(Los Angeles) L’Américaine Sha’Carri Richardson, âgée de 21 ans, a égalé le 9e meilleur temps de l’histoire sur 100 mètres en 10 sec 72/100e, samedi dans une rencontre en Floride, devenant par la même occasion la sixième athlète la plus rapide de tous les temps.

Agence France-Presse

Grand espoir de l’athlétisme américain, Richardson a vu son chrono homologué, avec un vent régulier à +1,6 m/s, au Miramar Invitational. Ce qui fait d’elle une des rivales annoncées des Jamaïcaines Shelly-Ann Fraser-Pryce et Elaine Thompson, championnes du monde et olympique en titres, pour la ligne droite à Tokyo.

« Ma saison va être incroyable. (Ce temps) c’est quelque chose que je n’attendais pas. Quelque chose que le monde n’attendait pas. C’est le moment », a prévenu, euphorique, la sprinteuse après sa course.

Son précédent record personnel était de 1075, établi le 8 juin 2019 à Austin lors des championnats universitaires (NCAA). Elle avait amélioré de 13/100e le record du monde junior détenu depuis 1977 par l’Allemande Marlies Göhr.  

Et elle était alors déjà entrée, à 19 ans seulement, dans le club des dix femmes les plus rapides du monde, à la neuvième place à égalité avec l’Américaine Kerron Stewart.

La voilà au 6e rang, derrière désormais l’intouchable Florence Griffith-Joyner, qui détient les trois meilleurs chronos de l’histoire (1049, 1061, 1062), Carmelita Jetter (1064), Marion Jones (1065), Shelly-Ann Fraser-Pryce et Elaine Thompson (1070).