Les Dodgers de Los Angeles pourraient être privés de Clayton Kershaw au début de la saison alors que l'as lanceur gaucher tente de se remettre de douleurs à l'épaule qui l'ont forcé à prendre une pause pendant le camp d'entraînement.

Mis à jour le 4 mars 2019
DAVE SKRETTA ASSOCIATED PRESS

Le gérant Dave Roberts a répondu «c'est sensé» lorsqu'il a été questionné sur la possibilité que Kershaw ne soit pas encore disponible dans un peu plus de trois semaines. Les Dodgers disputeront leur première partie contre les Diamondbacks de l'Arizona, le 28 mars.

«On accorde beaucoup trop d'importance à la formation en vue du match d'ouverture. La chose la plus importante pour lui, a déclaré Roberts au sujet de Kershaw, c'est d'être prêt et de se sentir confiant physiquement et mentalement. Et lorsque ça arrivera, ce sera ça.»

Kershaw détient le record de toute l'histoire des Dodgers avec huit années consécutives à titre de lanceur partant au match inaugural. Une fois de plus, c'est à lui que cette mission avait été confiée lorsque la formation californienne est arrivée en Arizona pour le camp d'entraînement.

Mais quelques jours plus tard, le triple lauréat du trophée Cy Young a ressenti des douleurs à l'épaule qui l'ont contraint à mettre un terme à son programme d'entraînement.

L'artilleur de 30 ans a recommencé à lancer la semaine dernière, accentuant tranquillement la charge de travail et la distance de ses lancers. Il a de nouveau lancé lundi, pour la quatrième fois en cinq jours.

«Selon ce que j'entends, a confié Roberts, il est encouragé.»

Les Dodgers ne manquent pas de profondeur dans la rotation des partants, avec Walker Buehler, Rich Hill, Hyun-Jin Ryu, Kenta Maeda et Ross Stripling parmi les candidats. Julio Arias a également donné des indices comme quoi il est prêt pour les Ligues majeures, bien que les Dodgers pourraient être tentés de limiter son nombre de manches de travail au début.

Si Kershaw n'est pas prêt, Hill et Buehler sont les deux lanceurs les plus susceptibles de se voir donner la balle lors du match d'ouverture. Par ailleurs, les Dodgers sont méticuleux avec Buehler après avoir connu une forte augmentation du nombre de manches lancées il y a un an.

Au cours du week-end, le talentueux droitier a pris part à une première séance d'entraînement dans l'enclos en deux semaines.

Roberts n'a pas encore fait une croix sur Kershaw en vue du match d'ouverture contre les Diamondbacks. Toutefois, le gaucher a habituellement besoin de quatre départs au camp d'entraînement pour être fin prêt pour la saison. Il lui faudrait donc lancer pour la première fois la semaine prochaine, et Roberts a reconnu que ça risque de précipiter les choses un peu trop.

Surtout si l'on tient compte des récents problèmes de santé de Kershaw.

Le gaucher des Dodgers a raté la grande partie de 2016 en raison d'une blessure au dos, bien qu'il soit revenu au jeu pendant le dernier droit du calendrier et les séries éliminatoires. Son nom a aussi été placé sur la liste des blessés lors de chacune des deux dernières campagnes alors que les malaises au dos sont revenus.

Kershaw aurait pu devenir joueur autonome à la fin de la saison, mais il a plutôt choisi de signer une entente de trois ans, d'une valeur globale de 93 millions. Avec un tel investissement, il incombe aux Dodgers de se montrer patients avec leur lanceur.

«Ce qui importe, c'est qu'il va dans la bonne direction, a noté Roberts avant un match préparatoire contre les Giants de San Francisco. Il lancera dans un match lorsqu'il sera prêt.»