Quelques minutes plus tard, les Phillies de Philadelphie ont sélectionné Mike Schmidt, de l’Université Ohio.

PHOTO D’ARCHIVES AP

George Brett, des Royals de Kansas City, (à gauche) et Mike Schmidt, des Phillies de Philadelphie, badinent durant l’échauffement avant le premier match de la Série mondiale le 14 octobre 1980. Ces deux grands joueurs de baseball ont été choisis aux 29e et 30e rangs respectivement en 1971.

La carrière des deux joueurs a aussi été intimement liée. Les deux ont remporté le titre de joueur par excellence de leur ligue respective en 1980, quand les Phillies de Schmidt ont vaincu les Royals de Brett en Série mondiale.

Les deux hommes se sont retirés avec 1595 points produits chacun. Brett a toutefois embauché un expert pour valider son total en carrière et cet expert en a effectivement trouvé un 1596e.

« N’importe quel moyen pour terminer devant moi, a indiqué Schmidt par courriel. Mais j’ai frappé une balle qui a touché le toit de l’Astrodome avec deux coureurs sur les sentiers qui a résulté en un simple au lieu d’un circuit. Alors ce sont trois produits de plus ! Je devrais être à 1598. »

Au sommet

Les Tigers de Detroit auront la première sélection pour la deuxième fois en trois ans. En 2018, ils ont repêché le lanceur droitier d’Auburn Casey Mize, qui est toujours dans les mineures.

Alex Rodriguez (Mariners, 1993), Chipper Jones (Braves, 1990) et Ken Griffey fils (Mariners, 1987) sont les premiers choix au total à avoir connu le plus de succès.

PHOTO JÉRÔME MIRON, USA TODAY

Alex Rodriguez, alors frappeur désigné, s’élançant lors d’un match contre les Orioles de Baltimore le 18 mars 2016 à New York.

Al Chambers (Mariners, 1979), Shawn Abner (Mets, 1984) et Bryan Bullington (Pirates, 2002) sont parmi les plus grandes déceptions. Avant Appel, les seuls premiers choix au total à n’avoir jamais atteint les Majeures ont été Chilcott et Brien Taylor (Yankees, 1991).

Voie express

Le dernier joueur à être passé au Baseball majeur directement au Baseball majeur sans être passé par les ligues mineures est le lanceur des Reds de Cincinnati Mike Leake, huitième choix au total, en 2009. Le voltigeur des Padres Xavier Nady (49e choix en 2000) et lui sont les seuls joueurs à leur faire dans ce siècle.

Le journaliste de l’Associated Press Ben Walker a contribué à cet article.