Derrière Sarah Bijoux, Sarah Simard, une jeune joaillière qui s’est donné comme mission, avec son entreprise, de proposer des créations classiques et minimalistes, qu’on peut porter sans se lasser, jour après jour, et agencer avec tout.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Elle fabrique tous ses bijoux, en argent sterling, à la main, à Montréal. Cette semaine, la marque a lancé une nouvelle collection, Classique 2.0, qui se veut un complément à la collection classique régulière.

Inspirée par les formes géométriques carrées et rondes, la collection rassemble bagues et joncs, bracelets délicats, boucles d’oreilles et un pendentif.

PHOTO TIRÉE DU WEB

Pour cette collection, la joaillière s’est inspirée des formes géométriques carrées ou rondes, comme ces boucles d’oreilles Hoops ovale (45 $).

Sensible à la situation économique précaire de bien des gens, la joaillière a pris la décision d’offrir la collection, pour un temps limité, en ligne seulement, à prix doux variant de 30 $ à 55 $.

Consultez le site de l’entreprise