On ne vous apprend rien en révélant que le hockey est un sport plus blanc que blanc. Les derniers recensements font état de moins de 5 % des joueurs issus de la diversité au sein des équipes. C’est la même chose chez les dirigeants, où on retrouve encore très peu de diversité derrière les bancs des équipes et dans les bureaux de direction.

danny desriveaux
Collaboration spéciale

Les récents mois ont vu naître quelques initiatives pour faire face au problème, dont la très médiatisée Hockey Diversity Alliance. Les Bruins de Boston ont aussi annoncé qu’ils allaient retirer le numéro du pionnier Willie O’Ree, premier joueur noir de l’histoire de la LNH.

À Ottawa, il y a aussi un jeune homme de 23 ans qui a choisi d’apporter sa contribution. Voici Yvan Mongo, ancien de la LHJMQ, désormais capitaine des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. C’est l’invité de cette deuxième capsule Les mots justes, une discussion avec Danny Desriveaux.

Quelques semaines seulement après le décès de George Floyd et le mouvement contestataire qui s’en est suivi, Mongo a choisi de passer des paroles aux actes. Il a créé un club, les Amis courageux de Mongo, pour inspirer par son histoire les joueurs issus des minorités visibles de la région d’Ottawa à poursuivre leur rêve dans le hockey.

Dans cette conversation, Danny Desriveaux et Yvan Mongo abordent le pourquoi de la faible diversité au hockey, l’effort de la LNH (ou le manque d’efforts…) pour changer la donne, la genèse du projet des Amis courageux et la mort de George Floyd comme catalyseur de changements. Et, forcément, la conversation a dévié vers la polémique autour du mot commençant par « n » qui a frappé de plein fouet l’Université d’Ottawa.

Après quatre saisons dans la LHJMQ avec l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Voltigeurs de Drummondville, Yvan Mongo est devenu le capitaine de l’équipe de hockey des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. Il est étudiant en finances. Il a créé l’été dernier le club des Amis courageux de Mongo, dont l’objectif est d’influencer positivement la vie des jeunes joueurs issus de la diversité.

Danny Desriveaux a joué pour les Alouettes de Montréal de 2007 à 2011, avant de se joindre aux Argonauts de Toronto pour la saison 2012. Il a gagné trois fois la Coupe Grey. Il a ensuite remporté une Coupe Vanier avec les Carabins de l’Université de Montréal comme entraîneur adjoint. Il est aujourd’hui, entre autres, analyste de football sur les ondes de RDS. Il est diplômé de l’Université de Richmond et de l’Université du Connecticut, et père de deux garçons.