Des scientifiques viennent de développer une technique pour produire de l'énergie en reproduisant la photosynthèse des plantes.

LA PRESSE

Le procédé permet de produire de l'oxygène et de l'hydrogène en utilisant seulement l'énergie solaire et de l'eau.

Aujourd'hui, la majorité de l'hydrogène est produit à partir d'énergies fossiles.

Les chercheurs de l'Université Cambridge entrevoient ainsi la possibilité de révolutionner la production d'énergie renouvelable.

« Nous n'imitons toutefois pas exactement la nature, car dans ce cas le produit final est le glucose », indique la chimiste Katarzyna Sokol.

Les chercheurs sont parvenus à réactiver de manière artificielle un procédé --en dormance depuis des millions d'années-- qui est possible grâce à une enzyme appelée hydrogénase.

L'hydrogénase est une enzyme présente dans les algues, qui peut utiliser les protons pour produire de l'hydrogène explique Mme Sokol : «Au cours de l'évolution, ce processus a été désactivé car il n'était pas nécessaire pour survivre, mais nous avons réussi à contourner cette inactivité pour obtenir la réaction que nous souhaitions - diviser l'eau en hydrogène et en oxygène».

La méthode nécessite plus de lumière solaire que la photosynthèse naturelle.