Après avoir battu le record de parcours aux Mardis cyclistes de Lachine à la fin de l'été dernier, Pier-André Côté sera de retour sur les lieux du «crime», ce soir, dans le cadre de la première étape de la populaire série de critériums.

Simon Drouin LA PRESSE

Seul représentant de son équipe Silber Pro, le champion canadien de la discipline avait entre autres profité du travail des membres de Garneau-Québecor et de Guillaume Boivin pour se sauver avec la victoire, le record de 58 minutes 11 secondes et... le chèque de 15 000 $ promis à son nouveau détenteur.

«Mettons que ça a bien arrondi ma fin de mois l'été passé! a dit Côté en riant, hier. C'est sûr que c'est un gros montant. En même temps, ça m'aide à ne pas être obligé de travailler, à soit m'entraîner ou soit aller à l'école. J'ai déjà tout mis dans un CELI.»

Encore aujourd'hui, le cycliste de 21 ans ne s'explique pas la stratégie de Garneau-Québecor en cette soirée marquant le 400e et dernier Mardi sous la coupe du fondateur Tino Rossi, remplacé à partir de cette année par la famille Néron, de Cycle du même nom.

«Je ne reviendrai pas trop là-dessus, mais je trouvais que ce n'était pas nécessairement la meilleure idée du monde d'essayer le record quand il y a au moins deux, trois ou quatre sprinters sur la ligne de départ qui peuvent battre ton sprinter.»

En l'absence de Garneau-Québecor, qui a cessé ses activités à la fin de la dernière année, Côté sera l'un des grands favoris pour la première course de 2018. Il abordera surtout l'épreuve en guise de préparation pour le 33e Tour de Beauce, la semaine prochaine, et les championnats canadiens de Saguenay (21 au 24 juin).

Après avoir passé une partie de l'hiver en Californie et en Arizona, l'étudiant en actuariat a trouvé ses marques à la Joe Martin Stage Race et au Tour de Gila. 

L'athlète de Lévis a confirmé son excellente condition en terminant deuxième du critérium et 11e de la course sur route à Winston-Salem, il y a 10 jours.

«C'est le fun de débloquer et d'être capable d'aller chercher un podium au critérium, mais personnellement, je suis encore plus content d'avoir montré que j'étais en forme à la course sur route, qui était beaucoup plus dure, a-t-il souligné.

«J'ai obtenu mes premiers points dans une course UCI à l'extérieur du Canada. J'en suis très heureux.»

En Beauce, Côté ciblera particulièrement la quatrième étape, un critérium autour de l'Assemblée nationale à Québec. Il cherchera ensuite à défendre son titre aux championnats canadiens, tout en souhaitant se démarquer à la course sur route, où il avait terminé troisième à Ottawa l'an dernier.

À l'automne, il tentera de représenter le Canada pour la deuxième fois aux Mondiaux U23. En attendant, il promet d'offrir «un bon show» à Lachine, où la cagnotte pour le record repart à 500 $...