Consultez les dernières nouvelles de la mode locale.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

En vedette : un air de printemps

  • Eve Gravel a l’habitude d’offrir des imprimés exclusifs. Pour cette collection, elle a collaboré avec l’artiste montréalaise Elizabeth Laferrière (ZAB). Sur la photo : haut Orphée (152 $) et short White Sand (196 $) en crêpe de coton.

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET D’EVE GRAVEL

    Eve Gravel a l’habitude d’offrir des imprimés exclusifs. Pour cette collection, elle a collaboré avec l’artiste montréalaise Elizabeth Laferrière (ZAB). Sur la photo : haut Orphée (152 $) et short White Sand (196 $) en crêpe de coton.

  • Le jumpsuit sera encore très présent cette saison. Ici, le modèle Owl Moon en viscose et en lin (220 $).

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET D’EVE GRAVEL

    Le jumpsuit sera encore très présent cette saison. Ici, le modèle Owl Moon en viscose et en lin (220 $).

  • Pièce estivale chouchou de Marigold, la robe chemise Orlanda en coton biologique (229 $) est de retour. Ses épaules dénudées lui donnent un soupçon de légèreté.

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE MARIGOLD

    Pièce estivale chouchou de Marigold, la robe chemise Orlanda en coton biologique (229 $) est de retour. Ses épaules dénudées lui donnent un soupçon de légèreté.

  • Un joli imprimé exclusif à Marigold orne la chemise à manches courtes Lily-Jane (159 $), fabriquée en crêpe de polyester.

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE MARIGOLD

    Un joli imprimé exclusif à Marigold orne la chemise à manches courtes Lily-Jane (159 $), fabriquée en crêpe de polyester.

  • Le pastel est à l’honneur aussi chez Mélissa Nepton, qui propose notamment cette robe lilas en gaze de coton (184 $).

    PHOTO DONATPHOTO, TIRÉE DU SITE INTERNET DE MÉLISSA NEPTON

    Le pastel est à l’honneur aussi chez Mélissa Nepton, qui propose notamment cette robe lilas en gaze de coton (184 $).

  • Pour un look chic, mais toujours décontracté, voici le haut Gigi en coton de Mélissa Nepton (119 $).

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE MÉLISSA NEPTON

    Pour un look chic, mais toujours décontracté, voici le haut Gigi en coton de Mélissa Nepton (119 $).

  • Les coupes fluides et décontractées sont également au cœur de la plus récente collection de Cokluch. Sur la photo : le haut Amqui en rayonne de bambou et élasthanne (98 $) et la jupe-culotte Peachland en coton (142 $).

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE COKLUCH

    Les coupes fluides et décontractées sont également au cœur de la plus récente collection de Cokluch. Sur la photo : le haut Amqui en rayonne de bambou et élasthanne (98 $) et la jupe-culotte Peachland en coton (142 $).

  • Encore du pastel ! Le classique haut réversible de Cokluch (122 $) est de retour dans divers coloris. Il est agencé ici avec la jupe-culotte Tadoussac en viscose et en lin (168 $).

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE COKLUCH

    Encore du pastel ! Le classique haut réversible de Cokluch (122 $) est de retour dans divers coloris. Il est agencé ici avec la jupe-culotte Tadoussac en viscose et en lin (168 $).

  • Mas est une ligne de vêtements créée par la designer Mckenna Bisson. Son top iconique à manche ballon revient cette saison, dans quatre coloris dont le Landscape Layers, qui a été conçu à partir d’une œuvre de l’artiste-peintre Alexandra Collin. Seulement 12 pièces de ce colori seront offertes à la vente.

    PHOTO LAURIE-ANNE ROUX, TIRÉE DU SITE INTERNET DE MAS

    Mas est une ligne de vêtements créée par la designer Mckenna Bisson. Son top iconique à manche ballon revient cette saison, dans quatre coloris dont le Landscape Layers, qui a été conçu à partir d’une œuvre de l’artiste-peintre Alexandra Collin. Seulement 12 pièces de ce colori seront offertes à la vente.

  • La robe Agiba de Mas (164 $) a été conçue en vue des séjours à la plage. Avec sa ceinture qui se porte à l’avant ou à l’arrière, elle est ajustable à la taille.

    PHOTO LAURIE-ANNE ROUX, TIRÉE DU SITE INTERNET DE MAS

    La robe Agiba de Mas (164 $) a été conçue en vue des séjours à la plage. Avec sa ceinture qui se porte à l’avant ou à l’arrière, elle est ajustable à la taille.

  • Chez Annie 50, ce sont les couleurs vives qui définissent la collection printemps-été. Sur la photo : la veste Old Fashioned en viscose et en lin (225 $) et le short Johnny Castle en rayonne et en viscose (155 $).

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET D’ANNIE 50

    Chez Annie 50, ce sont les couleurs vives qui définissent la collection printemps-été. Sur la photo : la veste Old Fashioned en viscose et en lin (225 $) et le short Johnny Castle en rayonne et en viscose (155 $).

1/11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Signe du retour prochain des beaux jours, les collections printemps-été s’apprêtent à faire leur entrée dans les magasins. Quelques designers québécoises ont dévoilé récemment les morceaux qui composeront leur collection printanière. Notons que plusieurs optent pour les précommandes, une façon pour les petites entreprises de financer le démarrage de la production.

> Consultez le site d’Eve Gravel

> Consultez le site de Marigold

> Consultez le site de Mélissa Nepton

> Consultez le site de Cokluch

> Consultez le site de MAS

> Consultez le site d’Annie 50

Collaboration : un chandail au profit de l’Accueil Bonneau

PHOTO TIRÉE DU SITE DE TAMÉLO BOUTIQUE

Le chandail Passe-moé la puck de Tamélo est en vente au coût de 50 $. La moitié des profits seront remis à la Fondation de l’Accueil Bonneau.

Belle collaboration que celle de Tamélo avec l’Accueil Bonneau et la famille de Dédé Fortin. La petite entreprise montréalaise, qui avait fait jaser l’an dernier avec la sortie de chandails à l’effigie du DHoracio Arruda et du premier ministre François Legault, a récemment dévoilé un coton ouaté de style « crewneck » pour lequel 50 % des profits seront versés à la Fondation de l’Accueil Bonneau. Le chandail arbore une scène du Vieux-Montréal, quartier où est situé l’organisme qui vient en aide aux itinérants. Tamélo s’est inspirée de la populaire chanson des Colocs Passe-moé la puck, une critique des inégalités, des médias, du système d’aide sociale et du cercle vicieux dans lequel se retrouve les sans-abri. La famille d’André « Dédé » Fortin a offert gracieusement la signature originale du chanteur décédé en 2000, qui a été imprimée au dos du chandail.

> Obtenez le chandail

Ouverture : Uniqlo à Laval dès le 26 mars

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Après Montréal, Uniqlo s’établit à Laval.

Uniqlo a confirmé plus tôt cette semaine la date d’ouverture de son deuxième magasin au Québec. Dès le 26 mars, le détaillant japonais, qui a déjà pignon sur rue au centre-ville de Montréal, accueillera les clients dans sa succursale du Carrefour Laval. D’une superficie de 15 000 pieds carrés, soit environ la moitié de la boutique du centre-ville, le nouveau point de vente offrira l’essentiel de la ligne LifeWear de la marque qui comprend des pièces pour hommes, femmes, enfants et bébés.

D’ici l’ouverture officielle, du 8 au 23 mars, Uniqlo permettra aux clients de la couronne nord qui feront leurs achats en ligne de récupérer leurs articles au nouveau magasin, le 14e du détaillant au Canada.

Soulignons qu’Uniqlo a récemment dévoilé deux nouvelles collections, l’une très graphique réalisée en collaboration avec le musée du Louvre et l’autre, classique et intemporelle, signée par l’icône de la mode française Ines de la Fressange.

> Consultez le site d’Uniqlo

Mode durable : Everyday Sunday propose des maillots en nylon recyclé

  • Everyday Sunday explore le nylon recyclé en dévoilant une sélection de maillots faits de cette matière, en tout ou en partie. Sur la photo : le haut de bikini côtelé avec armatures (55 $) et le bas taille haute tanga (45 $), faits à 89 % de nylon recyclé.

    PHOTO DOVE SHORE, FOURNIE PAR EVERYDAY SUNDAY

    Everyday Sunday explore le nylon recyclé en dévoilant une sélection de maillots faits de cette matière, en tout ou en partie. Sur la photo : le haut de bikini côtelé avec armatures (55 $) et le bas taille haute tanga (45 $), faits à 89 % de nylon recyclé.

  • La marque montréalaise propose aussi un premier duo taille plus, composé d’un haut de style « crop top » agencé d’un bas à taille haute (72 $ et 50 $).

    PHOTO PIERRE MANNING, FOURNIE PAR EVERYDAY SUNDAY

    La marque montréalaise propose aussi un premier duo taille plus, composé d’un haut de style « crop top » agencé d’un bas à taille haute (72 $ et 50 $).

  • Le Wrap, modèle le plus populaire d’Everyday Sunday, est maintenant offert dans une plus grande gamme de tailles (entre 100 $ et 120 $).

    PHOTO DOVE SHORE, FOURNIE PAR EVERYDAY SUNDAY

    Le Wrap, modèle le plus populaire d’Everyday Sunday, est maintenant offert dans une plus grande gamme de tailles (entre 100 $ et 120 $).

1/3
  •  
  •  
  •  

La marque montréalaise Everyday Sunday lance une collection de maillots de bain faits entièrement ou majoritairement de nylon recyclé. Pour l’instant, seuls quelques modèles pour femmes sont offerts, mais l’entreprise dit vouloir en augmenter le nombre au cours des prochaines années.

Un premier duo taille plus, composé d’un haut de style « crop top » agencé d’un bas à taille haute, fait aussi son entrée dans le catalogue de l’entreprise. Il est offert dans les tailles X à 3 X. Son modèle-signature, le Wrap, qui est par ailleurs le plus vendu de la marque depuis son lancement, est aussi désormais offert dans les tailles X à 3 X. Soulignons qu’Everyday Sunday dévoilera, d’ici la fin du printemps, une collection de vêtements composée de pièces décontractées en coton organique.

> Consultez le site d’Everyday Sunday

Accessoires : un bijou de Lost & Faune signé Guylaine Guay

PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE LOST & FAUNE

Les boucles d’oreilles soleil nordique de Lost & Faune ont été créées en collaboration avec Guylaine Guay. Prix : 38 $

Lost & Faune, entreprise de bijoux faits au Québec, s’est associée avec l’animatrice et autrice Guylaine Guay pour sa plus récente collaboration : les boucles d’oreilles soleil nordique. Elles sont un hommage aux éléments du ciel arctique, que Guylaine Guay a découvert lorsqu’elle habitait au Nunavut. Les boucles d’oreilles sont plaquées en or 16 carats et ornées de pierres taillées en verre couleur d’opale.

> Consultez le site de Lost & Faune