Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Kind to Curls : des capuches douces pour les cheveux

Souhaitant porter une capuche qui soit douce pour leurs cheveux, cinq jeunes femmes de l’ouest de Montréal ont lancé Kind to Curls, une entreprise qui fabrique des chandails à capuchons (hoodies) dont l’intérieur est satiné. Une semaine après le lancement de leurs produits, le 5 mars dernier, plusieurs étaient déjà en rupture de stock. Un signe que cette idée venue de leur propre quête ne répond pas qu’à un besoin qui leur est propre.

« Je voulais faire l’achat d’un hoodie, mais un avec du satin, et c’était vraiment difficile à trouver. Alors, on s’est dit : faisons-le ! », raconte Tatiyana Frazer, l’une de cofondatrices de Kind to Curls, avec Kelly Lacroix, Tarah Grant, Keisha Moore et Catherine Okeke.

Pour ces femmes noires, une capuche en satin n’est pas un caprice. « On a toutes un parcours difficile avec nos cheveux, souligne Kelly Lacroix. Nos cheveux sont notre couronne. C’est la chose la plus importante dans notre apparence. Et d’avoir un hoodie sans satin à l’intérieur, ça abîme nos cheveux. »

Unisexes, leurs chandails s’adressent principalement à ceux et celles qui ont les cheveux bouclés ou ondulés (et qui l’assument !), mais pas seulement. « C’est pour tous les types de cheveux, mais spécialement les nôtres », précise Kelly Lacroix. Une capuche en satin protège les cheveux contre la sécheresse causée par le coton, une matière absorbante, et contre la friction avec le tissu qui peut entraîner la perte et la casse des cheveux.

Et pas question pour elles de se passer de leur capuche ! « Même à l’intérieur quand tu écoutes Netflix, c’est vraiment plus confortable d’avoir un hood ! », lance Tatiyana. À l’extérieur aussi, remarque Kelly Lacroix, pour qui porter une tuque n’est pas une option.

Présentement aux études, les cinq jeunes entrepreneuses se consacrent à leur projet à temps partiel. Elles brodent elles-mêmes leur logo et cousent le satin à l’intérieur des capuches des chandails qu’elles achètent auprès du fabricant canadien Gildan.

À elles cinq, elles ont accumulé plusieurs années d’expérience dans le commerce de détail (Garage, Forever 21, Old Navy, Winners). Tarah Grant étudie quant à elle en marketing et en design graphique et est également mannequin. « Toutes nos expériences s’intègrent en quelque sorte dans le produit », souligne-t-elle.

Cinq couleurs de chandails sont présentement offertes à un prix qu’elles ont voulu abordable, soit 39,99 $. Au moment d’écrire ces lignes, certaines étaient en rupture de stock, mais de nouveaux arrivages sont prévus très bientôt.

> Consultez le site de Kind to Curls

Ouverture : Lachapelle Atelier s’installe dans le Vieux-Longueuil

  • Viviane Lachapelle, fondatrice de Lachapelle Atelier, photographiée dans son nouveau local du Vieux-Longueuil

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Viviane Lachapelle, fondatrice de Lachapelle Atelier, photographiée dans son nouveau local du Vieux-Longueuil

  • Le local de 600 pi2 comprend la salle d’exposition, un espace lounge et un espace bureau.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Le local de 600 pi2 comprend la salle d’exposition, un espace lounge et un espace bureau.

  • On y retrouve les morceaux des deux premières collections de la marque (tailles 0X à 3X ou 10 à 24) ainsi que les articles promotionnels (0X à 5X).

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    On y retrouve les morceaux des deux premières collections de la marque (tailles 0X à 3X ou 10 à 24) ainsi que les articles promotionnels (0X à 5X).

  • Retardée de plusieurs mois en raison de la pandémie, la deuxième collection a été lancée en janvier dernier.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Retardée de plusieurs mois en raison de la pandémie, la deuxième collection a été lancée en janvier dernier.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau chapitre s’ouvre pour la marque Lachapelle Atelier, spécialisée en vêtements de grandes tailles. Depuis une semaine, la boutique, qui ne fonctionnait jusqu’alors qu’exclusivement en ligne, s’est installée dans un local du Vieux-Longueuil. Les clients pourront y retrouver les morceaux de la première collection de Lachapelle Atelier, présentement en solde, ses vêtements et accessoires promotionnels ainsi que la toute nouvelle collection, lancée en début d’année après avoir été reportée en raison de la pandémie.

Pour la fondatrice Viviane Lachapelle, cette nouvelle étape arrive à point : « La pandémie a un peu ralenti le débit de ma création. Je voyais encore ça de façon positive, mais je me posais plus de questions et j’ai eu une super opportunité de local qui est bénéfique pour le futur de Lachapelle et pour notre offre. »

Pouvoir essayer les vêtements au préalable est important pour tous, remarque-t-elle, mais principalement pour sa clientèle cible. « Même moi, étant une personne grosse, quand j’achète en ligne et que je ne connais pas la taille dans cette boutique-là, j’accepte automatiquement de peut-être devoir retourner le vêtement ou d’avoir plus de trouble dans le sens où il y a beaucoup de chances que ça ne me fasse pas. »

Viviane Lachapelle souligne également avoir porté une attention particulière au choix des chaises pour l’espace lounge de sa boutique. « Il faut être conscient que c’est un enjeu pour beaucoup de gens, dont moi des fois, alors j’ai beaucoup réfléchi à ça pour que ce soit un endroit confortable et ouvert à tous. »

74, rue Saint-Jean, Longueuil

> Consultez le site de Lachapelle Atelier

Bonne cause : la campagne « Différent comme toi » est de retour

  • T-shirt blanc unisexe à col rond avec le slogan « Différent comme toi » écrit en bleu (grandeurs S à XXXL), 25 $

    PHOTO FOURNIE PAR VÉRONIQUE LUSSIER

    T-shirt blanc unisexe à col rond avec le slogan « Différent comme toi » écrit en bleu (grandeurs S à XXXL), 25 $

  • Molleton bleu marine unisexe à col rond avec le slogan « Différent comme toi » écrit en jaune (grandeurs S à XXXL), 45 $

    PHOTO FOURNIE PAR ANDRÉANNE GAUTHIER

    Molleton bleu marine unisexe à col rond avec le slogan « Différent comme toi » écrit en jaune (grandeurs S à XXXL), 45 $

  • Molleton bleu marine à col rond pour enfants avec une illustration de Raphaël Duplessis, un adulte vivant avec un TSA (grandeurs S à L), 35 $. Ce chandail est aussi offert en tailles adultes pour un temps limité.

    PHOTO FOURNIE PAR JPR PHOTOGRAPHE

    Molleton bleu marine à col rond pour enfants avec une illustration de Raphaël Duplessis, un adulte vivant avec un TSA (grandeurs S à L), 35 $. Ce chandail est aussi offert en tailles adultes pour un temps limité.

1/3
  •  
  •  
  •  

La campagne « Différent comme toi », menée par la Fondation Véro & Louis pour sensibiliser la population à la cause de l’autisme, est de retour pour une quatrième édition. Cette année, quatre modèles de chandails sont proposés, dont trois pour adultes et un pour enfants. Ils sont présentement offerts en précommande sur la boutique en ligne de la Fondation et seront en vente dans les magasins L’aubainerie à compter du 22 mars. En réponse à la demande, Véronique Cloutier et Louis Morissette ont annoncé mercredi qu’une version adulte du molleton pour enfants sur laquelle on retrouve une illustration de Raphaël Duplessis, un adulte vivant avec un TSA, sera produite en quantité limitée (en précommande jusqu’à dimanche).

Les profits amassés permettront à la Fondation de poursuivre sa mission qui est de créer des milieux de vie adaptés aux besoins des adultes autistes de 21 ans et plus. Les trois premières éditions de la campagne ont permis d’amasser plus de 700 000 $.

> Consultez la boutique

Actualités : Andy Thê-Anh collabore avec Iris Setlakwe pour sa collection printanière

  • Robe maxi à manches longues, ouverte sur les côtés, en chiffon de polyester, un tissu importé d’Italie (395 $)

    PHOTO FOURNIE PAR IRIS SETLAKWE

    Robe maxi à manches longues, ouverte sur les côtés, en chiffon de polyester, un tissu importé d’Italie (395 $)

  • Veston avec ceinture et grandes poches tangerine (525 $) et short mi-cuisse assorti (225 $)

    PHOTO FOURNIE PAR IRIS SETLAKWE

    Veston avec ceinture et grandes poches tangerine (525 $) et short mi-cuisse assorti (225 $)

  • Tricot rayé à encolure bateau, offert en marine ou en tangerine (235 $)

    PHOTO FOURNIE PAR IRIS SETLAKWE

    Tricot rayé à encolure bateau, offert en marine ou en tangerine (235 $)

  • Manteau long de style trench (725 $)

    PHOTO FOURNIE PAR IRIS SETLAKWE

    Manteau long de style trench (725 $)

  • Pantalon large taille haute avec boutons dorés (375 $)

    PHOTO FOURNIE PAR IRIS SETLAKWE

    Pantalon large taille haute avec boutons dorés (375 $)

  • Robe longue avec manches bouffantes (425 $)

    PHOTO FOURNIE PAR IRIS SETLAKWE

    Robe longue avec manches bouffantes (425 $)

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La designer montréalaise Iris Setlakwe a présenté récemment aux médias sa plus récente collection, créée en collaboration avec Andy Thê-Anh, qui s’est joint à l’entreprise il y un an, une nouvelle qui n’avait pas fait l’objet d’une annonce officielle.

« C’est pour moi un cadeau, après 20 ans en affaires, d’avoir fait cette rencontre qui est un coup de cœur mutuel, affirme Iris Setlakwe. J’ai rencontré Andy juste avant la pandémie. J’avais décidé après 20 ans de course folle de m’allouer un changement de vie. On travaille ensemble. Ce n’est pas mon partenaire [d’affaires], mon partenaire est mon mari. Mais je le vois comme un partenaire de création. »

Pour sa collection printanière, la designer s’est inspirée de Monaco pour créer des pièces confortables et fluides qui ne perdent rien en élégance. Les shorts, courts ou longs, sont à l’honneur, tout comme les vestes et les pantalons larges. On retrouve aussi cette influence de Monaco chez I by Iris, une collection créée par Iris Setlakwe il y a cinq ans et qui se veut plus décontractée. Près de 90 % de la production de la marque est faite à Montréal.

> Consultez le site d’Iris Setlakwe