Source ID:d5386fdae7e638e184ea197979e294c4; App Source:StoryBuilder

Un examen de la vue dépisterait l'Alzheimer

La Presse canadienne
Montréal

Un simple examen de la vue pourrait permettre de détecter la maladie d'Alzheimer plus précisément et plus hâtivement que jamais, en seulement quelques minutes.

Des chercheurs de l'université américaine Duke ont eu recours à un système d'angiographie par tomographie en cohérence optique (ATCO) pour cartographier les vaisseaux sanguins qui tapissent l'arrière de l'oeil, à l'intérieur de la rétine. Il s'agit d'une technologie sophistiquée capable de prendre des images en haute résolution de vaisseaux qui sont parfois deux fois plus petits qu'un cheveu.

Les scientifiques ont constaté que ces vaisseaux sanguins formaient un réseau dense chez 133 de leurs quelque 200 participants, ce qui témoignait apparemment d'un cerveau en pleine santé.

Mais chez 39 sujets souffrant de la maladie d'Alzheimer, ce tapis était moins dense et parfois même clairsemé. Cette différence de densité conservait sa pertinence même en tenant compte de facteurs comme l'âge, le sexe et le niveau d'éducation.

L'auteure principale de l'étude, l'ophtalmologue Sharon Fekrat, a expliqué par voie de communiqué que « ces changements dans la densité des vaisseaux sanguins de la rétine reflètent possiblement ce qui se passe dans les petits vaisseaux sanguins du cerveau, parfois même avant qu'on puisse détecter des changements cognitifs ».

L'examen a été capable de différencier les sujets en santé, les sujets souffrant d'un déclin cognitif et les sujets atteints de la maladie d'Alzheimer. De manière très précise, une couche spécifique de la rétine était plus mince chez les patients atteints d'Alzheimer,

Le déclin cognitif est souvent un signe précurseur de l'Alzheimer.

L'ATCO est en mesure de détecter des changements dans les vaisseaux minuscules de la rétine avant qu'un examen plus approfondi du cerveau, par exemple par imagerie par résonnance magnétique, ne détecte une altération de vaisseaux plus importants.

Un dépistage aussi hâtif de la maladie d'Alzheimer, avant que les symptômes ne deviennent évidents, pourrait se révéler utile lors d'essais cliniques portant sur de nouvelles thérapies.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Ophtalmology Retina.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer