Avant que la pandémie nous tombe sur la tête, Viviane Lachapelle, qui a lancé l’automne dernier sa marque Lachapelle atelier, se spécialisant en vêtements de qualité destinés aux grandes tailles, planifiait de sortir sa deuxième collection le printemps dernier.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

La situation étant ce qu’elle est, elle a dû réajuster le tir et annuler cette sortie. Qu’à cela ne tienne, elle a planché avec son équipe sur le développement d’une collection promotionnelle (de la « merch », comme on dit dans le milieu).

T-shirts, chandails à capuchons, à manches longues, casquettes, sacs, la collection se présente comme des vêtements et accessoires en coton offerts à prix abordables.

PHOTO CASSANDRA CACHEIRO, FOURNIE PAR LACHAPELLE ATELIER

Cette illustration a été réalisée par Steve, un ami de la designer qui vit avec la trisomie 21.

Si la confection n’a pas été réalisée à Montréal, la sérigraphie et les broderies sont faites ici. Des artistes d’ici signent les illustrations, soit Florence Rivest ainsi que Steve, un ami de la designer qui vit avec la trisomie 21.

Afin que tout un chacun puisse porter son Lachapelle, les pièces sont désormais offertes dans des tailles allant de petit à 5X.

PHOTO CASSANDRA CACHEIRO, FOURNIE PAR LACHAPELLE ATELIER

Pour chaque modèle de ce chandail beige vendu au coût de 30 $, 5 $ seront remis à l’organisme DESTA.

À noter que pour chaque chandail beige vendu au coût de 30 $, 5 $ seront remis à l’organisme DESTA, qui soutient la communauté noire âgée de 18 à 35 ans dans l’atteinte de leurs objectifs d’emploi et entrepreneuriaux.

> Visitez le site de Lachapelle