Source ID:a35cbc7e577f3541b18c3585c74c5d9b; App Source:StoryBuilder

Des coraux et animaux en eaux profondes au Costa Rica

MATHIEU PERREAULT 
La Presse

Des biologistes américains ont découvert au large du Costa Rica, dans le Pacifique, des coraux à 800 mètres de profondeur. Seuls des récifs de corail près des Galapagos, situés à 1000 m de profondeur, battent ce record.

L'expédition de l'institut Schmidt, à laquelle participaient plusieurs universités américaines, a permis de découvrir quatre nouvelles espèces de coraux et six autres espèces animales. Des déchets de plastique ont aussi été observés à 3200 m de profondeur. 

Parmi les nouvelles espèces découvertes figure la deuxième d'un genre de ver découvert en 1971 aux Bahamas, Biremis. Ce « ver spaghetti » comporte de nombreuses soies sensorielles qui le font ressembler à un mille-pattes. Une autre nouvelle espèce de ver découverte lors de l'expédition de l'institut Schmidt est un osedax, un ver qui se nourrit des os de baleines mortes qui échouent sur les fonds marins. Les osedax (deux nouvelles espèces de ce ver sont signalées par l'institut Schmidt) n'ont pas d'estomac et vivent en symbiose avec des bactéries qui vivent sur des tentacules des vers et leur permettent d'absorber les protéines et les lipides. 

Une nouvelle espèce du mystérieux genre xenoturbella, qui pourrait être relié aux vers ou alors aux étoiles de mer, a aussi été identifiée. Ni la reproduction ni le métabolisme des quelques espèces de xenoturbella connues ne sont bien comprises. Les xenoturbellas, un genre découvert en 1915, mais identifié comme distinct seulement en 1949, à chaque fois par des biologistes suédois, vivent dans les sédiments océaniques.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer