Le commissaire du Baseball majeur Rob Manfred croit que les Yankees de New York ont de bons motifs pour ne pas verser un bonus de 6 millions de dollars US à Alex Rodriguez pour avoir rejoint Willie Mays au quatrième rang de l'histoire au chapitre des longues balles en carrière.

Publié le 21 mai 2015
ASSOCIATED PRESS

Lorsque Rodriguez a conclu un pacte de 10 saisons d'une valeur de 275 millions avec les Yankees en décembre 2007, les deux parties avaient aussi ratifié une entente distincte qui permettrait au joueur étoile de recevoir un montant de 6 millions chaque fois qu'il accomplissait un des cinq exploits prédéterminés par l'équipe, payable dans les 15 jours suivants sa réalisation. Pour recevoir sa récompense, «A-Rod» devait atteindre successivement les plateaux des 660, 714, 755, 762 et 763 circuits en carrière.

Après avoir réussi sa 660e longue balle en carrière le 1er mai, les Yankees ont refusé d'effectuer le paiement. Ils ont ajouté que la décision de l'effectuer ou non leur appartenait, car c'est un droit, et non une obligation.

«Les Yankees ont une position légale en béton», a confié Manfred jeudi.

Rodriguez a effectué un retour au jeu avec les Yankees cette saison, après avoir purgé une suspension d'un an.