Les dernières nouvelles de la mode locale

Valérie Simard
Valérie Simard La Presse

Assez peu de choix s’offre aux hommes qui cherchent des basiques fabriqués au Québec, qui ne sont pas issus de l’industrie de la mode rapide. Deux jeunes entrepreneurs de la Montérégie, qui ont travaillé chez des détaillants de mode du centre-ville de Montréal, ont choisi de se consacrer à cette clientèle souvent délaissée et sous-estimée.

En vedette

Des basiques pour hommes plus écologiques

L’automne dernier, Danik Roy et Makan Forand-Keita ont lancé une marque qui se concentre sur des pièces basiques intemporelles. Toutes sont fabriquées au Canada, dont au Québec, en coton biologique (indien et américain) certifié GOTS et en rayonne de bambou.

  • T-shirt en coton biologique et rayonne de bambou, 39,50 $

    PHOTO JAY ARSENAULT, FOURNIE PAR ALN

    T-shirt en coton biologique et rayonne de bambou, 39,50 $

  • Camisole en coton biologique et rayonne de bambou, 37,50 $

    PHOTO JAY ARSENAULT, FOURNIE PAR ALN

    Camisole en coton biologique et rayonne de bambou, 37,50 $

  • Chandail à capuchon à l’effigie d’ALN, 129,50 $

    PHOTO JAY ARSENAULT, FOURNIE PAR ALN

    Chandail à capuchon à l’effigie d’ALN, 129,50 $

  • Casquette en toile de coton biologique, 44,50 $

    PHOTO JAY ARSENAULT, FOURNIE PAR ALN

    Casquette en toile de coton biologique, 44,50 $

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Another Land Nearby (ALN) est le nom de cette marque créée par ces entrepreneurs de 24 ans. Oui, une dénomination en anglais, qu’ils se sont bien efforcés de traduire, mais qu’ils ont choisi de conserver, ne trouvant pas d’équivalent pour décrire leur pensée.

« Une autre terre à proximité, c’est un peu moins attirant sur le plan du marketing, justifie Danik Roy. Another Land Nearby, c’est une île qu’on voit, qui est accessible. On souhaite attirer le plus de gens possible dans cette île où il n’y a pas de maltraitance animale, environnementale ou humaine, où les conditions de travail sont bonnes, où il n’y a pas de racisme et de sexisme. Au-delà de la marque, c’est un esprit de communauté qu’on veut créer. »

Cet esprit de communauté commence par leur région. Établi à Cowansville, dans un incubateur industriel, le duo derrière ALN s’implique auprès d’organismes du secteur voués à la protection de l’environnement. Il y investit de son temps et incite ses clients à faire de même par l’entremise d’un formulaire à remplir sur son site internet (le programme ALN). « On s’est aperçu qu’il n’y avait pas que l’argent et que si les gens achètent un vêtement pour lequel 5 % ou 10 % des profits sont remis à une fondation, ils ne savent pas nécessairement à quoi va servir cet argent », souligne Danik Roy.

En rupture avec le modèle traditionnel de la mode, ALN compte s’affranchir du diktat des collections qui encouragent la surconsommation. « On veut retourner à l’ancienne façon de faire, affirme Danik Roy. Les collections poussent les gens à surconsommer et à moins prendre le temps de s’informer sur la confection des vêtements. On ne va pas réinventer le t-shirt. On veut offrir un produit de qualité que les gens vont porter longtemps et dont ils vont prendre soin. »

Les premiers modèles de la marque (t-shirts, camisoles, polos, chandails à manches longues, à capuchon et accessoires divers) sont offerts en ligne ainsi que dans quelques boutiques de la Montérégie et des Cantons-de-l’Est. D’autres points de vente devraient s’ajouter bientôt.

Consultez le site d'Another Land Nearby

Lancement

Truand Truand pour les rebelles

  • Pièce maîtresse de la première collection de Truand Truand, le t-shirt long surdimensionné

    PHOTO FOURNIE PAR TRUAND TRUAND

    Pièce maîtresse de la première collection de Truand Truand, le t-shirt long surdimensionné

  • Le Lounge Set Terry est composé d’un haut écourté à manches longues et d’un short taille haute, 189 $ l’ensemble.

    PHOTO FOURNIE PAR TRUAND TRUAND

    Le Lounge Set Terry est composé d’un haut écourté à manches longues et d’un short taille haute, 189 $ l’ensemble.

  • La robe t-shirt surdimensionnée à manches courtes est offerte en quatre couleurs, 139 $.

    PHOTO FOURNIE PAR TRUAND TRUAND

    La robe t-shirt surdimensionnée à manches courtes est offerte en quatre couleurs, 139 $.

  • Le Lounge Set en rose, 189 $

    PHOTO FOURNIE PAR TRUAND TRUAND

    Le Lounge Set en rose, 189 $

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Truand Truand est née du besoin de revendication de sa fondatrice, Nancy Caouette, qui est aussi derrière la marque de vêtements évolutifs pour enfants Little Yogi, fruit de sa réflexion sur les stéréotypes de genre et l’effet de la mode sur le développement de l’enfant. Avec Truand Truand, l’entrepreneure dit vouloir remettre en question les attentes de la féminité. Une volonté qui se transpose dans le style des vêtements proposés (confortables, aux coupes amples), mais aussi dans le message véhiculé sur les réseaux sociaux et sur le site web de l’entreprise. Toutes les pièces de cette première collection sont fabriquées à Montréal, principalement avec du coton biologique et du bambou. Truand Truand remet 10 % de ses ventes à la Fondation canadienne des femmes, organisme qui se consacre au mieux-être des femmes.

Consultez le site de Truand Truand

Nouveauté

Parada, nouvelle dans la parade

  • Pour sa première collection, Parada offre 25 pièces, certaines chics, d’autres plus décontractées.

    PHOTO FOURNIE PAR PARADA

    Pour sa première collection, Parada offre 25 pièces, certaines chics, d’autres plus décontractées.

  • T-shirt sport (110 $), camisole (95 $) et leggings courts (115 $) ou longs (135 $)

    PHOTO FOURNIE PAR PARADA

    T-shirt sport (110 $), camisole (95 $) et leggings courts (115 $) ou longs (135 $)

  • La robe marcel midi en popeline de coton ou en tencel, 205 $

    PHOTO FOURNIE PAR PARADA

    La robe marcel midi en popeline de coton ou en tencel, 205 $

  • Flor Amélia Taillefer-Pérez, fondatrice de Parada

    PHOTO FOURNIE PAR PARADA

    Flor Amélia Taillefer-Pérez, fondatrice de Parada

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle marque de vêtements pour femmes fait son entrée dans le paysage de la mode québécoise. Parada est un premier projet pour Flor Amélia Taillefer-Pérez, qui travaille depuis une dizaine d’années dans l’industrie de la mode et du commerce de détail. Ancienne directrice de marque pour Éditions de robes, elle est de retour à Montréal après un séjour de deux ans à Paris. Avec Parada, elle s’est donné pour mission de fabriquer, à Montréal, des vêtements confortables, faciles à porter et à laver, à des prix « honnêtes ». La première collection compte 25 pièces, tantôt sport, tantôt chics, dont les prix varient de 85 $ à 295 $ (prix moyen de 155 $). Les articles sont en vente exclusivement chez Éditions de robe, en ligne et à la boutique du Mile End.

Consultez le site de Parada

Mode pour enfants

Lépidoptère pour les petits

  • T-shirt Clairin en chanvre et en coton biologique, 38 $

    PHOTO FOURNIE PAR LÉPIDOPTÈRE

    T-shirt Clairin en chanvre et en coton biologique, 38 $

  • Pantalon Caesar en gaze de coton, 35 $

    PHOTO FOURNIE PAR LÉPIDOPTÈRE

    Pantalon Caesar en gaze de coton, 35 $

  • Pantalon Caesar en tencel, 35 $

    PHOTO FOURNIE PAR LÉPIDOPTÈRE

    Pantalon Caesar en tencel, 35 $

  • Housses de coussin en gaze de coton, 25,90 $ chacune

    PHOTO FOURNIE PAR LÉPIDOPTÈRE

    Housses de coussin en gaze de coton, 25,90 $ chacune

  • Tenture ronde murale Lépidoptère x Julie Robert, 95 $

    PHOTO FOURNIE PAR LÉPIDOPTÈRE

    Tenture ronde murale Lépidoptère x Julie Robert, 95 $

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux prises comme tous les designers de mode avec une montagne de retailles de tissus, la marque montréalaise Lépidoptère a décidé d’en faire des vêtements pour bébé. Petit Lépi compte pour le moment un t-shirt en coton, un pantalon en gaze et un en tencel, offerts dans de jolis coloris, en taille unique 0-3 mois. L’entreprise, qui propose des pièces basiques intemporelles pour femmes, lance aussi Lépi Home, une nouvelle ligne d’articles pour la maison qui comprend housses de coussin, serviettes de table et torchons, tous en gaze de coton, ainsi qu’une tenture murale réalisée en collaboration avec l’artiste française Julie Robert. Fidèle à la philosophie de la marque d’éviter la surproduction, ces articles sont produits en petites quantités et actuellement offerts en précommande. Tout est fabriqué à Montréal.

Consultez le site de Lépidoptère

Collaboration

Vêtements cartes postales

  • Robe chemisier en soie sur laquelle a été imprimée une photo prise en Jamaïque.

    PHOTO FOURNIE PAR ARTROCKS BY MANIK

    Robe chemisier en soie sur laquelle a été imprimée une photo prise en Jamaïque.

  • La nouvelle marque ArtRocks By Manik a été dévoilée lors d’un défilé organisé le 16 juin dernier.

    PHOTO FOURNIE PAR ARTROCKS BY MANIK

    La nouvelle marque ArtRocks By Manik a été dévoilée lors d’un défilé organisé le 16 juin dernier.

  • Robe en néoprène à imprimé de paysage new-yorkais photographié par Christian Chapot

    PHOTO FOURNIE PAR ARTROCKS BY MANIK

    Robe en néoprène à imprimé de paysage new-yorkais photographié par Christian Chapot

  • Tansformation, œuvre plus abstraite imprimée sur une chemise et une robe chemisier

    PHOTO FOURNIE PAR ARTROCKS BY MANIK

    Tansformation, œuvre plus abstraite imprimée sur une chemise et une robe chemisier

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

La galerie de photographies ArtRocks Design, Manik Fashion et Envers par Yves Jean Lacasse ont lancé la semaine dernière une première collection de vêtements haut de gamme issue de leur collaboration. La première collection capsule d’ArtRocks By Manik, baptisée Exotica, a été présentée lors d’un défilé en petit comité organisé dans le cadre de l’ouverture de la galerie, avenue Laurier Ouest, à Montréal. S’adressant aussi bien aux hommes qu’aux femmes, les créations de la designer Manika Gaudet mettent de l’avant des photographies imprimées sur soie ou sur néoprène. Les pièces (masques, gants, bustier, jupe, robes et chemise) sont confectionnées, en série limitée, par Yves Jean Lacasse, de la Maison Envers. Elles sont offertes en ligne ainsi qu’à la galerie ArtRocks Design. Les prix varient de 85 $ à 1200 $.

Consultez le site d'ArtRocks Design