Avec la fin du port du masque obligatoire, le rouge à lèvres fait son grand retour. Qu’il soit rouge vif, rose tendre, mat ou brillant, toutes les teintes sont recherchées !

Publié le 23 mai
Olivia Lévy
Olivia Lévy La Presse

« C’est impressionnant, il y a un retour majeur du rouge à lèvres, toutes catégories confondues, que ce soient les gloss, les crayons ou les rouges à lèvres », lance d’emblée Marie-Krystine Morin, directrice, marketing, chez Watier. « Depuis le début de l’année, pour les produits lèvres, on est à près de 60 % de croissance des ventes par rapport à l’année dernière. »

PHOTO FOURNIE PAR LISE WATIER

Marie-Krystine Morin, directrice, marketing, chez Watier

Le rouge à lèvres a beaucoup souffert pendant la pandémie : les femmes n’en portaient plus ou presque, à cause du masque, mais aussi en raison de la vie sociale mise sur pause et du télétravail. « Les huiles et baumes pour les lèvres sont les exceptions, ils ont résisté pendant la pandémie alors que les ventes de rouges à lèvres ont baissé », précise Marie-Krystine Morin.

Amélie Fortier-Cyr, directrice générale de Lancôme au Canada, partage son avis. « Les volumes de ventes de rouges à lèvres dans le luxe étaient deux fois plus élevés en 2019 [de janvier à mars 2019] qu’en 2022 [de janvier à mars 2022]. On voit qu’il y a une nette croissance ces derniers mois, on sent que les femmes ont envie de se maquiller, de sortir, car porter du rouge à lèvres, ça change un visage. C’est un parti pris, un statement. »

Les aléas du port du masque selon les endroits dictent encore certains choix de produits, par contre.

PHOTO FOURNIE PAR LANCÔME

Amélie Fortier-Cyr, directrice générale de Lancôme au Canada

Les femmes recherchent aussi des rouges à lèvres qui ne vont pas se transférer des lèvres au masque, car on porte encore le masque dans certains endroits. On l’enlève, on le remet, on ne veut pas en avoir plein le visage non plus.

Amélie Fortier-Cyr, directrice générale de Lancôme au Canada

Elle conseille alors de porter un rouge à lèvres longue tenue sans transfert.

Prendre soin de soi

Pour la youtubeuse et maquilleuse Cynthia Dulude, le rouge à lèvres est synonyme de plaisir. « C’est joyeux, c’est féminin. C’est associé à la joie de vivre, à la sensualité et en ce moment, avec le retour à la vie, c’est une vraie renaissance. » Elle aime bien les huiles et gloss aux saveurs d’été. « Il y a des huiles pour les lèvres Clarins à la tangerine ou à la framboise, avec un soupçon de couleur. C’est très agréable pour l’été en plus d’être hydratant, tout comme l’huile This Is Everything de Nyx. »

Nos trois spécialistes soulignent que si les femmes se sont moins maquillées pendant la pandémie, elles ont toutefois pris soin de leur peau. Une habitude qui se reflète désormais dans le choix de leurs produits de beauté, que ce soit le mascara, le fond de teint et le rouge à lèvres. « La demande est très forte pour des rouges à lèvres hydratants qui vont contribuer à la santé des lèvres, avec de l’acide hyaluronique notamment [L’Absolu Rouge de Lancôme] et des gloss [L’Absolu Gloss] qui vont donner un effet repulpeur des lèvres », explique Amélie Fortier-Cyr.

  • L’Absolu Rouge de Lancôme, 45 $

    PHOTO FOURNIE PAR LANCÔME

    L’Absolu Rouge de Lancôme, 45 $

  • Love My Lips, Huile de soins Lèvres, Lise Watier, 24 $

    PHOTO FOURNIE PAR LISE WATIER

    Love My Lips, Huile de soins Lèvres, Lise Watier, 24 $

  • Rouge Gourmand, Lise Watier, 27 $

    PHOTO FOURNIE PAR LISE WATIER

    Rouge Gourmand, Lise Watier, 27 $

  • L’Absolu Gloss Rôsy Plump de Lancôme, 35 $

    PHOTO FOURNIE PAR LANCÔME

    L’Absolu Gloss Rôsy Plump de Lancôme, 35 $

  • This Is Everything, huile pour les lèvres, de Nyx, 9 $

    PHOTO FOURNIE PAR NYX

    This Is Everything, huile pour les lèvres, de Nyx, 9 $

  • Rouge à lèvres en baume Pastel Exaltation, L’Oréal Paris, 14,99 $

    PHOTO FOURNIE PAR L’ORÉAL PARIS

    Rouge à lèvres en baume Pastel Exaltation, L’Oréal Paris, 14,99 $

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Au sommet de nos ventes, il y a les huiles [Love my lips chez Lise Watier] pour lèvres et les rouges à lèvres [Rouge Fondant Suprême et Rouge Intense Suprême] qui ont des ingrédients de soin qui hydratent les lèvres avec de la vitamine E ou des extraits de thé du Labrador », note Marie-Krystine Morin, de chez Watier.

« Tout est permis ! »

L’artiste maquilleur de la marque Lise Watier David Vincent croit que les gens ont redécouvert les vertus des rituels beauté, et que le rouge à lèvres en fait partie. « L’envie de confort est très présente. Les femmes optent pour des gloss qui apportent de la brillance. »

PHOTO FOURNIE PAR LISE WATIER

Les femmes osent la couleur.

Pour ce qui est des tendances, il y a des teintes très colorées et festives, mais aussi des nuances plus neutres.

David Vincent, artiste maquilleur de la marque Lise Watier

« Tout est permis ! Les textures satinées font un retour en force tout comme les couleurs vives aux finitions mates ainsi que les formules nourrissantes et brillantes », note Jodi Urichuk, artiste maquilleuse pour L’Oréal Paris. Elle estime que c’est le moment d’oser la couleur. « Le rouge audacieux, l’orange, le violet ou alors, plus sobres, le nude brillant et les lèvres rosées. »

En ces temps d’inflation, Marie-Krystine Morin rappelle « l’effet lipstick ». « Quand il y a une crise économique, le rouge à lèvres est le petit luxe abordable qu’on se permet et qui fait du bien au moral. »