Les dernières nouvelles de la mode locale

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

En vedette

Vents d’automne

Automne-hiver 2020-2021

  • Une veste, c’est bien. Une veste en tissu molletonnée, légèrement surdimensionnée, qui peut se porter tant à la maison que pour les rendez-vous professionnels, c’est encore mieux ! Tiré de la collection automne-hiver de la marque Cokluch, ce veston de style blazer est actuellement en production dans les ateliers et sera offert plus tard cet automne. Prix : 226 $, offert en précommande sur le web.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE COKLUCH

    Une veste, c’est bien. Une veste en tissu molletonnée, légèrement surdimensionnée, qui peut se porter tant à la maison que pour les rendez-vous professionnels, c’est encore mieux ! Tiré de la collection automne-hiver de la marque Cokluch, ce veston de style blazer est actuellement en production dans les ateliers et sera offert plus tard cet automne. Prix : 226 $, offert en précommande sur le web.

  • La marque Vallier, un projet propulsé par Altitude Sports, offre des produits urbains et polyvalents bien pensés et conçus, comme cette robe chemisier confectionnée dans une flanelle japonaise de qualité, à porter de façon décontractée, ou chic, selon les occasions. P.-S. Elle est aussi garantie à vie ! Prix : 219,99 $, en ligne et chez Altitude Sports.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VALLIER

    La marque Vallier, un projet propulsé par Altitude Sports, offre des produits urbains et polyvalents bien pensés et conçus, comme cette robe chemisier confectionnée dans une flanelle japonaise de qualité, à porter de façon décontractée, ou chic, selon les occasions. P.-S. Elle est aussi garantie à vie ! Prix : 219,99 $, en ligne et chez Altitude Sports.

  • C’est la coupe de pantalon à avoir dans sa penderie pour la saison ! Légèrement évasé et confortable avec sa bande de taille élastique et sa matière composée de bambou et de coton, ce pantalon, une création de Marigold, est un essentiel qui vous accompagnera partout, à agencer avec le chouette modèle de sweatshirt à l’inscription brodée « Fait à Montréal. Pour de vrai », composé de la même matière. Prix : 129 $ chacun, offert en prévente sur le web.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MARIGOLD

    C’est la coupe de pantalon à avoir dans sa penderie pour la saison ! Légèrement évasé et confortable avec sa bande de taille élastique et sa matière composée de bambou et de coton, ce pantalon, une création de Marigold, est un essentiel qui vous accompagnera partout, à agencer avec le chouette modèle de sweatshirt à l’inscription brodée « Fait à Montréal. Pour de vrai », composé de la même matière. Prix : 129 $ chacun, offert en prévente sur le web.

  • On aime beaucoup les créations simples, mais tout à fait mignonnes et au style unique, de la marque montréalaise Ursa Minor, avec leur petit côté romantique. Pour les temps plus frisquets, l’entreprise revisite une de ses pièces phares, le haut écourté avec nœud intégré, dont l’encolure en V se porte tant devant que derrière, dans une matière plus chaude composée de coton et de modal. On la veut dans toutes les couleurs ! Prix : 156 $, en ligne et dans certains points de vente.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB D'URSA MINOR

    On aime beaucoup les créations simples, mais tout à fait mignonnes et au style unique, de la marque montréalaise Ursa Minor, avec leur petit côté romantique. Pour les temps plus frisquets, l’entreprise revisite une de ses pièces phares, le haut écourté avec nœud intégré, dont l’encolure en V se porte tant devant que derrière, dans une matière plus chaude composée de coton et de modal. On la veut dans toutes les couleurs ! Prix : 156 $, en ligne et dans certains points de vente.

  • La nouvelle collection de la marque écoresponsable et éthique Meemoza a un petit je-ne-sais-quoi rappelant les années 60 et 70, avec ses tons terre cuite, motifs fleuris et coupes inspirées de ces décennies. Allié à une minijupe taille haute en lainage boutonnée à l’avant, ce chemisier à la coupe légèrement ample en Tencel vous permettra d’entrer dans l’automne du bon pied. Prix : 139 $ (chemisier) et 149 $ (jupe), offerts en ligne et dans les points de vente.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MEEMOZA

    La nouvelle collection de la marque écoresponsable et éthique Meemoza a un petit je-ne-sais-quoi rappelant les années 60 et 70, avec ses tons terre cuite, motifs fleuris et coupes inspirées de ces décennies. Allié à une minijupe taille haute en lainage boutonnée à l’avant, ce chemisier à la coupe légèrement ample en Tencel vous permettra d’entrer dans l’automne du bon pied. Prix : 139 $ (chemisier) et 149 $ (jupe), offerts en ligne et dans les points de vente.

  • Veri est une marque montréalaise non genrée qui propose des morceaux pensés pour durer au-delà d’une saison et qui ont une certaine personnalité. Porté par elle ou lui, ce kimono unisexe aux manches trois-quarts fabriqué en sergé de coton à 100 % offre une coupe large et des poches latérales, qui s’agencera à tous vos looks. Prix : 160 $, offert en ligne et dans les points de vente.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VERI

    Veri est une marque montréalaise non genrée qui propose des morceaux pensés pour durer au-delà d’une saison et qui ont une certaine personnalité. Porté par elle ou lui, ce kimono unisexe aux manches trois-quarts fabriqué en sergé de coton à 100 % offre une coupe large et des poches latérales, qui s’agencera à tous vos looks. Prix : 160 $, offert en ligne et dans les points de vente.

  • On a le béguin pour cette jolie robe courte et ample à manches longues bouffantes, une coupe absolument dans l’air du temps, superbe agencée à des bottes hautes ou des chaussettes aux genoux, pour un look délicieusement rétro. Fabriquée de façon artisanale dans la région de Québec par la marque Mimz, la robe, composée de viscose à 100 %, est faite sur commande et il est possible de personnaliser la taille. Prix : 94,99 $, offerte en ligne.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MIMZ

    On a le béguin pour cette jolie robe courte et ample à manches longues bouffantes, une coupe absolument dans l’air du temps, superbe agencée à des bottes hautes ou des chaussettes aux genoux, pour un look délicieusement rétro. Fabriquée de façon artisanale dans la région de Québec par la marque Mimz, la robe, composée de viscose à 100 %, est faite sur commande et il est possible de personnaliser la taille. Prix : 94,99 $, offerte en ligne.

  • On n’imaginerait pas notre garde-robe sans quelques exemplaires de cols roulés, la pièce par excellence à porter de mille et une façons – avec un pantalon ou alors superposée avec une robe, une combinaison-pantalon, une chemise… – l’automne venu. Le modèle proposé par atelier b est fabriqué en jersey et proposé en six couleurs pour tous les goûts. Prix : 98 $, offert en ligne, à la boutique-atelier et dans certains points de vente.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB D’ATELIER B

    On n’imaginerait pas notre garde-robe sans quelques exemplaires de cols roulés, la pièce par excellence à porter de mille et une façons – avec un pantalon ou alors superposée avec une robe, une combinaison-pantalon, une chemise… – l’automne venu. Le modèle proposé par atelier b est fabriqué en jersey et proposé en six couleurs pour tous les goûts. Prix : 98 $, offert en ligne, à la boutique-atelier et dans certains points de vente.

1/8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre sélection de nouveautés tirées des collections automnales de marques d’ici, à la fois confortables et stylées, idéales pour le quotidien et le (télé)travail alors que la saison froide entame sa course.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Actualités

La boutique Fringues du Y des Femmes rouvre ses portes

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Fringues, la boutique-friperie exploitée par le Y des Femmes, vient de rouvrir ses portes, six mois après avoir dû les fermer en raison de la pandémie.

Les raisons de se rendre au centre-ville de Montréal sont peut-être moins nombreuses ces temps-ci, mais en voici une bonne. Fringues, la boutique-friperie exploitée par le Y des Femmes, vient de rouvrir ses portes, six mois après avoir dû les fermer en raison de la pandémie. La boutique offre une grande sélection de vêtements d’occasion, mais aussi des morceaux neufs à prix réduit, de marques comme Judith & Charles, Reitmans, Tristan, Aldo et Le Château. Mais surtout, c’est un lieu de travail et de formation pour les participantes au programme d’insertion socioprofessionnelle Fringues & Cie, financé par Emploi Québec. Ce programme permet à des femmes, souvent immigrantes, de développer des compétences en vente et en service à la clientèle et d’élargir leurs connaissances de la mode, pour ensuite pouvoir occuper un emploi dans ce secteur. Toutes les recettes générées par les ventes en boutique sont réinvesties dans le programme. Une mission d’autant plus importante à une période où le taux d’emploi des femmes a connu un recul à cause de la pandémie.

— Valérie Simard, La Presse

La boutique Fringues est ouverte du lundi au vendredi.

1165, rue Crescent, Montréal

Consultez le site de la boutique

Ouverture

ba&sh s’amène au Québec

CRÉDIT FÉLIX MICHAUD PHOTO FOURNIE PAR BA&SH

La première boutique de la marque parisienne ba&sh au Québec est située à Westmount.

Aujourd’hui présente à travers le monde avec quelque 400 boutiques, la marque parisienne ba&sh est née du désir de deux amies, Barbara Boccara et Sharon Krief, des passionnées de la mode, d’offrir une marque créée par et pour les femmes. Réunies, les esthétiques des deux fondatrices émulent parfaitement bien le fameux style à la parisienne, un heureux mélange de chic et d’insouciance, de romantisme et d’esprit rock. Déjà présente ailleurs au Canada, la marque, qu’on pouvait auparavant se procurer chez La Baie d’Hudson du centre-ville, a enfin son pied-à-terre à Montréal, dans Westmount. Un très joli écrin de 2000 pieds carrés, où se découvre un comptoir café en collaboration avec le café Pastel Rita, qui a inspiré en partie le design de la boutique, avec ses tons de rose et ses arches ouvertes, pour une expérience de magasinage agréable, sans se presser. Nous sommes ici dans le haut de gamme dit « abordable », avec des pièces variant de 150 $ à 600 $ environ. Les robes et imprimés féminins sont des signatures de la marque, qui se démarque par ses coupes flatteuses et ses matières de qualité. Pour s’en convaincre, il ne faut pas hésiter à enfiler quelques vêtements, tous plus confortables et seyants les uns que les autres. Une belle marque à découvrir, pour ajouter quelques pièces de choix à sa garde-robe.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

4932, rue Sherbrooke Ouest

Consultez le site de ba&sh

Nouveauté

Pour l’allaitement, et plus encore

PHOTO FOURNIE PAR LAIT DE POULE

La robe de lainage deux pièces, qui peut se porter avant et après l’accouchement, est conçue pour faciliter l’allaitement et épouser les formes en tout confort.

L’entreprise québécoise Lait de poule se spécialise dans les vêtements pour la maternité et l’allaitement, fabriqués entièrement localement. Affichant une volonté de durabilité, la marque propose des pièces qui peuvent être portées durant la grossesse, mais également après, durant l’allaitement et le quatrième trimestre (et même au-delà !). Cet automne, la nouvelle collection propose plusieurs pièces sur la base du « mix and match » : une robe de lainage qui s’agence à un haut croisé avec élastique fabriqué dans la même matière, un pantalon en matière extensible à nouer à la taille, à agencer avec un haut réversible à la coupe ample ou encore un pull à grand col avec sa fente dissimulée, idéal pour allaiter discrètement. Des ensembles de lingerie d’allaitement – jolie bralette avec agrafes et culotte soutenante avec doublure absorbante –, toutes deux confectionnées dans un tissu écologique aux propriétés antibactériennes et anti-odeurs, le Chitosanté, fabriqué à partir de carapaces de crabes et de crevettes, s’ajoutent à la sélection. Produits offerts en ligne et dans les points de vente.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

> Consultez le site de Lait de poule