Après plus d’un an et demi à porter un peu n’importe quoi, des leggings, t-shirts, robes amples et cotons ouatés, désormais, dès qu’il y a une sortie prévue, c’est la panique. On ne sait plus comment s’habiller ! Est-ce normal ?

Olivia Lévy
Olivia Lévy La Presse

C’est le retour au bureau ? Mais qu’est-ce qu’on va mettre ? On veut faire bonne impression, mais on ne trouve même plus de pantalons ou de chaussures présentables. Un souper avec des amis au restaurant ? Quelle allure adopter ?

« C’est normal, on a évolué pendant ces derniers mois et notre rapport aux vêtements a changé, lance la styliste Louise Labrecque, auteure du livre Vos vêtements parlent. On voit sa garde-robe différemment, car on est devenu une nouvelle personne dans une nouvelle réalité, alors il faut s’adapter. » La styliste estime qu’on a désormais envie de porter des matières et des couleurs plus douces et des coupes moins structurées. « On ne veut plus être étriqués dans nos vêtements, on voit qu’il y a un vrai changement dans les collections d’automne et même celles du printemps prochain », observe-t-elle.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Louise Labrecque, styliste

Laurence Bareil, fondatrice du site La Reine du Shopping, fait le même constat. « On a perdu nos repères, on s’est déprogrammés. On avait des habitudes, elles ont changé, et surtout, on a vraiment découvert le confort au quotidien », dit-elle.

Avant la pandémie, on était encore capables de souffrir pour être belles, mais c’est terminé !

Laurence Bareil, fondatrice du site La Reine du Shopping

« On souhaite avoir du style tout en étant à l’aise. Nos habits d’avant, on a mis une croix dessus, que ce soient des tailleurs, pantalons et jupes ajustés. Alors, on a l’impression qu’on ne sait plus comment s’habiller », estime celle qui a lancé le site de vêtements de seconde main verysmart.ca.

Pour la psychologue américaine de la mode Karen Dawnn, on s’habille désormais pour soi et non plus pour les autres. « Avant, on choisissait nos vêtements en fonction des gens qu’on allait rencontrer dans notre journée, que ce soient des clients, des collègues ou des amis, souligne-t-elle. Aujourd’hui, on s’habille en fonction de son humeur et de ses envies. » Elle remarque que depuis que nous avons été isolés socialement, on s’est posé des questions : « Qu’est-ce que j’aime ? Qu’est-ce que j’ai envie de porter et quel est mon état d’esprit ? »

Quelques conseils

Mais maintenant, alors que les soirées au resto et au cinéma sont possibles, comment s’habille-t-on ? Quel style adopter ? Selon la styliste Louise Labrecque, les femmes réclament désormais plus d’authenticité. « Elles ne veulent plus se déguiser, elles veulent porter des vêtements qui les représentent. Il faut se faire plaisir, choisir les vêtements qu’on aime et les agencer différemment. On peut s’amuser avec les vestons, les cardigans en les mariant avec des éléments plus décontractés. On aime aussi les looks monochromes, toujours élégants. Le talon va faire une grande différence, on l’a délaissé, mais ça fait du bien au moral d’en porter de temps en temps ! Un petit talon va transformer la silhouette, et changer notre humeur. C’est une façon de se remettre dans une ambiance chic. »

Elle conseille aussi de porter des robes, car c’est facile et confortable, et remarque que les tailles élastiques ont aussi beaucoup de succès. « Un col roulé porté sur un pantalon ample, c’est une belle combinaison. »

PHOTO GENEVIÈVE GIGUÈRE, FOURNIE PAR LA REINE DU SHOPPING

L’animatrice Laurence Bareil, fondatrice du site La Reine du Shopping et de verysmart.ca

Laurence Bareil aime bien le look jupe plissée fluide, t-shirt blanc et veston, porté avec une belle paire de chaussures sport chic. « La jupe plissée ou la jupe crayon portée avec un pull ample en tricot avec des sneakers noirs ou blancs, ça donne une belle silhouette, et on est dans le confort, dit-elle. Tout ce qui est oversized se porte très bien. »

La styliste pense qu’on peut se réinventer avec les vêtements qu’on a dans notre garde-robe. « On peut mettre un jean confortable avec une chaussure un peu plus chic et un très beau chemisier blanc. On revient à la base et on reste dans la simplicité. »

  • Chandail large Belize, 168 $, jupe fluide, 150 $, Aritzia

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB D’ARITZIA

    Chandail large Belize, 168 $, jupe fluide, 150 $, Aritzia

  • Tailleur avec pantalon taille élastique, veston, 159,90 $, pantalon, 89,90 $, RW & CO

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE RW & CO

    Tailleur avec pantalon taille élastique, veston, 159,90 $, pantalon, 89,90 $, RW & CO

  • Robe Eastwood, 242 $, pantalon, 236 $, Ève Gravel

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB D’EVE GRAVEL

    Robe Eastwood, 242 $, pantalon, 236 $, Ève Gravel

  • Chemise Leenah, 68 $, Mélissa Nepton

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MÉLISSA NEPTON

    Chemise Leenah, 68 $, Mélissa Nepton

  • Robe Camille, Meemoza, 119 $

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MEEMOZA

    Robe Camille, Meemoza, 119 $

  • Col roulé chic offert à BoutiqueAvecStyle.com, 225 $

    PHOTO PHIMO PHOTO

    Col roulé chic offert à BoutiqueAvecStyle.com, 225 $

  • Look monochrome, chemisier, 45 $, pantalon, 69 $, Gap

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE GAP

    Look monochrome, chemisier, 45 $, pantalon, 69 $, Gap

1/7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurence Bareil espère qu’on va retrouver collectivement le goût de s’habiller, car c’est bon pour la confiance en soi. « Quand tu te sens bien dans tes vêtements, il n’y a plus rien qui t’arrête ! Tu te sens en pleine possession de tes moyens, ça change tout. Il y a un réel impact psychologique, ne le sous-estimons pas. »