Santé mentale: le Canada cofonde une initiative internationale

Ginette Petitpas Taylor entend faire valoir le point... (PHOTO PC)

Agrandir

Ginette Petitpas Taylor entend faire valoir le point de vue du Canada concernant les défis mondiaux en matière de santé et proposer des actions concertées.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a annoncé dimanche le lancement de l'Alliance des défenseurs de la santé mentale et du bien-être, une initiative internationale en santé mentale.

L'Alliance, qui a été cofondée par Mme Petitpas Taylor et ses homologues britannique et australien, a pour mission d'encourager et de coordonner l'action publique mondiale en matière de santé mentale.

Selon un communiqué publié dimanche, les pays qui adhéreront à l'Alliance devront assurer le progrès du programme mondial de santé mentale grâce à des gestes concrets sur le plan national et international.

Afin d'encourager la collaboration entre les nations, un premier sommet ministériel mondial sur la santé mentale aura lieu cet automne à Londres, indique le communiqué.

L'initiative a été annoncée en marge de la 71e Assemblée mondiale de la santé, qui s'amorcera lundi à Genève, en Suisse.

Ginette Petitpas Taylor, qui est à la tête de la délégation canadienne, entend profiter de l'événement pour faire valoir le point de vue du Canada concernant les défis mondiaux en matière de santé et proposer des actions concertées.

La ministre souligne que ces défis sont de plus en plus complexes, la mondialisation facilitant la propagation transfrontalière des maladies infectieuses. Elle ajoute que plusieurs pays sont aux prises avec des problèmes de santé systémiques.

Le Québec sera notamment représenté au sein de la délégation par le Dr Horacio Arruda, sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux.

Tout au long de la semaine, la délégation canadienne travaillera avec les représentants des autres pays pour négocier et proposer des résolutions et des décisions qui éclaireront le travail de l'Organisation mondiale de la Santé. Parmi les principaux points à l'ordre du jour figurent la préparation et l'action en santé publique, l'incidence des changements climatiques sur la santé, l'activité physique ainsi que l'accès aux médicaments et aux vaccins.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer